Andy Delort seul absent pour le déplacement de Montpellier à Reims    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 15ème journée    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    L'avocat de Blida libéré hier    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tizi Ouzou, enseignement supérieur
Les projets traînent
Publié dans Info Soir le 12 - 05 - 2014

Somation ■ Les entreprises chargées de la réalisation ont été exhortées à achever les travaux dans les délais.
Le retard accumulé dans la réalisation des projets du secteur de l'enseignement supérieur, principalement au pôle universitaire Tamda, sis sur le territoire de la commune de Ouaguenoun, à près de 15 km à l'est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, a de nouveau été mis sur le tapis lors d'une réunion de travail tenue à l'hémicycle Rabah-Aïssat de l'Assemblée populaire de wilaya.
La réunion,  présidée par le wali, Abdelkader Bouazghi, et à laquelle ont pris part plusieurs responsables dont la directrice des équipements publics, le directeur du logement, le chef de la daïra de Ouaguenoun, les représentants du CTC, du laboratoire d'étude des sols LHCC, des bureaux d'études et des entreprises réalisatrices, a été, une fois de plus, l'occasion pour le wali d'exhorter les entreprises chargées de la réalisation des projets d'achever les travaux dans les délais contractuels, notamment pour les projets programmés pour la rentrée universitaire 2014/2015.
Ces dernières ont été appelées à prendre plus d'engagements et de disponibilité afin de redynamiser les chantiers et les renforcer en moyens humains et matériels avant le ramadan. En effet, un retard considérable a été accusé par certaines entreprises dans la réalisation des projets qui leur sont confiés, et ce, malgré la levée de toutes les contraintes qu'elles ont rencontrées. Les projets en question sont notamment : l'étude et la réalisation de 3000/5000 lits, de 2000/5000 lits, résidence universitaire, 2000/9000, 3000/9000, de 4000/10500, 4000/10500 lits avec dépendances répartis en deux cités, de nouvelles facultés de 7000/14000 places pédagogiques, de 10000 places pédagogiques à Tamda, de 2500/10500 lits avec dépendances à Rehahlia, d'un hall des travaux pratiques à Hasnaoua II, d'une administration (rectorat) au pôle de Tamda, d'un restaurant central de 800 places, d'une ferme expérimentale et animatrice à Tizi Ouzou, d'une bibliothèque centrale au niveau du pôle de Tamda, de projets de viabilisation et celui de 220 logements de fonction au profit du secteur de l'enseignement supérieur. Le wali a en outre demandé à la directrice des équipements publics d'appliquer des mesures coercitives à l'encontre des entreprises défaillantes comme le stipule la règlementation régissant les marchés de l'opérateur public, en accordant un traitement particulier à ces dernières en matière de suivi régulier des chantiers afin d'augmenter la cadence de réalisation. Après les débats, le wali a répondu aux préoccupations émises par les différents partenaires du secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.