Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Fonds de garantie des PME
Un représentant dans chaque direction de wilaya
Publié dans El Watan le 04 - 12 - 2006

Fonctionnel il y a à peine deux ans, le FGAR (Fonds de Garantie des Crédits aux PME) suscite toujours des interrogations de la part des opérateurs économiques qui se demandent quelles sont les démarches à suivre et comment y accéder ?
C'est dans ce sens que, en collaboration avec la chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie, une journée d'information sur le FGAR a été organisée hier. Animée par le directeur général du fonds en question et le directeur régional de la BADR, cette journée se voulait une opportunité pour les opérateurs économiques pour connaître toutes les missions du FGAR. Il faut savoir que ce fonds a signé des conventions avec pratiquement toutes les banques, à savoir la BADR, la BNA, NATEXIS, Société Générale, la BDL, etc. Par ailleurs, il existe deux types de garanties, la garantie FGAR et la garantie FGAR/MEDA. La première couvre les créations ou les extensions d'entreprises, la rénovation des équipements et la prise de participation. La seconde peut être assimilée à une contre garantie. Elle représente une enveloppe de 20 millions d'euros mise à disposition du ministère de la PME par la Commission Européenne. Depuis sa création, le FGAR a accordé 126 garanties à l'échelle nationale dont 7 à Oran. L'agroalimentaire représente le secteur qui compte le plus de projets, suivi de la pharmacie. Dans les débats, les opérateurs présents à cette journée ont posé le problème d'une antenne à Oran. Et là, le directeur général du FGAR, M. Houaouï, a souligné qu'en 2007, il y aura un représentant du FGAR au niveau de chaque direction de PME. Et de dire dans ce sens : « si nous constatons que la demande s'accroît, nous serons dans l'obligation de procéder à l'installation d'une antenne ». Un autre intervenant a posé une question relative à l'intervention du FGAR dans le cas de la cession d'entreprises de l'Etat aux particuliers. Le premier responsable du FGAR a répondu que rien n'exclut cela. En conclusion, un opérateur a émis le souhait que, contrairement à l'ANDI, le FGAR établisse une liste détaillée des entreprises éligibles.
Avant de se lancer sur un projet d'investissement ou une extension d'entreprise, le promoteur est toujours tenu de présenter des garanties à la banque, laquelle peut lui financer une partie du projet. Il arrive que les banques jugent insuffisantes les garanties dont dispose ce promoteur. C'est dans ce sens qu'a été créé le FGAR par décret n°02-373 du 11 novembre 2002, en application de la loi d'orientation sur les PME. Le rôle du FGAR consiste en une facilitation du financement des PME en permettant de garantir les apports bancaires dans un cadre de démarrage d'entreprise ou d'expansion des ses activités. Ceci a pour effet de sécuriser davantage la banque afin de l'inciter à octroyer des crédits et de compléter le montage financier des projets viables.
Dans le cadre de la vulgarisation du dispositif du Fonds de Garantie aux crédits PME, le directeur général de cet organisme animera aussi, est-il précisé dans un communiqué de presse, des rencontres à Tlemcen, le lundi 4 décembre, en collaboration avec la direction de la Petite et Moyenne entreprise de la wilaya de Tlemcen, et à Aïn Témouchent, le mardi 5 décembre, en collaboration avec la direction de la PME de cette wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.