Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Huissier malmené, menace des supporters, guerre des dirigeants
Le MCA au bord de l'explosion !
Publié dans Info Soir le 09 - 07 - 2009

La décision de validation de l'assemblée générale extraordinaire du 21 avril dernier, à l'issue de laquelle le président Sadek Amrous a été destitué, a envenimé la situation au sein du Mouloudia d'Alger. Hier après-midi, la tension est montée d'un cran lorsque l'huissier de justice, venu signifier aux locataires du siège du club de quitter les lieux, s'est fait sérieusement malmener.
Hier matin, une dizaine de membres de l'assemblée générale, dits historiques, du CSA MC Alger, a tenu une conférence de presse au siège du club à la Villa de Chéraga pour tirer la sonnette d'alarme et se démarquer de tout ce qui se passe en ce moment au sein du Mouloudia avec cette guerre ouverte entre le président Sadek Amrous et ses opposants.
Après l'ouverture de la séance, le boss du Doyen a préféré se retirer pour laisser la parole aux anciens, sous la conduite de Tafat, Laggoun, Haddad, Bouheraoua, Smaïli et autre Rebaïne, pour dénoncer l'attitude de la Direction de la réglementation et des affaires générales (Drag) de la wilaya d'Alger qui a validé en ce début de semaine, l'assemblée générale extraordinaire du 21 avril dernier.
Une AGEx à l'issue de laquelle le président Amrous a été destitué de son poste ainsi que trois autres membres du comité directeur, en l'occurrence le trésorier général du club Sid Ali Aouf, Ahmed Tafat et Omar Gherib. Une décision jugée irresponsable de la part de la Drag, par les vieux membres du club, car elle risque d'entraîner le Mouloudia vers une situation encore plus explosive, voire périlleuse quant à son avenir immédiat alors que l'équipe vient à peine d'entamer sa préparation en prévision de la nouvelle saison 2009/2010.
Au cours de ce point de presse improvisé, les anciens du MCA ont également dénoncé le comportement des autres membres de l'assemblée générale, opposants au président Amrous, notamment l'ex-secrétaire général du club Mehdi Aïzel qui, selon eux, aurait profité de l'opportunité de sa réhabilitation pour préparer illégalement l'AGEx du 21 avril en recourant aux documents et cachets humides du MCA pour établir, entre autres, les convocations.
Pour ces membres historiques, la Direction de la jeunesse, des sports et des loisirs (Djsl) d'Alger s'est déjà prononcée sur l'irrégularité de cette AGEx, comme l'a rappelé cette semaine son représentant M. Kada, et ne comprennent pas comment et pourquoi la Drag s'est mise contre la Djsl s'il n'y avait pas eu des influences venues de l'extérieur.
Toujours au cours de cette rencontre avec les représentants de la presse, les vétérans se sont en quelque sorte démarqués du président Amrous en affirmant que ce dernier est comptable de sa gestion devant l'assemblée générale ordinaire lors de la présentation des bilans moral et financier et que s'il a fauté, il devra payer. Mais en attendant la tenue de cette assemble générale ordinaire, les anciens membres prônent la sagesse, le bons sens et le retour aux vraies vertus du club. Ils appellent encore une fois au rassemblement et à l'unité des rangs tout en avertissant les tenants de la politique de la terre brûlée et des aventuriers de tout bord, contre toute entreprise mettant en péril la demeure mouloudéenne. Ils s'interrogent également sur le silence des pouvoirs publics et des autorités de l'Etat devant ce qui se passe au sein du doyen des clubs algériens.
Non seulement, le Mouloudia a fait l'objet, il y a une année, d'une remise du sigle dans des conditions déplorables et a été tout simplement spolié de treize de ses sections sportives qui ont pris tout bonnement le chemin du Groupement sportif des pétroliers (GSP), sans qu'aucune autorité réagisse, voilà qu'il risque aujourd'hui une implosion aux conséquences désastreuses.
La guerre d'intérêts que se livrent des factions de la famille de ce club ne doit pas occulter qu'il existe des lois et un Etat de droit qui doit réagir pour éviter le pourrissement et une situation qui risque de dégénérer à tout moment.
