Plan d'action du Gouvernement: l'Algérie face à des défis difficiles mais pas impossibles    Lutte contre les stupéfiants: des opérations menées dans plusieurs wilayas du pays    Des jeunes chômeurs bloquent le siège de l'APC    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 18ème journée    Le club des magistrats algériens rend hommage au peuple    D'importantes décisions attendues    Kherrata célèbre le 1er anniversaire de sa marche anti-5e mandat    Promotion de l'emploi : appel à une participation totale et réelle des autorités locales    Foncier économique : nécessité d'un cadre juridique global pour l'octroi des assiettes    Bientôt une deuxième édition de "Diaspora Connect" à Alger    Le privé sera associé dans le processus de contrôle    Un problème technique à l'origine du retard    Grandes déceptions après l'annonce du nouveau gouvernement    Le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    M. Boukadoum réitère la position de l'Algérie privilégiant une solution politique    L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    31 civils tués par la coalition saoudienne au Yémen    Nouveaux tirs de roquettes près de l'ambassade américaine à Bagdad    L'ultimatum de Tebboune aux walis    Les Canaris décidés à reprendre la seconde place !    Le Targui    À tout jamais…    Mahour Bacha précise    Le derby de toutes les souffrances !    La victoire qui change tout ?    Marche et rassemblement hier à Tizi Ouzou    L'Algérie après Bouteflika vue par Benjamin Stora    Les 2 300 recalés obtiennent gain de cause    Les éleveurs qui ratent cette vaccination se mettront face au risque    Alors que les affaires de contrebande connaissent une légère baisse, les crimes et délits en hausse    Les résidents dénoncent un promoteur immobilier    Débrayage des transporteurs interwilayas de Jijel    ACTUCULT    Vent divin de Merzak Allouache : un discours sur la vie, l'amour, la mort et le djihad armé    "Tighremt", premier quotidien national en langue amazighe    La crème des humoristes africains sur la scène de Cotonou    Maâzouz Bouadjadj et Abderrahmane El-Koubi honorés au TNA    Vive les vieux ! Tahya la gérontocratie !    Coronavirus: les Algériens rapatriés de Wuhan, autorisés à quitter leur lieu de confinement    Brèves    La bonne manière pour brûler les graisses    Le Président s'attaque aux lobbies de l'importation    Tebboune ne veut plus de cortèges officiels de 30 voitures    "100 mds DA injectés dans les communes dès le mois de mai"    La ville de Kherrata célèbre le 1er anniversaire    La pièce "Tmenfla" du theatre d'Oum-el-Bouaghi ouvre le festival international du théâtre de Bejaia    Mali: le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    LA RESONNANCE D'UN ATTENTISME    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fouka /La pollution fait des ravages : «On regrette l'ancienne Fouka Marine»
Publié dans Info Soir le 09 - 07 - 2017

Situation - Des odeurs nausébondes, des nuées de moustiques et des déchets partout. Voilà ce que devient le projet «prometteur» de réalisation d'une plage d'échouage au lieu-dit «Port de Fouka Marine».
Les travaux concernant le projet sont à l'arrêt depuis une année. Nous nous sommes déplacés sur les lieux où, déjà très tôt le matin, des jeunes représentants de 4 associations ont lancé une campagne de nettoyage au niveau de ce port.
Il était 11h du matin et déjà, ils avaient rempli plus d'une soixantaine de grands sacs en plastique. «Ce sont des déchets ménagers, des bouteilles de boissons alcoolisées, des bouteilles en plastique et autres», nous a lancé le président de l'Association de protection de l'enfance et de la jeunesse de Fouka, Abdelhak Boukaïssi.
Cette initiative a mobilisé l'association Boudour el-Djenna, les scouts et le club de natation de Fouka. Son vice-président, Djahid se désole de ce constat. «Je suis révolté contre l'absence des autorités locales devant cet état lamentable. Je souhaite que cette belle zone soit nettoyée et prise en charge. Nous nous sommes départagés en plusieurs groupes pour nettoyer. Mais il nous faut beaucoup de moyens et de bénévoles», nous a-t-il lancé.
Azzedine Habachi des Scouts musulman El-Hilal de Fouka se dit prêt à faire plus d'efforts. Il en appelle de son côté au civisme des estivants et des habitants du quartier aussi.
Le président de l'association du quartier El-Wiaam» de Fouka Marine, Mokhtar Aïchouba, se dit désolé de voir le retard accusé pour la réception du projet. «Il n'existe aucune évacuation dans ce port.
Les eaux usées stagnes et dégagent des odeurs insupportables. Les pêcheurs souffrent aussi et veulent une solution dans les plus brefs délais». Les professionnels de la pêche se disent impuissants face à ce constat.
«C'est notre seul gagne-pain. Il y a plein de grosses pierres dedans. Nos barques sont détériorées surtout en période de mauvais temps», nous a unanimement déclaré la dizaine de pêcheurs rencontrée sur place. Un habitant du quartier dont la maison donne sur le port, nous a révélé sa peur pour la santé des usagers de la zone. «Les odeurs sont suffocantes, surtout le soir avec en plus les piqûres de moustiques. L'eau est dangereuse. J'ai fauté en laissant mon fils nager à proximité. Le soir même il a été évacué vers l'hôpital.
Les lieux sont également mal fréquentés le soir. On regrette l'ancienne Fouka Marine. Cétait pourtant le premier port de pêche en entrant d'Alger. Et beaucoup de gens y affluaient», nous a-t-il déclaré.
Le chargé du projet au sein de l'entreprise en charge de la réalisation de la plage d'échouage, Allaoua Boukharrouba, nous a confirmé l'arrêt des travaux. «Effectivement, les travaux sont à l'arrêt depuis le mois de juin 2016 en raison notamment du changement de tutelle (ministère de l'Agriculture et de la Pêche) d'un côté, et le problème de la fin du délai contractuel du bureau d'études et de suivi, pour lequel, le contrat aurait été renouvelé mais qui n'est pas encore opérationnel.
Pour rappel, le projet d'aménagement d'une plage d'échouage devait accueillir une cinquantaine de petites embarcations de pêche artisanale. Il a été lancé dans le cadre du programme du ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques il y a de cela plus de 3 années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.