Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinéma
Rome en fête
Publié dans Info Soir le 16 - 10 - 2006

Inédit n Le festival de Rome se veut une fête populaire dédiée à l'art cinématographique.
Se tient à Rome la première édition du festival de cinéma (13-21 octobre) qui, avec 16 films en compétition, 9 avant-premières mondiales, une centaine d'œuvres projetées, 3 rétrospectives et surtout un parterre de stars du septième art (Nicole Kidman, Martin Scorsese, Monica Bellucci, Leonardo di Caprio, George Clooney, Robert De Niro, Harvey Keitel, Sean Connery ou encore Luc Besson), pourrait bien se révéler un concurrent sérieux pour la vénérable Mostra de Venise.
Le coup d'envoi de cet événement cinématographique, une rencontre ayant pour intitulé «Cinéma - La Fête internationale de Rome», a été donné vendredi par l'actrice australienne Nicole Kidman, en dévoilant à la presse et au grand public Fur (hors compétition), où elle interprète la photographe new-yorkaise Diane Arbus, un film à mi-chemin entre la biographie et la fiction. Ce film, un opus de l'Américain Steven Shainberg, s'inspire très librement de la vie de la photographe (1923-1971) qui a révolutionné l'art du portrait en saisissant au vol et en noir et blanc des marginaux, des malades mentaux ou encore des monstres de foire.
Cette rencontre cinématographique se veut plus qu'un festival ; le maire de Rome, grand initiateur de l'événement, a souhaité «une grande fête populaire entièrement dédiée à l'art cinématographique». Pour ce cinéphile averti, aucune polémique n'a lieu d'être concernant une rivalité entre la toute nouvelle Fête du cinéma de Rome et la Mostra de Venise, doyenne des festivals du 7e art (ayant ouvert en 1932) : les deux villes et leurs festivals respectifs se «donnent la main avec respect et amour réciproques», a-t-il assuré.
Quelque 40 000 places ont été réservées à ce festival pour toute la durée de l'événement, et les billets (entre 5 et 10 euros) sont en vente en kiosque. Outre cette «démocratisation» qui se traduit aussi par la projection des films au centre-ville comme à la périphérie de Rome, les organisateurs ont souhaité un jury populaire de 50 personnes, encadrées par le cinéaste italien Ettore Scola, qui remettra le 21 octobre trois prix : meilleur film (doté de 200 000 euros) et meilleures interprétations féminine et masculine.
Après Nicole Kidman qui a ouvert les festivités en dévoilant en avant-première Fur, ce sera au tour de l'actrice italienne Monica Bellucci de faire découvrir au public N (Napoléon et moi) où elle retrace, aux côtés de l'acteur français Daniel Auteuil, le séjour de Bonaparte sur l'île d'Elbe. Aujourd'hui dimanche, Martin Scorsese, réalisateur américain d'origine sicilienne, présentera The Departed, une plongée dans le monde du crime bostonien avec Leonardo Di Caprio, Jack Nicholson et Matt Damon.
Les 16 films en compétition
- A Casa Nostra de Francesca Comencini (Italie)
- Akumu Tantei de Shinya Tsukamoto (Japon)
- L'Aria Salata d'Alessandro Angelini (Italie)
- Bes Vakit de Reha Erdem (Turquie)
- Cages d'Olivier Masset-Depasse (Belgique-France)
- Chand Rooz Ba'd de Niki Karimi (Iran)
- Fu Zi de Patrick Tam (Hong Kong)
- L'Héritage de Temur et Gela Babluani (France-Géorgie)
- Izobrajaya Zhertvy de Kirill Serebrennikov (Russe)
- Jardins en automne d'Otar Iosseliani (France-Italie-Russie)
- Mon colonel de Laurent Herbiet (France-Belgique)
- Nacido y Criado de Pablo Trapero (Argentine-Italie-Royaume Uni)
- La Strada di Levi de Davide Ferrario (Italie)
- This is England de Shane Meadows (Royaume Uni)
- Le Voyage en Arménie de Robert Guédiguian (France-Arménie)
- Wu Qingyuan de Tian Zhuangzhuang (Chine)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.