Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    4 établissements fermés !    Imposante marche populaire à Béjaia    Le projet approuvé par le CNI    Accord de pêche UE/Maroc : Le Polisario "consterné" par la décision du Conseil de l'UE    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    Chine-USA : Le négociateur américain n'entend pas prolonger la trêve de 90 jours    Coupe arabe (1/8 de finale - retour) : Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    Mondial-2018 en petit bassin: Nos espoirs reposent sur Sahnoune    La coordination syndicale hausse le ton!    Manifestations du 11 décembre 1960: "Attachement indéfectible du peuple algérien à sa révolution armée"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Six syndicats se retirent de la «charte d'éthique» de l'éducation: Le retour à la protesta se profile à l'horizon    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Réunion des ministres africains du Commerce: Djellab au Caire    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    Bedoui expose la position de l'Algérie    Un taux de 80% d'approvisionnement quotidien en eau potable    Affluence de visiteurs au Salon de l'automobile    Un dealer arrêté en possession de comprimés psychotropes    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    BRAS DE FER ENTRE LA COORDINATION DES IMAMS ET LE MINISTRE : Hedjimi menace de paralyser les mosquées    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Ouyahia contrarié ?    Benghabrit hausse le ton et menace…    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Transporteurs privés
Ils ont augmenté les prix
Publié dans Info Soir le 08 - 02 - 2012

Relais - Les transporteurs privés sont revenus à la charge. Depuis trois jours les voyageurs de la capitale sont contraints de payer leur ticket de transport urbain plus cher que d'habitude.
La plupart des transporteurs privés ont augmenté leur ticket de 5 DA alors que les transporteurs suburbains l'ont majoré de 10 DA.
Cette décision a été prise suite à l'appel de l'Union nationale algérienne des transporteurs (UNAT) qui a qualifié de légitime l'alignement des prix du transport privé sur le public.
Pourtant le ministre des Transports, Amar Tou, a exclu, jeudi dernier, dans une déclaration faite en marge de la clôture de la session d'automne parlementaire, toute augmentation des tarifs des transports publics durant les prochains jours.
«L'augmentation des tarifs des transports publics n'est pas à l'ordre du jour», a déclaré le ministre. Et d'ajouter : «Une telle décision ne sera prise qu'après concertation avec l'ensemble des parties concernées afin de trouver un juste milieu entre les intérêts du citoyen, d'une part, et ceux des transporteurs, d'autre part.» Tou a appelé en effet les transporteurs «à faire preuve de sagesse tout en respectant l'Etat et les intérêts des citoyens».
Cet appel est tombé dans l'oreille d'un sourd puisque les transporteurs n'en ont fait qu'à leur tête. Cette mesure d'augmentation sera certainement élargie progressivement sur tout le territoire national, selon un syndicaliste interrogé ce matin devant la station de Tafoura.
Pour améliorer la situation sociale des transporteurs privés. A l'UNAT on affirme que «la plupart des transporteurs sont confrontés à des difficultés financières eu égard à l'augmentation des prix de la pièce de rechange, de la main-d'œuvre mécanique et des cotisations salariales.
L'augmentation de la tarification s'impose d'elle-même, nous dit un membre de l'UNAT, M. Bouaïche, joint ce matin par téléphone. Avant d'ajouter que les charges se sont alourdies. Il cite à titre d'exemple l'assurance et la revalorisation du SNMG qui constitue, sans doute, une charge importante pour les transporteurs dans la mesure où celle-ci engendrera la hausse des salaires des chauffeurs de bus et des receveurs ainsi que la marge de la cotisation à la caisse d'assurance (Casnos).
Outre cette mesure, il est important de signaler que l'Unat a été à l'origine de l'augmentation subite des tarifs des taxis collectifs à la fin décembre. Les citoyens ont été choqués de voir subitement les prix des navettes à 20 DA.
Essayant de défendre sa cause, le vice-président de L'UNAT a estimé qu'«il est inconcevable que le taxi soit au même tarif que le bus».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.