Liberté pour Rabah Karèche    Les cours du blé stables sur Euronext    "Je ne vais pas abandonner !"    Les pompiers sur le qui-vive    Le confinement partiel reconduit dans 37 wilayas pour 10 jours    "Heureusement qu'il y a cet élan de solidarité des Algériens"    Marathon Man    Limogeages en série et attente d'un nouveau gouvernement    Un terroriste arrêté à Bordj-Badji-Mokhtar    Louis van Gaal de nouveau sélectionneur des Pays-Bas    «Nous espérons disputer un tournoi de l'Unaf en septembre»    «Toutes les décisions prises ont pour finalité la protection de la Patrie et l'intérêt du citoyen»    Nous sommes là !    Sale temps pour les fuyards !    Les élections locales en novembre    «J'ai tiré à travers l'étoffe même du vêtement»    Ali Tata, peindre Leveilley...    JO-2020 : lutte Fin de parcours pour Bachir Sid Azara    Amir Sayoud bientôt en Arabie Saoudite    Conflit du Sahara Occidental : Le tweet de Biden qui a rendu malade le Maroc    Après une saison décevante de la JS KABYLIE : Cap sur la finale de la Coupe de la Ligue    Les élections locales en novembre    Ould Kaddour extradé vers Alger    Chlef: Jusqu'à la perpétuité pour les incendies volontaires    Covid-19: Les contaminations en hausse chez les enfants    Face à une situation économique et sanitaire préoccupante, dix axes directeurs pour le redressement national    Logements promotionnels libres: Début des souscriptions à partir d'aujourd'hui    A l'origine de tout, il y a d'abord la transgression: Covid-19 et Démence(s) humaines    Les oasis au fil de l'eau - de la foggara au pivot, un livre pas comme les autres    Médias français au service des puissants (2/2)    7 pays africains, dont l'Algérie, s'y opposent    Baâdji passe à l'action    Le paiement électronique effectif    L'activité touristique sombre    Un levier pour la sécurité nationale    La diaspora au rendez-vous    Plusieurs opérations menées en une semaine    L'hommage de Lamamra à la diaspora    Lamamra au bout du fil    Hayatou suspendu un an    L'Italie Championne olympique    Suspension pour «désinformation» des activités de deux ONG internationales    Saïd Hilmi emporté par la pandémie    La scène artistique kabyle en deuil    Les divas arabes à l'honneur    LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un plan européen pour le tarissement des sources de financement
Lutte contre Terrorisme
Publié dans Horizons le 02 - 02 - 2016

La Commission européenne, réunie à Strasbourg, lancé, hier, un « plan d'action pour renforcer la lutte contre le financement du terrorisme ». Il sera dece fait présenté aux 28 de l'Union européenne par le vice-président de la Commission, le Letton Valdis Dombrovskis. Dans le premier volet, il sera question de travailler au tarissement des sources de financement. « C'est une opération très compliquée car il faut agir en dehors de l'Union européenne sur des sujets comme le commerce illicite de pétrole, le vol des banques, les enlèvements et les prises d'otages, le trafic d'oeuvres d'art », a déclaré le vice-président de la Commission européenne, le Néerlandais Frans Timmermans, dans un entretien au quotidien Les Echos. « De nouvelles mesures sur le commerce illicite des biens culturels seront également prises », a-t-il indiqué. L'autre volet non moins important porte sur les transactions pour empêcher le flux financier en direction des réseaux terroristes. La Commissaire européenne veut ainsi s'attaquer au recours aux cartes prépayé, les monnaies virtuelles telles que le Bitcom, qui se veulent une alternative aux cartes de paiement classiques, notamment pour ceux qui n'ont pas de compte en banque.
C'est que, à la différence des cartes classiques, elles ne sont pas nominatives et concourent à assurer des transactions transnationales en dehors de tout contrôle. La Commission européenne se propose donc de réduire les seuils d'anonymat. Le « plan d'action » de l'UE survient dans un contexte plus global de lutte contre l'organisation terroriste Daech. Ainsi, le 17 décembre dernier, le Conseil de sécurité de l'ONU avait adopté à l'unanimité une résolution qui demande aux pays « d'agir de manière énergique et décisive pour couper les fonds et autres ressources économiques » de Daech, et prévoit également de sanctionner « de manière plus active » les soutiens financiers du groupe terroriste. La résolution onusienne constitue « un support juridique » idoine pour la communauté internationale qui doit ensuite vérifier le respect rigoureux par les Etats des mesures édictées.
« Il nous faut avoir une réponse très précise juridiquement et nous assurer que nous trouvons un juste équilibre avec la garantie des droits fondamentaux au sein de l'UE », a estimé Timmermans. Il revient au Groupe d'action financière (Gafi) de mener à bon escient la mission de surveillance et l'évaluation des progrès réalisés dans la lutte contre le financement du terrorisme et la préparation d'un rapport au G20 début 2016.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.