Le DG du journal «Echaab» limogé    Algérie-Egypte: Donner un nouveau souffle à la coopération économique    Hydrocarbures: «Occidental Petroleum Corporation» veut faire plus en Algérie    Téléphonie mobile: L'Algérie rachète les actions de Veon dans Djezzy    Espagne : Le Parlement veut rétablir les relations avec l'Algérie    Libye: La désignation d'un représentant de l'ONU divise    Equipe nationale U18: L'urgence d'un système de développement    Un réseau de quatre individus arrêté: Plus de 25.600 comprimés psychotropes saisis    Une nouvelle stature    Tipasa: Un trafic international de cartes de paiement électronique démantelé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «Bâtissons des projets communs!»    Le prince de Monaco a séjourné à Oran    9 manifestants tués à Khartoum    Fin de parcours du touriste judiciaire    L'entrée fracassante des Algériens    Messi poussé vers la sortie?    Le club à l'affût pour Neymar    Un pays à la recherche de son destin    Trois projets de loi adoptés    L'Algérie dansera tout l'été    L'été en pente douce    La grande vadrouille    La rentrée scolaire se prépare en été    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Répéter, vaut souvent, convaincre!    «Je veux rallumer la Bougie»    Le HCA lance le débat    Clôture en apothéose    JM/Boxe dames : Hadjila Khelif (-60 kg) offre à l'Algérie une 2e médaille d'or    60e anniversaire de l'Indépendance: l'ANP organise un défilé militaire mardi prochain    JM/handball/ dames Gr.A - 1re journée : le point après Algérie - Croatie 21-31    JM /Athlétisme (2e journée) : Abdelmalik Lahoulou décroche le bronze sur 400M haies    Le ministre de la Communication installe les nouveaux DG d'El Chaâb et d'El Massa    Assurances: le DG de la CNMA, Cherif Benhabilès, élu vice-président de l'OAA    Lamamra à Beyrouth pour prendre part à la Réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères    Inter Milan: Onana et Mkhitaryan, c'est signé !    Aïd Adha: mise en place d'un système d'encadrement sanitaire au niveau des points de vente de bétail et abattoirs autorisés    Formation/enseignement professionnels: diversifier les offres de formation en tenant compte des spécialités prioritaires    Front Polisario: le massacre horrible perpétré par les autorités marocaines contre les migrants africains, "un crime presque parfait"    Grand Prix Assia Djebar du roman : les lauréats distingués à Alger    JM 2022: Oran vibre au rythme de la mode algérienne et de l'habit traditionnel    Sidi Bel-Abbes: ouverture du festival international de danse populaire    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Musée National d'art moderne et contemporain : Inauguration de l'exposition de photographies «Regards reconstruits 2»
Publié dans Horizons le 04 - 04 - 2010

Photo : Makine F. Une exposition regroupant les œuvres de douze photographes algériens organisée sous le haut patronage de Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, sous le thème «Regards reconstruits 2» s'est ouverte samedi dernier à Alger, au Musée national d'art moderne et contemporain (MAMA). Rappelons que cette exposition succède à celle organisée en avril dernier, dédiée à la photographie. L'atmosphère conforte l'impression du «monde réel» qu'essaye de créer chaque photographe à travers des œuvres qui dégagent une profonde émotion. L'exposition qui se tient jusqu'au 30 avril 2010, comprend plus d'une centaine de photographies récentes entre classiques et contemporaines réalisée en noir et blanc et en couleurs, de différents styles et genres et dont la thématique est axée sur la réminiscence, l'histoire, le patrimoine aussi bien matériel qu'immatériel. «L'objectif à travers cette démarche est de démontrer qu'il existe des potentialités au niveau de la photo», indique Omar Meziani, commissaire de cette exposition.
Le choix des sujets configurant la thématique même de cette exposition «Regards reconstruits» s'explique par le besoin d'ouvrir le champ et reconnaître au-delà du genre, un espace où il ne sera pas seulement question de la fabrication d'images mais d'une manière générale, de voir et de cadrer le réel, c'est-à-dire l'émotion, la mémoire et la lumière», est-il noté à propos de cette exposition dont les sujets sont inspirés d'un souvenir.
Ici, chaque artiste expose des photographies représentant les préoccupations habituelles et personnelles de chacun. A titre d'illustration, l'artiste Nadir Djama s'est attaché dans son œuvre à décrire des pleines verdoyantes du nord aux roches volcaniques. Des photographies remarquablement réalisées que le visiteur confondrait avec des fresques.
Hachemi Ameur, quant à lui, évoque des images réalisées hebdomadairement, il fige des situations, des paysages et des visages qui traduisent une certaine sensibilité à la lumière naturelle. Ses œuvres sont empreintes de poésie, la vie au bord du fleuve tout en soulignant les conditions de vie difficiles des femmes. Pour sa part, Mohamed Badawi présente une série d'images télévisées intitulée «Le code» qui s'est abattu sur le monde en pleine guerre de Ghaza. Des images choc prisent entre 13h et 15h puis entre 23h et 1h du matin. Des tableaux que l'Homme ne pourra guère effacer de sa mémoire. L'artiste et diplômée de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts d'Alger, Leïla Gueddoura Achour, réussit dans sa collection d'exposer le contraste existant entre le noir et le blanc. Elle dira à ce sujet : «Le noir et le blanc représentent un retour aux sources de la photographie argentique. Cette combinaison de couleurs demeure un moyen d'expression que ne saurait altérer la marche inexorable du temps».
A travers sa collection réalisée en noir et blanc sur des scènes de notre quotidien, qui ne porte pas de titre, l'artiste Lyes Meziani dira : «Se convertir au plaisir de la pellicule noir et blanc, me donne l'envie de partager l'enthousiasme et le plaisir que j'éprouve à capturer ces images qui rythment ma vie». Il poursuit sur des propos emplis de poésie : «La photographie c'est l'image.
Une séance de prise de vue est une expérience riche et passionnante ; c'est à chaque fois une rencontre, un échange très fort, une alchimie délicate, une petite parenthèse hors du temps très précieuse».
Les artistes Mohamed Badawi, Yassine Belahsene, Nadir Djama, Hachemi Ameur, Leïla Gueddoura Achour, Mohamed Amine Boumdjane, Madina Kermiche, Mohamed Yacef, M'hamed Kerrouche, Abderrahmane Mostefa, Lyes Meziani et Rafik Zaïdi, ont mis tout leur talent à travers le mariage de la lumière et de l'ombre pour transmettre, à travers l'image, un hommage particulier à la photo, suscitant émotion et admiration auprès du public algérois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.