Barça : Koeman prend la défense de Messi    Saïd Chengriha lors de sa visite hier à Béchar : «Nous mettrons en échec tous les desseins hostiles»    Après 20 mois de détention, le sort de Ali Ghediri toujours pas connu    Prolongation de mandat    Enquête    Relaxe pour sept activistes du Hirak    Le projet discuté au conseil national fin janvier    Numérisation de la CNAS : Les arrêts de travail déclarés via le portail El Hanaa    L'Algérie concernée par la mise à jour de l'OMI    Le CPE en hibernation    Session de formation aux métiers de l'export    "Les étudiants doivent éviter les fausses déclarations"    Le prix du pétrole continuera d'augmenter en 2021    «Pour des raisons électorales ou intérêts calculés, les démocrates ont pactisé avec les islamistes»    Le Conseil de sécurité diffuse les propositions de l'UA    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Quand Suzanne Tamim crie justice !    Arrêt prématuré d'un test des moteurs de la fusée géante SLS    Les Européens appellent Téhéran à la raison    Affaire GB Pharma : Le procès en appel reporté    Mercato exceptionnel du 25 au 31 janvier    "Le plus difficile reste à venir"    Défaite de l'Algérie face à l'Islande    Le lieu de stockage du vaccin anticovid gardé secret    Caravane médico-sociale au profit des habitants    La radio locale sensibilise aux dangers du monoxyde de carbone    Un mort et 14 blessés dans un accident de la circulation    Arrestation de 2 personnes en possession de 263 700 euros en faux billets à Amizour    Résidences de formation pour les praticiens du 4e art dans le Sud algérien    Hommage à Abou Laïd Doudou, l'homme de lettres    Lancement prochain de fouilles archéologiques à Portus Magnus    À la découverte de la musique actuelle africaine    Une solidarité efficace et autonome    Une quête de l'Histoire d'un peuple    MC Oran: Le Mouloudia méritait mieux    Un citoyen tombe du 5èm étage d'un immeuble en construction    Mostaganem: Incendie sur un bateau de pêche    Formation professionnelle: Les ingénieurs-enseignants paralysent les instituts spécialisés    JS Saoura: Une efficacité à améliorer    Volleyball - Ligue de wilaya de Sidi Bel-Abbès: Sekrane Lahcene réélu à l'unanimité    LA TRITURE    Direction générale des impôts: Nouvelles modalités de radiation du registre de commerce    Pénétrante portuaire: Des instructions pour accélérer le projet et le livrer par tronçons    Principes et autres considérations    Est-ce la bonne statue?    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intoxications, feux de forêt et noyades : Prévenir ces accidents de l'été
Publié dans Info Soir le 15 - 05 - 2017

Avec l'arrivée des grosses chaleurs, le risque d'intoxications, de noyades et de feux de forêt refait son apparition. Une semaine de sensibilisation et d'information sur ces dangers a été lancée conjointement par le ministère du Commerce et la Protection civile. Le dispositif s'articule, notamment, autour du respect des consignes de conservation des aliments, l'observation des bonnes pratiques d'hygiène avec une diffusion large des consignes de sécurité sur les dangers de la mer, la baignade dans les réserves d'eau ainsi que la prévention des feux de forêt et de récoltes.
Entre 3 000 et 5 000 cas d'intoxication sont enregistrés annuellement en Algérie, dont plus de la moitié surviennent lors des fêtes de mariage et de rassemblements familiaux. Le phénomène a tendance à s'amplifier, notamment pendant la période estivale et des grandes chaleurs.
Un programme de prévention pour la saison estivale a dans ce contexte été lancé hier dimanche par le ministère du Commerce. Il est destiné à l'ensemble des partenaires économiques et des consommateurs et se poursuivra jusqu'au 20 mai prochain.
La campagne de sensibilisation s'articule autour de l'obligation de séparer les viandes importées de celles locales sur les étalages d'une manière apparente, respecter les consignes de conservation notamment la congélation, lutter contre l'exposition et la vente des produits alimentaires sur la voie publique et observer les bonnes pratiques d'hygiène. Ce dispositif tend à ancrer la culture de la sécurité alimentaire chez le consommateur afin d'éviter les intoxications et leurs répercussions néfastes sur la santé. A Oran, quelque 12 cas d'intoxication alimentaire ont été enregistrés pour le seul premier trimestre de l'année en cours. Ces statistiques montrent une légère hausse du nombre de cas d'intoxication alimentaire, passant de 9 cas, durant la même période de l'année dernière, à 12 cas pour le 1er trimestre de l'année 2017. Aucun décès n'a été signalé jusqu'à présent, a expliqué Mme Malika Staâli, chef de service de la Protection du consommateur et répression des fraudes, sans pour autant donner des informations sur les sources des intoxications enregistrées. Durant toute l'année 2016, quelques 138 cas d'intoxication alimentaire ont été enregistrés à Oran d'où l'intérêt des journées de sensibilisation lancées hier dimanche au niveau régional par les walis et les directeurs régionaux du commerce. Pour réussir cette manifestation, plusieurs partenaires vont adhérer à l'initiative du ministère du Commerce, dont les services externes des différents départements ministériels (Santé, Agriculture, Education nationale, Affaires religieuses, Solidarité,...), les établissements et organismes (Gendarmerie nationale, service de sûreté, Protection civile,...), ainsi que les représentants des autorités locales.La saison estivale reste aussi la plus propice aux feux de forêts et les noyades. Ainsi pour assurer une diffusion large des consignes de sécurité et inculquer aux citoyens la culture du risque et en atténuer leurs conséquences, un programme diversifié à l'initiative de la Protection civile sera mis en place en perspective de la période des grandes chaleurs.
Les dangers de la mer, la baignade dans les réserves d'eau, les barrages et les retenues d'eau, la prévention des feux de forêt et récoltes, l'envenimation scorpionique et les accidents de la circulation, sont autant de risques inscrits au centre de cette campagne de sensibilisation qui couvrira l'ensemble des unités de la Protection civile implantées sur tout le territoire national. Les actions de proximité concerneront les localités à risques particulièrement, ainsi que les zones enclavées et seront menées à travers des caravanes de sensibilisation sur les plages et les massifs forestiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.