Début de l'opération de la révision exceptionnelle des listes électorales    Le procès historique attendu par les Algériens    Report du procès en appel de Kamel Chikhi    «Le marché pétrolier est resté équilibré»    Frais d'engagement des clubs    Le GSP au championnat arabe    Aarab Elyes nouvel entraîneur-adjoint    Real Madrid: Le clan Zidane fait une grande annonce pour son avenir !    Quelles leçons tirer du fort taux d'abstention aux dernières législatives ?    C'est fait à Annaba    Lancement à partir de Batna de la campagne nationale de prévention des risques des inondations    Espace pour préserver son histoire    Un roman inédit de Françoise Sagan en librairie    Djaballah sera-t-il candidat à la présidentielle ?    PROTECTION CIVILE : 12 accidents font 10 blessés à Mostaganem    Plus de 250 nouveaux professeurs en renfort    Un trafiquant de psychotropes condamné à 18 mois de prison    La FAF reçoit l'ambassadeur d'Argentine    Réforme ou manœuvre électoraliste ?    Vers la fermeture de l'usine Renault    Vers l'interpellation des chefs de parti sur le "hirak"    Le pirate qui avait sillonné le ciel algérien arrêté    Plus de 2,6 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence    Et maintenant ?    Un vendredi sur son 31    3 remèdes au miel pour traiter naturellement la grippe    Un incendie détruit une école primaire    L'indépendance de la justice, parent pauvre du système    Imminent changement à la tête des médias publics    La prophétie de Benflis    Pour la mise en place de stratégies d'enseignement de l'art dramatique et de traduction des textes théâtraux    Les Misérables de Ladj Ly, candidat de la France pour les Oscars    Le gouvernement français veut jouer la transparence    Karoui autorisé lors du deuxième tour    Indices    Béjaïa : Les manifs continuent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    JS Kabylie : Le CRB et Horaya en ligne de mire    Berraf réagit aux accusations    Sonatrach: Des contrats gaziers à long terme renouvelés dans les prochains mois    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Au 1er semestre 2019 : Hausse de près de 5% de la production industrielle publique    Y a-t-il une vie en dehors des GAFAM? Episode I : les réseaux sociaux    Lutte contre le changement climatique: L'ONU salue les efforts de l'Algérie    Côte d'Ivoire : La profanation de la tombe de DJ Arafat ne restera pas impunie    Un rapport de l'IGF pointe un risque de faillite    Le chef de la Minurso visite les camps de réfugiés sahraouis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Actualité : les autres articles
Publié dans El Watan le 02 - 06 - 2016

- Record pour un marché à Bouarfa (Blida)
Programmé il y a une quinzaine d'années, le nouveau marché de Bouarfa, dans la wilaya de Blida, n'est toujours pas fonctionnel. Inscrit en 2001 et composé de 353 locaux, le début des travaux de sa réalisation n'ont commencé qu'en 2008. Huit ans après, les travaux ne sont toujours pas terminés et les bénéficiaires des locaux commencent à s'inquiéter.
«A chaque fois, on nous fixe une date pour son ouverture, mais là on a l'impression que se ne sont que des mensonges. On demande l'intervention du wali pour trouver une solution à ce problème», rouspètent des bénéficiaires. Sur place, le marché semble abandonné et certains accusent des élus de l'APC de Bouarfa d'être derrière ce blocage pour «salir» le mandat de l'actuel président de l'APC.
- Intervention des secours pour une candidate au bac
Bien singulière et insolite intervention que celle qu'ont menée policiers et pompiers, hier à Tiaret, pour secourir une jeune candidate à l'examen du baccalauréat. La jeune désespérée, qui s'est retrouvée subitement enfermée à l'intérieur de l'appartement par une porte métallique dans le bâtiment dit Titanic, allait rater l'examen, au troisième jour, n'était son réflexe d'appeler le numéro vert de la police.
Accourus sur les lieux et après l'avoir soustraite du traquenard, les policiers ont employé les gros moyens pour dégager la voie et arriver avant l'horaire fatidique au centre d'examen situé à l'autre bout de la ville. Un geste hautement apprécié et par la candidate et par ses amies d'autant que les mesures draconiennes édictées par le ministère de l'Education nationale sont un cauchemar pour certains.
- 14 cas de fraude au bac à Constantine
Quatorze cas de fraude ont été signalés lors de l'épreuve du baccalauréat à Constantine en deux jours (lundi et mardi), dans des centres d'examen situés à El Khroub, Sidi Mabrouk et Ali Mendjeli. Selon le directeur de l'éducation, Mohamed Bouhali, dans la seule journée de mardi, 11 candidats ont été pris en flagrant délit de fraude, dont 9 sont des candidats libres issus des filières des langues et philosophie, maths et techniques de gestion.
«On s'y attendait, car mardi était la journée réservée aux matières fondamentales, dont le coefficient est le plus élevé. Ce qui est malheureux, c'est que les problèmes de fraude que nous rencontrons sont toujours avec les candidats libres, d'ailleurs on a enregistré cette année 26,49% d'absence de ces candidats», a déclaré le même responsable, qui a affirmé que des procès-verbaux ont été établis à l'encontre des tricheurs épinglés.
Ces derniers ont utilisé tous les moyens, notamment des smartphones, le bluetooth et des bouts de papier. Concernant ceux qui ont utilisé le bluetooth, les services de la sûreté de la wilaya de Constantine ont lancé une enquête pour déterminer leurs complices à l'extérieur du centre d'examen. Pour conclure, Mohamed Bouhali a souligné qu'il y a eu une régression des cas de triche au bac dans la wilaya de Constantine.
- Réussite du Forum médical national à Chlef
Plus de 600 praticiens, entre professeurs, spécialistes, pédiatres, ophtalmologues et dentistes venus de tout le territoire national ont participé récemment au 3e Forum médical national multidisciplinaire, organisé par l'Association du corps médical privé de la wilaya de Chlef, avec le soutien de laboratoires pharmaceutiques.
Les travaux, qui se sont déroulés dans la superbe salle de conférences de la Maison de la culture de la ville, ont porté sur diverses pathologies touchant de plus en plus d'Algériens, aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant. La manifestation constitue une opportunité idéale pour les praticiens afin de renforcer leurs connaissances pour une meilleure prise en charge des malades, grâce aux conférences-débats animées par des professeurs de CHU et d'établissements spécialisés du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.