Le RND appelle Bouteflika à se porter candidat à la présidentielle    ELECTION PRESIDENTIELLE 2019 : Les Algériens appelés à voter le 18 avril    JOURNEE NATIONALE DE LA COMMUNE : Les maires appelés à s'éloigner de la bureaucratie    Aux Algériens de décider.. !    Un remake de 2014 en cours: l'Algérie hors du temps    HABITAT : Temmar lance un projet de 2000 logements à Oran    SIDI BEL ABBES : ‘'La numérisation, c'est pour la fin mars''    CNAS : Les arrêts de travail ont coûté 16 milliards de DA    BECHAR : Arrestation de 2 dealers sur motocycle    LUTTE CONTRE L'ANALPHABETISME : Plus de 8000 analphabètes recensés à Mostaganem    MAZAGRAN : Un berger découvert mort    Un citoyen arrêté par la police pour avoir réclamé ses droits à Batna    En bref…    CAN U-20 : Début du contrôle médical des joueurs    Cross-country à la mémoire de Abdou Seghouani demain à Bouchaoui    Boudebouz intéresse Bologne    Le hasard selon Amari    Mohamed Chafa Ouzzani Des œuvres flamboyantes    Amar Amarni, un artiste complet    Election présidentielle : Ce que prévoit la loi    Rassemblement de soutien à Adlène Mellah    Réorganisation du baccalauréat : Les premières évaluations dès l'année prochaine    Le MCEE et le NCM à la poursuite de l'ASO    Messahel à la Valette    Les graves accusations du Snapo    Pour l'institution d'un prix national «Si Muhend u Mhand»    L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien    Hommage à un stratège de la révolution    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Tlemcen: Plus de 10 tonnes de kif saisies en une année    Ligue des champions : JSS-Ahly du Caire, vendredi à 20h00: Les Bécharis au pied de la pyramide    Le réseau électrique renforcé    USMA-NAHD (4-1) et CSC-CABBA (1-0)    «L'enquête achevée et le dossier transmis à la justice»    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Les cours du pétrole stables en Asie    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    Gouvernance vertueuse    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dans l'attente de la valorisation des «balcons» d'Ahchane
Publié dans Info Soir le 02 - 12 - 2014


Biskra Une étude technique destinée à la valorisation des «balcons» d'Ahchane, un site naturel très pittoresque proche de M'chounech (Biskra), vient d'être engagée par la direction du tourisme et de l'artisanat, a indiqué hier lundi, le responsable de cette structure, Abdelhakim Yahia. Selon ce responsable, il est notamment prévu la réalisation d'une piste d'accès vers ces balcons, assez semblables à ceux de Ghouffi, dans la wilaya voisine de Batna, l'aménagement de murs de soutènement en certains endroits du site, la création d'un parking pour véhicules et d'un espace de prestation de services pour les visiteurs. Des locaux pour la commercialisation de produits de l'artisanat local sont également prévus, selon M. Yahia qui a mis l'accent sur «le caractère pittoresque» du relief de ces balcons sculptés dans la roche le long de l'Oued Labiod (Ighzar Amellal), un cours d'eau mythique descendant des hauteurs des monts de l'Aurès. Le projet aura un impact socioéconomique «très important» dans cette région vierge qui a «beaucoup à gagner des activités liées au tourisme de montagne», a estimé le directeur du tourisme. A l'époque romaine elle fut baptisée «Vescera» qui se déforma pour devenir Biskra, reine des Zibans (oasis). Une hypothèse renvoie l'origine de l'appellation à l'époque musulmane pour symboliser la cohabitation harmonieuse entre deux tribus, l'une berbère, Bissa et l'autre arabe, des Beni-Hilal Kora. L'assemblage des deux noms aurait donné le nom de Biskra. Du temps des Ottomans, Biskra renfermait un fort dont il ne reste pas grand-chose aujourd'hui, hormis les appellations des sept portes qui constituaient les principaux accès au fort turc dont Beb El Derb, Beb El Feth, Beb El Gueria, Majenich, Kora et El Mçid.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.