Le Brent progresse à plus de 72 dollars à Londres    Real : Kroos évoque la rumeur Pogba    L'initiative d'Ali Yahia, de Taleb Ibrahimi et de Benyelles mérite réflexion    La deuxième phase entamée hier    Gaïd Salah persiste et signe    Report du procès de Ali Haddad    Une première action réussie pour les pharmaciens    Onze nouveaux postes électriques pour améliorer la qualité de service durant l'été    Le procès d'Ali Haddad renvoyé au 3 juin    Téhéran rétorque à Trump qu'il ne mettra «pas fin à l'Iran»    Drapeau palestinien à Tel-Aviv    L'armée égyptienne élimine 12 terroristes présumés    Louisa Hanoune maintenue en prison    Les Canaris à l'écoute de Bologhine    John Baraza pense que «le Sénégal et l'Algérie ne sont pas imbattables»    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Feghouli s'offre un doublé    130 comprimés psychotropes saisis par la police    La CGATA refuse de se réunir avec une mission de l'OIT    ACTUCULT    Chaou en clôture au TNA    "Une beauté loin d'être déserte"    Nouvelle protestation des journalistes de l'ENTV    Gâteau de crêpes    570 000 euros et 101 000 dollars saisis à l'aéroport d'Alger    Propositions de sortie de crise : Le chef d'état-major de l'ANP verse dans le déni de réalité    Le bilan de l'offensive de l'ANL sur Tripoli passe à 510 morts    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    Pour éviter l'accentuation de la crise économique : Le président de l'UFDS, Nourredine Bahbouh, appelle à l'amorce d'un dialogue rapide    Le WA Tlemcen saisira le TAS    Boulaya prolonge jusqu'en 2022    Le Conseil de sécurité veut l'application de l'Accord d'Alger    3000 agents font la chasse aux nouveaux électeurs    La liste des arrestations toujours ouverte    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Trois ans pour le faussaire    Après le f'tour à la plage, le f'tour à la Casbah    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    L'appel des trois suscite toujours des réactions    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    Le tableau des demi-finales connu    Une expérience de jazz algéro-polonais    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La libraire Chaib Dzair fait sa rétrospective
ANEP
Publié dans Horizons le 04 - 01 - 2017

« La lecture ou le plaisir des livres ont toujours été rangés parmi les charmes d'une vie cultivée ; ils sont respectés et enviés par ceux qui s'accordent rarement ce privilège », phrase soutirée du livre de Lin Yutang, « L'Importance de vivre », paru en 1948. Nombreux sont les écrivains qui ont évoqué l'importance de lire, l'art de penser, de forger son expérience et surtout faire en sorte qu'il soit cet « ami précieux ». C'est le cas aussi de Sid Ali Sekhri, consultant à l'Anep qui, lors d'une conférence-débat sur les prospectives des évènements organisés par la librairie Chaïb Dzair, a appelé à lutter contre le concept d'une librairie figée et limitée à un simple acte commercial. Pour ce vieux routier de l'édition, il faut créer des espaces d'animation pour faire perdurer la vivacité des libraires, à travers des débats et des rencontres autour des livres. C'est dans ce sens qu'il a annoncé que l'éditeur public tiendra deux à trois fois par semaine des rencontres et des discussions avec des auteurs notamment. En guise d'argument, le modérateur de la rencontre cite les propos du quatrième calife, Ali Ibn Abou Talib : « L'encre des savants est plus précieuse que le sang des martyrs. »
Quel avenir pour la librairie à l'heure du numérique ? Sekhri regrette que les librairies soient, à ce jour, presque désertées. « Il est donc temps d'amorcer une réflexion sur le sujet », dit-il. Et de soutenir : « L'Internet prend une place de plus en plus importante mais disperse les rapports humains contrairement au livre qui épargne l'isolement. »
Bilan positif
Raison pour laquelle la librairie Chaib Dzair de l'Anep ambitionne d'« associer un programme, des idées et des animations passionnantes pour raccourcir le chemin entre le livre et le lecteur ». Dans sa rétrospective pour le dernier semestre 2016, un total de 70 animations ont été organisées. Les activités ont été réparties sur des ventes-dédicaces et des rencontres-débats autour de nombreux livres, entre autres « L'Emir Abdelkader et la moubayaâ », « L'Histoire 20 août 1955-1956 » avec l'historien, AbdelMadjid Merdaci, « Bab El Oued Histoire et Patrimoine » avec Cheikh El Mahroussa, « Histoire du théâtre algérien » avec Abdelhamid Rabia... Suivront d'autres présentations de livres tels « Assia Djebar, une figure de l'aube » récemment animée par Djouher Amhis-Ouksel.
Des hommages ont été également rendus à plusieurs musiciens, auteurs, écrivains et journalistes (Noureddine Nait Mazi , la jeune martyre Chaib Dzair, Kheireddine Amayer ». Par ailleurs, des lectures de textes ont fait le long de l'année objet d'animations avec des conteuses en langues arabe, française et tamazight. Pour 2017, le programme sera reconduit et plus enrichi en animations, autres références et hommages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.