Furlan (Ent-Brest) «Pour un entraineur, Belkebla est un joueur précieux, Belmadi va vite l'apprécier»    «Sans préalables ni conditions»: Le FFS propose une «conférence nationale de concertation»    CROYANCES ET CONVICTIONS    Retrait des passeports de responsables de banques: L'ABEF dément    Alger: Marche des étudiants sous haute surveillance policière    Tlemcen: La Justice enquête sur le détournement de foncier    Le déclic    Sidi Saïd sévit contre ses adversaires    Le professeur Chems Eddine Chitour : "Le spectre de l'année blanche universitaire peut encore être écarté"    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Après les voitures moins de 3 ans, les crédits sans intérêts    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Erdogan persiste et signe    Quand l'URSS aspirait à rejoindre l'Otan    L'alternative de la dernière chance    Le dernier coup de maître de Ribéry    Kanté à nouveau dans le viseur du PSG?    L'ES Tadjenanet dernier qualifié pour les demis    Des membres de la société civile, des politiques et des universitaires réagissent    La semaine de Dame justice    La Protection civile, le ventre creux, mais déjà un pied dans l'eau    A quand un fichier national?    Importations Opérations de contrôle drastique durant le premier trimestre    Les étudiants ont marché    La nouvelle scène de la chanson chaâbie au rendez-vous    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Wilaya d'Alger : La dernière opération de relogement à la Casbah "entachée de plusieurs dépassements"    En 11 ans : Nissan s'attend à son plus mauvais résultat    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Championnat d'Angleterre de Rugby : Northampton miraculeusement en demi-finales    Actions et rendements baissent : L'actualité commerciale domine les bourses    Japon : Probable contraction de l'économie au premier trimestre    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    La force tranquille du Hirak    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    Nouvelle attaque de Daech en Libye    La troupe du Renouveau du théâtre amazigh demain à Tizi Ouzou    Flan de poulet    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Noyades au niveau des barrages : Une caravane de sensibilisation
Publié dans Info Soir le 30 - 07 - 2017

Une première - Pour remédier au problème de noyades au niveau des barrages, des piscines seront réalisées à proximité.
Une caravane de sensibilisation sillonnera, en outre, à partir de ce dimanche, et durant tout le mois d'août, les villages qui se trouvent à proximité des barrages. Elle sera chapeautée par l'Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT) avec la participation des éléments de la protection civile, les bénévoles des Scouts musulmans ainsi que des associations.
Selon la chargée de communication de l'ANBT Sabrina Smaïli, cette campagne de sensibilisation veut endiguer ce phénomène et mettre fin à ces séries de noyades au niveau des barrages. En sachant que ces lieux non surveillés sont déjà interdits à la baignade.
D'autre part, des piscines seront réalisées à proximité des barrages, avons-nous appris du directeur régional centre des barrages, Ali Ben Tata, lors de la 2e campagne de sensibilisation tenue au niveau du barrage de Sidi-Yakoub sis dans la daïra d'Ouled Abdelkader (Chlef). Ce projet est en étude pour déterminer les sites destinés à accueillir ces piscines.
Le barrage de Douira sera retenu selon lui comme site pilote avant de généraliser l'initiative vers d'autres barrages comme Mila, Taksebt et d'autres. 115 décès ont été déplorés durant ces 5 dernières années dans des barrages d'après lui, dont 17 cas cette année. «Ces chiffres inquiètent.
Il faudrait plus de prise de conscience au sein des familles. Il n'existe pas de moyens de secours car généralement les noyés sont repêchés sans vie. L'eau du barrage est différente de celle de la mer. Son sol est argileux. Sans parler du changement thermique du corps humain qui risque un arrêt cardiaque», a-t-il expliqué.
Des brigades motorisées existent d'après notre interlocuteur au niveau des barrages pour effectuer des patrouilles. Une proposition d'un projet similaire est en étude selon le chargé de la communication au sein de la direction générale de la Protection civile (DGPC), le colonel Farouk Achour.
«Notre direction générale pense à proposer la réalisation de bassins de natation afin de donner la possibilité aux riverains de pouvoir se baigner dans des lieux sécurisés», a-t-il fait savoir. Selon lui, le bilan des noyades constatées par la Protection civile au niveau des barrages, retenues collinaires ou autres plans d'eau, fait état de 42 cas de décès du 1er juin au mois de juillet en cours. En 2016, ses éléments ont constaté 227 morts par noyade. Un bilan qui inquiète puisqu'il enregistre une hausse comparativement aux noyades dans des plages d'après lui.
La directrice du barrage d'Ouled Abdelkader, Aïcha El-Baha nous a fait état de 2 cas de noyade durant les mois de mai et juin.
Il s'agit d'une femme âgée de 57 ans ayant glissé dans l'eau et un adolescent de 14 ans «selon les témoignages de gens, cet enfant était en train de pêcher au moulinet et aurait glissé lui aussi», nous a-t-elle indiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.