CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intoxications, feux de forêt et noyades : Prévenir ces accidents de l'été
Publié dans Info Soir le 15 - 05 - 2017

Avec l'arrivée des grosses chaleurs, le risque d'intoxications, de noyades et de feux de forêt refait son apparition. Une semaine de sensibilisation et d'information sur ces dangers a été lancée conjointement par le ministère du Commerce et la Protection civile. Le dispositif s'articule, notamment, autour du respect des consignes de conservation des aliments, l'observation des bonnes pratiques d'hygiène avec une diffusion large des consignes de sécurité sur les dangers de la mer, la baignade dans les réserves d'eau ainsi que la prévention des feux de forêt et de récoltes.
Entre 3 000 et 5 000 cas d'intoxication sont enregistrés annuellement en Algérie, dont plus de la moitié surviennent lors des fêtes de mariage et de rassemblements familiaux. Le phénomène a tendance à s'amplifier, notamment pendant la période estivale et des grandes chaleurs.
Un programme de prévention pour la saison estivale a dans ce contexte été lancé hier dimanche par le ministère du Commerce. Il est destiné à l'ensemble des partenaires économiques et des consommateurs et se poursuivra jusqu'au 20 mai prochain.
La campagne de sensibilisation s'articule autour de l'obligation de séparer les viandes importées de celles locales sur les étalages d'une manière apparente, respecter les consignes de conservation notamment la congélation, lutter contre l'exposition et la vente des produits alimentaires sur la voie publique et observer les bonnes pratiques d'hygiène. Ce dispositif tend à ancrer la culture de la sécurité alimentaire chez le consommateur afin d'éviter les intoxications et leurs répercussions néfastes sur la santé. A Oran, quelque 12 cas d'intoxication alimentaire ont été enregistrés pour le seul premier trimestre de l'année en cours. Ces statistiques montrent une légère hausse du nombre de cas d'intoxication alimentaire, passant de 9 cas, durant la même période de l'année dernière, à 12 cas pour le 1er trimestre de l'année 2017. Aucun décès n'a été signalé jusqu'à présent, a expliqué Mme Malika Staâli, chef de service de la Protection du consommateur et répression des fraudes, sans pour autant donner des informations sur les sources des intoxications enregistrées. Durant toute l'année 2016, quelques 138 cas d'intoxication alimentaire ont été enregistrés à Oran d'où l'intérêt des journées de sensibilisation lancées hier dimanche au niveau régional par les walis et les directeurs régionaux du commerce. Pour réussir cette manifestation, plusieurs partenaires vont adhérer à l'initiative du ministère du Commerce, dont les services externes des différents départements ministériels (Santé, Agriculture, Education nationale, Affaires religieuses, Solidarité,...), les établissements et organismes (Gendarmerie nationale, service de sûreté, Protection civile,...), ainsi que les représentants des autorités locales.La saison estivale reste aussi la plus propice aux feux de forêts et les noyades. Ainsi pour assurer une diffusion large des consignes de sécurité et inculquer aux citoyens la culture du risque et en atténuer leurs conséquences, un programme diversifié à l'initiative de la Protection civile sera mis en place en perspective de la période des grandes chaleurs.
Les dangers de la mer, la baignade dans les réserves d'eau, les barrages et les retenues d'eau, la prévention des feux de forêt et récoltes, l'envenimation scorpionique et les accidents de la circulation, sont autant de risques inscrits au centre de cette campagne de sensibilisation qui couvrira l'ensemble des unités de la Protection civile implantées sur tout le territoire national. Les actions de proximité concerneront les localités à risques particulièrement, ainsi que les zones enclavées et seront menées à travers des caravanes de sensibilisation sur les plages et les massifs forestiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.