Le ministre du Commerce reçoit des représentants de filières agricoles primo-exportatrices    Crise migratoire en Méditerranée: l'UE appelle les Etats membres à la "solidarité"    Niger: 1,6 millions d'enfants vulnérables touchées par des crises humanitaires    Covid-19: plus de 98% de guérisons sur un total de 3.021 dossiers médicaux    Coupes africaines interclubs : Trois propositions pour l'édition 2021    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    La Covid-19 dévoile une vulnérabilité face aux maladies infectieuses    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Le Brent au plus haut depuis mars : L'Opep + sur la bonne voie ?    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Il n'a pas d'arc-en-ciel la nuit    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Vers un intérimaire à la tête du MPA    Le Care critique les choix du gouvernement    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    L'infrangible lien…    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    Le pompage de l'eau prévu pour la fin du mois    Les travaux s'éternisent    Aviation : Lufthansa accuse une perte nette de 2,1 milliards d'euros au 1er trimestre    Hydroxychloroquine : The Lancet prend ses distances avec son étude controversée    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Banque Mondiale : Manque de fonds pour les plus pauvres    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Quatre réseaux de crime organisé transfrontaliers démantelés: 115 kg de kif, 58.602 comprimés psychotropes et 450 millions saisis    Le drôle de confinement    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    FIFA - Sanctions: La FAF vole au secours des clubs algériens    Un déni français    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Les contributions de l'ANIE apporteront un plus à l'élaboration d'une Constitution harmonieuse    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    CONSEIL DE LA NATION : Goudjil invite tous les acteurs à enrichir la Constitution    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Installation du syndicat de l' ENIE- Sidi Bel Abbès
« Il n'y aura désormais plus de volet social »
Publié dans El Watan le 20 - 10 - 2004

La cérémonie d'installation du syndicat d'entreprise de l'ENIE, organisée hier au mess des officiers, a été mise à contribution par le P-DG de l'entreprise pour couper court aux informations faisant état de la mise en branle d'un nouveau plan social visant à dégraisser l'effectif de l'entreprise.
M. Berekla, qui vient d'être nommé P-DG de l'ENIE après avoir occupé pendant deux ans le poste de directeur général, a affirmé pour l'occasion que « les résultats de l'exercice 2004 s'annoncent négatifs à cause des nombreux mouvements de grève enregistrés tout au long de l'année. Nous avons perdu beaucoup de temps et d'argent, une situation qui a arrangé les affaires de nos concurrents. » Et d'ajouter : « Nous devons lancer des investissements productifs le plus tôt possible pour pouvoir rester compétitif et espérer une éventuelle aide des pouvoirs publics. » Il a également évoqué la réorganisation de l'entreprise et l'adoption d'un nouvel organigramme pour plus de performances, ainsi que la création d'une unité de recherche au niveau du complexe électronique.
Un organigramme pour plus de performances
Une structure qui va remplacer le département de développement. « L'avenir de l'ENIE dépendra de sa capacité à innover et à s'adapter à un marché de l'électronique grand public en perpétuelle mutation. Nous sommes condamnés à développer notre outil de travail pour bâtir une véritable industrie électronique et non pas se limiter à faire du montage seulement », insistera M. Berekla. La cérémonie d'installation du syndicat d'entreprise, dont le bureau comprend neuf membres, a eu lieu en présence du représentant de la FNTMMEE, M. Frouda, et du SG de l'Union de wilaya UGTA. A cette occasion, les représentants de l'UGTA ont mis en exergue les difficultés auxquelles doivent faire face les travailleurs dans un contexte marqué par une tendance portée sur des politiques ultralibérales. « Les pouvoirs publics prônent une privatisation à outrance et il ne faudra pas s'étonner si, dans deux ans, on vient nous annoncer que l'ENIE devra s'appeler LG. C'est pour cela qu'il va falloir se mobiliser pour défendre au mieux les intérêts des travailleurs de l'entreprise, préserver une certaine stabilité et faire en sorte que l'ENIE demeure leader sur le marché national », dira M. Frouda.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.