Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    Makboul critique la tentative des Etats Unis d'empêcher la tenue de la réunion du CS    73 ans après la Nakba: le drame palestinien se perpétue et multiplie les victimes    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    Quart de finale de Ligue des Champions: le CR Belouizdad bat l'Espérance de Tunis (2-0)    Serie A : L'Inter Milan chute face à la Juventus    Béjaia: distribution de plus de 3.000 logements au nouveau pôle d'Ighil-Ouzarif    Législatives du 12 juin: TAJ en lice avec un programme "réaliste"    Plus de 50 citoyens placés en garde à vue à travers le pays    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Réunion du conseil des ministres: possibilité de réouverture des frontières terrestres et aériennes au menu    Retour sur les principaux changements    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    La bonne affaire des pêcheurs occasionnels    Charfi réfute toute «nature politique»    La Côte d'Ivoire et le Maroc au menu des «étalons» en juin    Nouveau report    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Le scepticisme des syndicats    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    Le Chabab face à l'ogre tunisien de l'Espérance    "Nous sommes décidés à relever le défi à Sfax"    La finale de la C 1 délocalisée à Porto    L'Algérie enchaîne une nouvelle baisse    Le gendre du Président recherché    Découverte du corps sans vie d'un plongeur    Plusieurs infrastructures routières affectées    Des P/APC qui ne résident pas dans leur commune !    LES EXTRADITIONS "POLITIQUES" NE SERONT PAS POSSIBLES    Ouverture prochaine d'un mini-théâtre pour enfants à Aïn Témouchent    Boumerdès : 600 MDA pour rénover les stades de proximité    CR Belouizdad : Belaïd Hechaïchi n'est plus    Boumerdès : Le site du Rocher noir délaissé    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Macron réunit un sommet virtuel    Vœux pour ces dames    Les Algériens accueillent l'Aïd dans la joie    Les Algériens balayent Rachad    Le gouvernement s'engage auprès des start-up    Le président échange ses voeux avec 5 chefs d'Etat    Les petits pas de l'axe Alger-Paris    Les vœux de Tebboune aux Palestiniens    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    Adieu consoeur    Un témoignage nous interpelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Köhler attendu dans les camps de réfugiés sahraouis
Conflit du Sahara Occidental
Publié dans El Watan le 15 - 10 - 2017

Le Front Polisario avait exprimé, lors de la prise de fonction du nouvel émissaire onusien le 8 septembre à New York, sa volonté de coopérer avec M. Köhler pour le succès de sa mission, appelant les Nations unies à accélérer la solution juste et définitive de la question du Sahara occidental, à travers le respect du droit inaliénable des Sahraouis à l'autodétermination et à l'indépendance, et la mise en œuvre de la dernière résolution (2351) du Conseil de sécurité de l'ONU.
L'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Horst Köhler, effectuera une visite aux camps de réfugiés sahraouis les 18 et 19 octobre, sa première dans la région depuis sa nomination en septembre dernier, a annoncé vendredi l'ambassade de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger. M. Köhler avait, rappelle-t-on, exprimé son intention de se rendre prochainement dans la région afin de relancer le processus de paix, après cinq années de gel, dû aux blocages marocains.
Le représentant du Front Polisario auprès de l'ONU, Ahmed Boukhari, avait réitéré, la semaine dernière à New York à la quatrième commission de l'ONU chargée de la décolonisation, l'engagement ferme de la partie sahraouie à coopérer avec le nouvel émissaire Horst Köhler, attendu dans la région en vue de relancer le processus onusien. «Notre position a été constante, claire et transparente. C'est la position des Nations unies et de l'Union africaine concernant une question de décolonisation, régie par le principe de l'autodétermination», a-t-il ajouté.
Le Front Polisario avait déjà exprimé, lors de la prise de fonction du nouvel émissaire onusien le 8 septembre à New York, sa volonté de coopérer avec M. Köhler pour le succès de sa mission, appelant les Nations unies à accélérer la solution juste et définitive de la question du Sahara occidental, à travers le respect du droit inaliénable des Sahraouis à l'autodétermination et à l'indépendance, et la mise en œuvre de la dernière résolution (2351) du Conseil de sécurité de l'ONU.
M. Kohler, ancien président allemand, a tenu plusieurs réunions et consultations dans l'objectif de relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc. Il s'est notamment entretenu avec une délégation du Front Polisario, conduite par le coordinateur sahraoui avec la Minurso, Mhamed Khedad, des perspectives du processus onusien au Sahara occidental. Le nouvel émissaire, qui succède à Christopher Ross, devrait présenter son premier rapport sur le Sahara occidental dans un délai de six mois. Le chef de l'ONU a promis, en avril dernier, de relancer les négociations, à l'arrêt depuis 2012, avec «une nouvelle dynamique». Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non autonomes, donc éligible à l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l'ONU portant déclaration sur octroi de l'indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental, dernière colonie d'Afrique, est occupé par le Maroc depuis 1975, soutenu par la France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.