Arkab présidera samedi la 179ème réunion de la conférence de l'OPEP    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    104 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    INSOUCIANCE ET LEGERE PRISE DE CONSCIENCE CITOYENNES : La difficile adaptation au port du masque à Tissemsilt    ADRAR : 8 ans de prison et 50 millions d'amende pour un vol à la tire    OCCUPANT LEUR HABITATION DE 52 ANS : Deux familles menacées d'expulsion à Oran    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Effondrement d'un vieil immeuble à la Casbah d'Alger    Ecoles privées: début des préinscriptions sur un litige du payement des frais scolaires    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Le Care critique les choix du gouvernement    Vers un intérimaire à la tête du MPA    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    La colère des américains ne baisse pas    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un drame évité de justesse
Tour D, Diar Essaâda (El Madania)
Publié dans El Watan le 26 - 11 - 2007

Le rez-de-chaussée de la tour D, à Diar Essaâda, commune d'El Madania, a été la proie d'un incendie, qui s'était déclaré, vendredi, vers 20 h.
Le feu s'est déclenché suite à un court-circuit au niveau du compteur d'alimentation générale en électricité de l'immeuble. Le sinistre a provoqué des dégâts matériels aux appartements du rez-de-chaussée, mais aucun dégât humain n'a été dénombré. L'on a fait, en revanche, état de l'incommodité d'une quinzaine de personnes par l'inhalation de la fumée. Ces derniers ont été pris en charge par les équipes de réanimation de la Protection civile. L'incendie a été fort heureusement circonscrit suite à l'intervention du même corps. A noter que si la catastrophe a pu être évitée de justesse, c'est en partie grâce à la réaction rapide de certains résidents de l'immeuble qui ont coupé l'alimentation en gaz et en électricité. Le sinistre a déclenché une colère indescriptible chez les locataires de la tour qui n'ont pas manqué de pointer du doigt Sonelgaz.Ils étaient unanimes à estimer que « c'est le provisoire qui dure depuis 1994 » qui a été à l'origine de cet incident. « Depuis 1994, Sonelgaz a été saisie à plusieurs reprises pour refaire la colonne montante de la gaine technique mais sans résultats », assurent-ils. D'après eux, l'entreprise nationale d'électricité et de gaz n'intervient que pour « bricoler » les pannes. Un retraité de cette entreprise, résident de l'immeuble, explique l'origine de l'incident par « un problème de surcharge des phases qui est favorisé par l'humidité ». Il est vrai que le sous-sol de l'immeuble est dans état lamentable, inondé par les eaux usées. La niche de distribution de l'électricité n'a pas échappé à cette dégradation. « Nous continuons d'être alimentés par du provisoire », n'ont cessé de dénoncer les résidents de la cité. Ils dénoncent le fait que des fusibles aient été remplacés par de simples fils électriques. Contacté, le directeur régional de Sonelgaz, Othmane Chérif, déclare que « c'est un disjoncteur placé récemment par les habitants de l'immeuble pour le fonctionnement de l'ascenseur qui a explosé ». Selon lui, « l'équipement installé ne répond pas aux normes de sécurité, puisque ce système ne se déclenche pas dès qu'il y a une surchauffe », d'ou l'incident d'après ce responsable. Notre interlocuteur affirme que l'alimentation est réglementaire. Il tient à rassurer les habitants de cet immeuble que le réseau pour l'ensemble du site sera « rénové dans les prochains jours ». Il explique les cas de dépannages effectués par ses éléments dans ce site par le fait des câbles qui sont hors-service. « Le réseau sera renouvelé avec la technique du ‘‘Saharex'' au lieu de celle du ‘‘câble armé''. » Un agent de Sonelgaz explique le retard dans la mise en place de la nouvelle alimentation par des « obstacles » rencontrés sur les lieux. La responsabilité n'est pas limitée, selon les habitants, à la seule Sonelgaz puisque l'OPGI d'Hussein-Dey porte une partie de cette responsabilité. L'article 744-45 du code civil, selon un résident de l'immeuble, stipule que les parties communes (chaufferie centrale, escaliers, ascenseur et gaine technique) sont placées sous la responsabilité de l'OPGI. Un haut cadre de cet organisme public réfute cette « accusation » et refuse d'assumer cette responsabilité.Il reste que cet incident aurait pu être évité si toutes les interventions des autorités concernées n'étaient pas que du « dépannage ».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.