Real : Une provocation de Bale dans le vestiaire ?    JOURNEE NATIONALE DE L'ETUDIANT : Les universitaires dans la rue    La force tranquille du Hirak    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    Une série d'attentats déjoués    L'Iran joue l'apaisement    Déstabilisations cycliques    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Frifer se rapproche du CS Sfax    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    Ce sera à Sidi Moussa et à Doha    El Bahia prépare la saison estivale    Extension du réseau de gaz 400 nouveaux foyers raccordés    Hirak et ramadhan    Reprise dimanche des discussions sur la transition    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune    Le RCD dénonce une «chasse aux sorcières»    Peut-on croire encore au scrutin du 4 juillet ?    Nouvelle attaque de Daech en Libye    Les salaires impayés aux joueurs estimés à plus de 50 millions dinars    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    La troupe du Renouveau du théâtre amazigh demain à Tizi Ouzou    Echauffourées entre jeunes et policiers    Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Nomination de 4 nouveaux cadres    Flan de poulet    Oran : 25 blessés dans une collision entre un bus et une voiture    USM Bel Abbès – MCA : Victoire impérative pour rester en Ligue 1    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    Haï Snawber ex-Les Planteurs: Démolition d'une dizaine de nouvelles constructions illicites    Et si c'était la solution ?    Le sage père de famille et l'Algérie de demain    Baptême du feu pour Arkab!    Numidia TV bouleverse la hiérarchie du Ramadhan 2019    Du talent et des aiguilles...    Saisie de 5 quintaux de viande blanche avariée    Youcef Addouche et Kenza Dahmani sacrés    Sonatrach et Eni prolongent leur lune de miel    Etats-Unis : La tension USA-Chine plaide pour une baisse de taux de la Fed    Corée du Nord : Comment une "douzaine de voyous" a pris d'assaut l'ambassade à Madrid    Industrie : Les géants de l'auto confrontés au marché de l'occasion en Afrique    Avec un "concept store" dans le centre de Beijing : Carrefour Chine étend sa stratégie de distribution intelligente    Bourses : Des signaux rassurants relancent l'appétit pour le risque    6 civils tués lors d'un raid saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arts plastiques
2e salon à Tizi Ouzou
Publié dans Info Soir le 18 - 06 - 2007

Echange n La manifestation se veut un espace d'échanges entre artistes, peintres, sculpteurs, miniaturistes, dessinateurs, caricaturistes et aquarellistes, donc une action en faveur de la promotion des arts plastiques.
La Maison de la culture de Tizi Ouzou abrite, depuis hier, dimanche, la deuxième édition du salon Djurdjura des arts plastiques, avec la participation de plus d'une centaine d'artistes plasticiens issus d'une quarantaine de wilayas.
Organisée conjointement par la direction de la culture et l'Union nationale des arts culturels (UNAC), cette manifestation à laquelle prennent part l'Ecole supérieure des Beaux Arts d'Alger et les Ecoles régionales des Beaux Arts de Tizi Ouzou et de Mostaganem doit s'étaler jusqu'au 23 juin prochain. Elle se veut un espace d'échanges entre peintres, sculpteurs, miniaturistes, dessinateurs, caricaturistes et aquarellistes, à travers des expositions des œuvres destinées à la promotion des arts plastiques, en tant que mode d'expression artistique demeurant l'apanage exclusif des seuls initiés.
Ce salon est dédié également à feu Si Mohamed El-Kechai, figure de proue du mouvement Scout algérien et du Croissant-Rouge, et auteur «d'un magnifique» tableau de peinture représentant la prison coloniale de la ville de Tizi Ouzou, site sur lequel a pris forme l'actuelle Maison de la culture. Cette œuvre orne l'entrée de la galerie Mohamed-Zmirli de cet établissement culturel. ? sa mort en 1998, il a laissé un patrimoine de plus de 200 toiles, dont la plupart représentent des paysages. Outre l'exposition de tableaux picturaux représentant des natures mortes, des paysages, des portraits et des scènes anciennes et contemporaines, le tout exécuté dans différents styles de peinture, le programme prévoit la présentation, par des spécialistes des arts plastiques, d'une série de communications traitant de divers thèmes, dont «la peinture contemporaine algérienne», «l'histoire de la miniature», «les arts plastiques, pédagogie et expression», et «regard sur le désert : les peintures rupestres du Tassili N'Ajjer».
Des peintres devraient également marquer cette occasion de leurs empreintes, par la réalisation collective de fresques murales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.