Erdogan : l'Algérie, un élément de stabilité et de paix dans la région    Liverpool fonce sur Fabian Ruiz    Le ministre émirati des Affaires étrangères en visite lundi à Alger    Un nouveau site électronique pour la DG des Douanes algériennes    Handball / CAN-2020: l'Algérie bat l'Angola (32-27) et prend la 3e place    Coronavirus: le ministère de la Santé appelle à l'impératif respect des mesures préventives    MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur reçu par le président de la République    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Le dossier de Karim Tabbou transféré en correctionnel    Une bactérie dans le camembert Tassili    MOUVEMENT DANS LES CORPS DES WALIS : Le président Tebboune procède à un nouveau changement    ASPHYXIEE AU MONOXYDE DE CARBONE : Une femme décède à Beni Messous    Les entretiens Tebboune-Erdogan élargis aux membres des deux délégations    Une réplique d'une magnitude de 3,3 enregistrée à Jijel (CRAAG)    Accidents de la circulation: 9 morts et 46 blessés en 24 heures    Une agence nationale du numérique pour la fin du semestre en cours    Pour une conférence nationale indépendante    Première apparition publique de Lyes Fakhfakh    Les forces gouvernementales se rapprochent d'un objectif-clé    Le bilan du raid contre une base américaine en Irak s'alourdit    Irak : le pouvoir déterminé à mater la révolution    La Banque Casher de la souffrance !    Les actes qui "tuent" les promesses    Nabil Alloune et Ilyas Lahouazi devant le procureur aujourd'hui    L'USMA manquait d'armurerie !    Les hirako-sceptiques et le moral du peuple    Déception des uns, réticences des autres…    La production en hausse, les pénuries subsistent    Alliés pour tuer le progrès !    Les meilleures plantes pour purifier et désenflammer le côlon    La Fémis accueillera un cinéaste algérien pour son université d'été    "Les Algériens ignorent pour la plupart l'histoire de leur pays"    Des ahmadis convoqués par la justice    Le dégoût de l'Europe    Ligue 2 (16e j): le WA Tlemecen rejoint l'O. Médéa en tête du classement    En bref    Assemblée Générale Extraordinaire du COA : Les cinq membres «exclus» remplacés    Les procès de l'année 2019 sans aucun effet    Transfert : Benzia en négociation avec Dijon    26e opération de relogement : La première étape a concerné plus de 200 familles    Il fera escale les 18 et 19 février prochain: Le salon itinérant de l'étudiant s'internationalise    Les spécialistes tirent la sonnette d'alarme: Près de 1.500 nouveaux cas de cancer en 2019     Suscitant une polémique franco-française: Macron compare la guerre d'Algérie à la shoah    Zetchi réitére sa confiance envers Belmadi    Un document relatant les ères historiques successives    Interland de Google apprend aux enfants à repérer les fake news    Microsoft propose un mash-up Minecraft Toy Story    Comme l'ombre d'un doute…    Le rendez-vous de toutes les surprises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intoxications, feux de forêt et noyades : Prévenir ces accidents de l'été
Publié dans Info Soir le 15 - 05 - 2017

Avec l'arrivée des grosses chaleurs, le risque d'intoxications, de noyades et de feux de forêt refait son apparition. Une semaine de sensibilisation et d'information sur ces dangers a été lancée conjointement par le ministère du Commerce et la Protection civile. Le dispositif s'articule, notamment, autour du respect des consignes de conservation des aliments, l'observation des bonnes pratiques d'hygiène avec une diffusion large des consignes de sécurité sur les dangers de la mer, la baignade dans les réserves d'eau ainsi que la prévention des feux de forêt et de récoltes.
Entre 3 000 et 5 000 cas d'intoxication sont enregistrés annuellement en Algérie, dont plus de la moitié surviennent lors des fêtes de mariage et de rassemblements familiaux. Le phénomène a tendance à s'amplifier, notamment pendant la période estivale et des grandes chaleurs.
Un programme de prévention pour la saison estivale a dans ce contexte été lancé hier dimanche par le ministère du Commerce. Il est destiné à l'ensemble des partenaires économiques et des consommateurs et se poursuivra jusqu'au 20 mai prochain.
La campagne de sensibilisation s'articule autour de l'obligation de séparer les viandes importées de celles locales sur les étalages d'une manière apparente, respecter les consignes de conservation notamment la congélation, lutter contre l'exposition et la vente des produits alimentaires sur la voie publique et observer les bonnes pratiques d'hygiène. Ce dispositif tend à ancrer la culture de la sécurité alimentaire chez le consommateur afin d'éviter les intoxications et leurs répercussions néfastes sur la santé. A Oran, quelque 12 cas d'intoxication alimentaire ont été enregistrés pour le seul premier trimestre de l'année en cours. Ces statistiques montrent une légère hausse du nombre de cas d'intoxication alimentaire, passant de 9 cas, durant la même période de l'année dernière, à 12 cas pour le 1er trimestre de l'année 2017. Aucun décès n'a été signalé jusqu'à présent, a expliqué Mme Malika Staâli, chef de service de la Protection du consommateur et répression des fraudes, sans pour autant donner des informations sur les sources des intoxications enregistrées. Durant toute l'année 2016, quelques 138 cas d'intoxication alimentaire ont été enregistrés à Oran d'où l'intérêt des journées de sensibilisation lancées hier dimanche au niveau régional par les walis et les directeurs régionaux du commerce. Pour réussir cette manifestation, plusieurs partenaires vont adhérer à l'initiative du ministère du Commerce, dont les services externes des différents départements ministériels (Santé, Agriculture, Education nationale, Affaires religieuses, Solidarité,...), les établissements et organismes (Gendarmerie nationale, service de sûreté, Protection civile,...), ainsi que les représentants des autorités locales.La saison estivale reste aussi la plus propice aux feux de forêts et les noyades. Ainsi pour assurer une diffusion large des consignes de sécurité et inculquer aux citoyens la culture du risque et en atténuer leurs conséquences, un programme diversifié à l'initiative de la Protection civile sera mis en place en perspective de la période des grandes chaleurs.
Les dangers de la mer, la baignade dans les réserves d'eau, les barrages et les retenues d'eau, la prévention des feux de forêt et récoltes, l'envenimation scorpionique et les accidents de la circulation, sont autant de risques inscrits au centre de cette campagne de sensibilisation qui couvrira l'ensemble des unités de la Protection civile implantées sur tout le territoire national. Les actions de proximité concerneront les localités à risques particulièrement, ainsi que les zones enclavées et seront menées à travers des caravanes de sensibilisation sur les plages et les massifs forestiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.