Nouvelle manifestation à Alger    Le gouvernement planche sur l'avant-projet    L'activité de l'importateur limitée à un seul produit    «Washington ne veut pas entraver le processus de règlement»    Libye : du soulèvement populaire à l'ingérence étrangère (2e partie et fin)    Algérie-Mauritanie le 3 juin à Blida    Benhamza et Serrar défendront les intérêts des clubs auprès des instances    USMA-MCA éclipse tout    Doigts de kounafa    Entre apaisement et statu quo    D'important dégâts dans plusieurs wilayas    Festival national de la calligraphie arabe    Transfert    Mémoires du 8 Mai : de l'abjection coloniale à l'impossible repentance    Brèves    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Benbouzid annonce le lancement d'un registre d'abstention    CFA : Première réunion lundi    Le football est piégé    "PAS DE MUSELIÈRE"    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    Groupe Est: Le MO Constantine en arbitre    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Mise en garde    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Un nouveau recteur pour sauver l'université de Tizi Ouzou    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FFS défend sa démarche
Insistant sur «la reconstruction d'un consensus national»
Publié dans La Tribune le 10 - 08 - 2014

Intervenant à l'ouverture de la session ordinaire du Conseil national du parti, tenue hier à Alger, Ali Laskri, membre de l'instance présidentielle a défendu la démarche du FFS concernant l'organisation d'une conférence nationale de consensus. Comme il a expliqué les raisons de la participation du vieux parti de l'opposition algérienne à l'initiative de la Cnltd et de sa réponse favorable aux consultations sur la révision de la Constitution menée par Ahmed Ouyahia.
«Dès l'annonce du FFS d'organiser une conférence nationale de consensus, d'autres initiatives ont été lancées dans la précipitation, ce qui n'a pas empêché notre parti de répondre à l'invitation de la Cnltd et de la présidence, ce qui est cohérent avec notre ligne politique et notre démarche. Le parti s'est fixé comme objectif la recherche et l'instauration d'un dialogue entre toutes les parties protagonistes, en vue d'atteindre les objectifs de la résolution du 5e congrès du parti», a déclaré l'ancien premier secrétaire du parti.
Estimant que le FFS «n'a rien cédé par rapport à la ligne politique et les objectifs de nos résolutions», Ali Laskri soutient : «Le FFS est dans une cohérence et une continuité pour le changement du système; il s'agit de définir ensemble les étapes et les moyens pour une sortie du système politique actuel.» Dans son introduction, à l'adresse des membres du conseil national, Ali Laskri a souligné que «l'enjeu d'aujourd'hui est la reconstruction d'un consensus national pour une alternative démocratique, afin de préserver l'avenir des générations futures et seul un changement du système constitue la garantie pour la sécurité nationale, la stabilité et la cohésion sociale». Et d'ajouter qu'«au FFS, nous sommes convaincus que toutes les composantes de la société n'attendent que la volonté politique des différentes parties, pouvoir et opposition, pour s'impliquer et s'engager dans la concrétisation et la réussite de la conférence nationale de consensus». Ali Laskri ajoute, qu'au sein du FFS, «nous sommes persuadés que l'importance d'un consensus national est une étape cruciale pour ouvrir la voie à une alternative démocratique et à un véritable Etat de droit, seul garant de la sécurité des différents protagonistes». Raison pour lui de rappeler quelques actions et rencontres organisées par le Front des forces socialistes. «Depuis la résolution du 5e congrès, nous avons ensemble œuvré à construire autour du consensus, en organisant plusieurs rencontres et conférences thématiques à l'exemple de la conférence économique et sociale, la convention nationale sur l'énergie, la journée parlementaire sur les droits de l'homme et l'indépendance de la justice et la journée sur les transitions démocratiques dans le monde», a-t-il dit. À noter que Mohand Amokrane Cherifi, membre de l'instance présidentielle du parti et expert auprès de l'ONU, a dirigé un débat sur «les modèles internationaux de consensus dans le monde : cas de l'Algérie». Concernant les sujets d'actualité, la session du parti a évoqué les événements de Ghardaïa, l'évolution de la situation aux frontières du pays, le Moyen-Orient, particulièrement à Ghaza en Palestine où «le parti a pris l'initiative d'une rencontre de solidarité et de position commune avec les partis algériens au niveau de l'ambassade palestinienne».
R. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.