Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    De nombreux anciens ministres et walis concernés    La production agricole compromise à Relizane    L'Université d'Oran 1 signe plusieurs conventions    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    Masques de beauté naturels    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    El-Bayadh : Deux dealers arrêtés près d'un établissement scolaire    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    L'impératif d'une majorité présidentielle    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Le PNC suspend sa grève    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Ronaldo adoube Mbappé !    L'Espagne dispute à l'Algérie ses eaux territoriales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oran : une femme à la tête d'un réseau d'escroquerie de banques
Publié dans Info Soir le 08 - 02 - 2010


La brigade économique et financière de la Sûreté de wilaya d'Oran a réussi à démanteler un réseau constitué de quatre escrocs dirigé par une femme. Ces personnes ont été arrêtées le week-end dernier, à l'issue d'investigations menées suite à une plainte déposée par l'agence locale BNA à Oran à l'encontre de deux personnes ayant présenté un dossier contenant des documents officiels falsifiés, pour obtenir un crédit d'investissement de 50 millions de dinars. La chef de cette bande s'était présentée à l'agence bancaire accompagnée d'un homme, qu'elle présentait comme étant son mari, et avait déposé, pour obtenir un crédit, un dossier au nom de ce dernier contenant des attestations falsifiées, ainsi que des pièces fiscales et des contrats d'hypothèque de biens immobiliers. L'agence bancaire a déposé une plainte après que ses agents eurent constaté l'invalidation du registre du commerce déposé à leur niveau. L'enquête a prouvé ensuite que tous les autres documents sont faux, y compris la carte d'identité du demandeur (le présumé conjoint de la chef de bande). Usurpant l'identité d'un propriétaire d'immeubles, le mis en cause a présenté de faux documents attestant l'hypothèque des biens comme gage pour avoir un prêt bancaire. Ce réseau avait déjà escroqué une agence du Crédit populaire algérien (CPA) en obtenant un crédit dans le cadre d'un projet d'investissement fictif au nom de la sœur de la chef de bande et avec la complicité d'un cadre de l'agence bancaire qui avait accordé un crédit de 6 millions de dinars sans passer par les procédures d'usage.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.