L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'adhésion d'Al-Nosra à Al-Qaïda, un "cadeau" pour le régime syrien
Publié dans Ennahar le 12 - 04 - 2013


L'adhésion publique à Al-Qaïda du Front Al-Nosra, le groupe rebelle le plus combatif en Syrie, est une aubaine pour le régime qui pourrait intensifier ses opérations contre les insurgés en profitant de la gêne des pays occidentaux après cette annonce. "C'est un point en faveur du régime car cela conforte la version officielle qui parlait de groupes terroristes et de forces étrangères qui les soutiennent", estime Bassam Abou Abdallah, directeur du centre de Damas pour les études stratégiques. Le Front al-Nosra, composé de jihadistes et étrangers, a annoncé mercredi avoir prêté allégeance au chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, qui avait appelé quatre jours plus tôt les rebelles à lutter pour l'instauration d'un "Etat islamique jihadiste". "Tout ce qui contribue à associer l'opposition à Al-Qaïda est une aubaine pour le régime. Il lui suffit de regarder l'emballement médiatique occidental et savourer le moment", assure Thomas Pierret, un expert de l'islam en Syrie. "Assad peut logiquement en conclure que les débordements idéologiques de ses opposants préoccupent plus les Occidentaux que les tonnes d'explosifs qu'il déverse quotidiennement sur sa population", ajoute ce maître de conférence sur l'Islam contemporain à l'Université d'Edimbourg. L'annonce d'Al-Nosra a embarrassé aussi bien l'opposition syrienne que la communauté internationale. "La position de l'opposition se trouve affaiblie devant l'opinion syrienne et internationale", affirme M. Abou Abdallah, qui est un ancien conseiller culturel à l'ambassade de Syrie à Ankara. "L'opposition syrienne ne peut pas justifier la présence de jihadistes en Syrie devant les Européens. Que va-telle faire après cette annonce? C'est embarassant pour la communauté occidentale qui appelle à un changement démocratique en Syrie", a-t-il ajouté. Les insurgés sont divisés globalement en trois courants: l'Armée syrienne libre (ASL), principale composante de la rébellion qui dit combattre pour un changement démocratique et est soutenue par les Occidentaux, les salafistes du Front islamisque syrien et les jihadistes d'Al-Nosra. Selon des chiffres non vérifiables avancés par les experts, l'ASL compte 140.000 membres contre 8.000 combattants d'Al-Nosra, mais ces derniers sont les plus audacieux au combat et bénéficient d'une réelle aura dans la population.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.