Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alors que le dialogue s'est ouvert avec la tutelle : Les médecins résidents maintiennent leur grève
Publié dans Horizons le 30 - 03 - 2011


« La grève sera maintenue jusqu'à la satisfaction de la totalité de nos revendications ». Telle est la décision prise par les médecins résidents à l'échelle nationale après vote. Ce verdict est tombé au lendemain de la réunion entre les délégués du collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) et le ministre de la Santé. Une rencontre qui a abouti à la création de trois commissions chargées d'étudier les doléances des médecins résidents. Désenchantés, les protestataires ont investi hier l'enceinte du CHU Mustapha Pacha pour annoncer le maintien de la grève jusqu'à ce que l'étude de leurs doléances soit rendue dans les délais. Lors d'une assemblée générale, les résidents de Mustapha Pacha ont décidé de continuer leur mouvement. « La tutelle veut gagner du temps à travers la mise en place de ces commissions alors que les choses sont claires », estime Nadine Nouri, médecin résidente au service chirurgie générale au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC). Pour elle, le ministère doit accorder aux résidents leurs droits pour que ces derniers puissent fournir un travail de qualité tout en améliorant leur situation socioprofessionnelle. Résidente dans le même service, Sarah déclare : « Nous ne voulions pas arriver à cette grève illimitée et aboutir à cette réunion dont l'intérêt n'est pas d'améliorer la situation des résidents mais de les faire taire pendant un moment ». « Nous ne baisserons pas les bras et nous continuerons cette grève jusqu'à l'obtention de nos droits », dit-elle. A la tête du collectif des résidents du CHU Mustapha Pacha, le docteur Mohamed Toufik Yellès, résident au service psychiatrie au même hôpital, a annoncé que les délégués du Camra ne sont pas satisfaits de la dernière décision de la tutelle. Pour lui, il est impératif de maintenir la grève. « On ne peut se contenter d'une simple relecture ou d'une étude de nos revendications socioprofessionnelles et pédagogiques dans la mesure où les résidents ont été objectifs en réclamant l'amélioration de leur statut », a-t-il soutenu. Sous les applaudissements de ses confrères, M. Yellès a annoncé que l'assemblée des résidents du CHU Mustapha Pacha ne rejette pas la décision du ministre mais maintiendra la grève jusqu'à ce que les trois commissions tranchent le sort des médecins résidents. Enfin, une AG se tiendra aujourd'hui pour entériner le maintien de la grève.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.