L'affront
L'huissier de justice malmené
Pour mesurer la gravité de la situation qui prévaut au MCA en ce moment, on a appris que l'huissier de justice qui s'est présenté, hier après-midi, au siège de la Villa de Chéraga pour notifier aux dirigeants actuels la validation de l'assemblée générale extraordinaire du 21 avril 2009 ainsi que la décision de quitter les lieux, a été sérieusement malmené par le président Amrous et Omar Gherib, nous dit-on. Selon les témoignages de personnes présentes sur place, les deux hommes s'en seraient pris de manière virulente à cet huissier, ce qui a amené les opposants au président Amrous de prendre la décision de déposer une plainte pour outrage à un homme de justice dans l'exercice de ses fonctions.
La décision
L'AGO, lundi prochain à la Villa !
Lors de la conférence de presse, tenue hier au siège du club par quelques membres historiques de l'assemblée générale du club, la presse a appris que l'assemblée générale ordinaire de présentation des bilans pour la saison 2008/2009 aura lieu lundi prochain 13 juillet à la Villa de Chéraga. Ce n'est pas le président Sadek Amrous qui en a fait l'annonce, mais ce sont les membres de l'AG qui l'ont fait au cours des débats avec les représentants de la presse, ce qui en a étonné plus d'un ! Les convocations ont été déjà envoyées aux différents membres de l'assemblée générale pour une AGO qui aura lieu au siège même du club à Chéraga, d'où la question qui a fusé : pourquoi ce lieu, alors que d'habitude ce genre de réunion se déroule dans des salles plus grandes relevant d'établissement hôtelier, de restaurant ou autre ? La réponse est toute simple : les dirigeants actuels ne veulent pas passer par une quelconque autorisation des autorités pour la tenue de cette AGO vu que ce rassemblement se déroule au niveau même du siège du club. Astucieux, mais est-ce réglementaire ?
La menace
Les supporters prêts à marcher
De leur côté, les supporters du Mouloudia d'Alger menacent sérieusement d'organiser une marche en direction de la wilaya et d'investir la rue pour exprimer leur colère contre ce qui se passe au sein de leur club et surtout pour dénoncer l'opposition au président Amrous et la décision de la Drag de valider l'assemblée générale extraordinaire du 21 avril dernier. Le comité de supporters, qui a tenu une conférence de presse la semaine dernière au siège du club, a réitéré son soutien à l'actuelle direction à travers une pétition signée par 53 000 fans des Vert et Rouge et a averti les opposants de pointer leur nez du côté de la Villa de Chéraga. Les plus irréductibles parmi ces supporters ont même menacé les Zedek et compagnie de lynchage s'ils venaient à mettre les pieds du côté du siège du MCA, ce qui augure des moments fort électriques dans ce quartier plutôt paisible, mais qui a déjà connu des scènes désolantes par le passé, ayant nécessité l'intervention des forces de l'ordre.
Le risque
Le stage et les recrues en otage
La nouvelle ne cesse de faire le tour de la capitale et des fiefs du Mouloudia d'Alger : si les opposants au président Amrous parviennent à leur fin en reprenant les rênes du club, ce dernier ne se laissera pas faire en portant l'affaire en justice, mais il risque de libérer les joueurs déjà recrutés et annuler carrément le stage d'intersaison prévu à partir du 14 juillet en Pologne. «Trouvez-vous normal qu'une équipe se démène et travaille d'arrache-pied pour procéder à un recrutement de choix et prépare la saison dans de meilleures conditions, notamment le stage de préparation à l'étranger, et qu'on laisse les clés à un Zedek qui vient, avec sa ‘'taille'' et ses acolytes, jouir du pouvoir ?», s'interrogeait avec véhémence un dirigeant rencontré du côté du siège du club. «Tant que nous serons là, personne ne mettra les pieds au Mouloudia», rajoutera ce dirigeant d'un ton menaçant. D'autres voix se veulent en revanche rassurantes en affirmant que l'équipe ne sera jamais prise en otage et partira le plus normalement du monde effectuer son stage d'intersaison. L'affaire est entre dirigeants et connaîtra son dénouement, martèlent les plus optimistes parmi les rares membres de l'assemblée générale qui ont animé le point de presse d'hier.
Le CSA / Mouloudia club d'Alger porte à la connaissance des jeunes désireux de porter les couleurs du MCA que des journées de prospection seront organisées au stade Aïn Zeboudja, selon le programme ci-dessous :
• Le samedi 11/07 à 8h 30 : pour les enfants nés en 95 - 96 - 93
• Le lundi 13/07 à 8h 30 : pour les enfants nés en 94 - 92


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.