Décès de quatre médecins du Coronavirus: le Président Tebboune adresse ses condoléances    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Covid-19 : mobilisation d'un plus grand nombre de lits dans les hôpitaux    Covid-19: confinement partiel dans les communes d'El Kala et d'Echatt à la wilaya d'El Tarf    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    9 juillet 1962    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Chelsea chasse Leicester du podium    Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    Pour quelle réorganisation territoriale ?    Accablant réquisitoire    La FAF tranchera le 15 juillet    Me Meftah : "Deux procès contre Hannachi sont programmés pour le 27 juillet"    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    Cap sur un nouveau plan de relance    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Boukadoum met en garde contre la gravité de la détérioration de la situation en Libye    54 infractions à la législation forestière enregistrées    10 décès et 469 nouveaux cas en 24 heures    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Le Burkina pris dans une spirale de violence    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation de Mohamed Boukerras au poste de Directeur général de l'ISMAS    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Relance du Barrage vert : ce qu'il faut éviter    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boutlélis / Oran
Ces plantes aromatiques et médicinales
Publié dans Info Soir le 06 - 03 - 2010

Initiative n L'association de la promotion de la femme rurale «Main dans la main» envisage de réaliser un ambitieux projet de plantes aromatiques et médicinales dans la daïra de Boutlélis (Oran).
«Il s'agit d'un projet phare que nous comptons réaliser avec les femmes rurales de la localité de Sidi Bakhti (Aïn El-Kerma) et le concours des spécialistes universitaires algériennes, et nous n'avons besoin que de l'autorisation de la Conservation des forêts de la wilaya d'Oran pour l'arrachage des plantes», a déclaré jeudi, à l'APS, la présidente de l'association, Mme Baba Ahmed Allou. Elle a également indiqué au passage que l'Institut national de protection des végétaux (Inpv), à Misserghine, a mis à la disposition de l'association un laboratoire d'analyses et un local pour l'entreposage des produits.
La présidente de «Main dans la main» a affirmé que son association a des «clefs de sortie de la pauvreté pour la femme rurale» et pour son épanouissement à travers des activités génératrices d'emplois et de revenus dans le cadre du développement rural intégré, sollicitant en cela le soutien du ministère de l'Agriculture et du Développement rural.
«Dans notre association on connaît parfaitement les besoins des femmes rurales, notamment celles des zones éparses, pour mieux les accompagner, les guider et les assister», a enchaîné une autre membre de cette association, Mme Hind Ramdane, en faisant remarquer que de nombreuses femmes, qui excellent dans des travaux manuels, sont souvent mal encadrées et méconnaissent les dispositifs mis en place pour pouvoir bénéficier d'une aide ou de crédits pour la création de coopératives.
Par ailleurs, cette association féminine en activité depuis juillet 2007, vient d'entreprendre une initiative commune avec la cellule de coordination de l'action sociale de la DAS de la wilaya d'Oran pour commémorer la Journée mondiale de la femme, placée cette année sous le signe de la promotion de la femme rurale.
Elle sera présente le 8 mars prochain au jardin Ibn Badis avec une exposition, «Ferme pédagogique», à l'adresse des en-fants, contenant vaches, ânes, brebis, chèvres, lapins, coqs, poulettes, canards, paons, perdrix, faisans, pintades, pigeons et autres volatiles.
«Notre objectif à travers cette exposition est de sensibiliser les enfants au respect de la nature et à mieux comprendre le milieu naturel, à travers des activités ayant trait à l'élevage bovin, à l'apiculture, l'arboriculture, la culture maraîchère et la viticulture», a déclaré Mme Baba Ahmed Allou.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.