PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    Le Harak ne sera jugé que sur les terrains où s'exerce son libre arbitre    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ŒUVRES UNIVERSITAIRES DE BECHAR : 31 individus placés sous contrôle judiciaire    GHRISS (MASCARA) : Un accident fait un mort et 2 blessés graves    NAAMA : Des protestataires bloquent l'entrée du FNPOS    (En cours) Algérie 0 - Sénégal 0    22e vendredi : Mobilisation et détermination à Tizi Ouzou    Tipasa : Le peuple de Hadjout marche toujours    Alger, 22e vendredi : La révolution pacifique supplante tout    Jijel. Loin d'Alger aussi, le rêve d'un changement pacifique    LA DIGNITE ET LA FIERTE D'UN PEUPLE    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    En Algérie, la Coupe des passions    Liverpool : Cette question que Jurgen Klopp trouve bizarre    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    Les Verts se remettent au travail    Des tablettes remises aux quarts-de-finaliste    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 170 000 nouveaux stagiaires attendus demain
Rentrée de la formation professionnelle session février 2016
Publié dans La Tribune le 27 - 02 - 2016

Plus de 170 000 nouveaux stagiaires rejoindront demain les établissements de formation-session février 2016, selon le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebark. Les inscriptions qui ont débuté le 20 février en cours ont été prolongées, à titre exceptionnel, au 6 mars prochain pour donner la chance aux jeunes désireux de suivre une formation dans les différents établissements releve le ministre du secteur. «Dans le souci de faire de cette rentrée une réussite, tous les moyens ont été mobilisés dont plus de 1 230 établissements de formation auxquels 10 nouvelles structures ont été ajoutées outre 25 000 formateurs», a indiqué M. Mebarki.
Plus de 170 000 nouveaux stagiaires rejoindront demain les établissements de formation-session février 2016, selon le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebark. Les inscriptions qui ont débuté le 20 février en cours ont été prolongées, à titre exceptionnel, au 6 mars prochain pour donner la chance aux jeunes désireux de suivre une formation dans les différents établissements releve le ministre du secteur. «Dans le souci de faire de cette rentrée une réussite, tous les moyens ont été mobilisés dont plus de 1 230 établissements de formation auxquels 10 nouvelles structures ont été ajoutées outre 25 000 formateurs», a indiqué M. Mebarki.
Le ministre qui a été l'invité du Forum du quotidien El Moudjahid jeudi dernier, a fait savoir que le programme de formation prévoit pour cette session 282 spécialités couvrant 22 branches professionnelles introduites dans la nomenclature des spécialités de la formation professionnelle qui seront sanctionnées par un diplôme de formation et plus de 112 spécialités portant sur les formations qualificatives primaires à court terme sanctionnées par un diplôme de qualification. «Le secteur œuvre en coordination avec les différents opérateurs économiques pour adapter les formations aux besoins exprimés et, par conséquent, faciliter l'employabilité des diplômés en les insérant dans le monde du travail», a-t-il expliqué. «La rentrée de la formation professionnelle sera marquée cette année par le renforcement de la formation dans les filières à caractère prioritaire à savoir, l'agriculture, l'agro-alimentaire, l'industrie et le tourisme», a ajouté le ministre. Il a été également question de renforcer les spécialités nécessaires au développement socio-économique, très demandées par les jeunes. Il s'agit en l'occurrence des énergies renouvelables (montage des panneaux photovoltaïques), a souligné M. Mebarki. Selon lui, d'autres spécialités figurent également parmi les priorités du secteur. Il s'agit, entre autres, du bâtiment et des travaux publics (superviseur de travaux, réhabilitation du vieux bâti), l'environnement, l'eau, l'hôtellerie, le tourisme, la mécanique et le machinisme. Concernant les établissements privés de formation, le ministre a indiqué que leur nombre dépassait 530 établissements agréés qui offrent plus de 16 000 places de formation.
D'un autre côté, le ministre a évoqué d'autres mesures pour augmenter les capacités de prise en charge de la forte demande, des jeunes pour la formation en TS. Ainsi, plus de 95 sous-branches ont été ouvertes aux centres de formation professionnelle, sous la supervision pédagogique d'instituts nationaux spécialisés concernés par ces spécialités. M. Mebarki a insisté sur la formation par apprentissage, estimant qu'elle était le meilleur mode dans la formation professionnelle car elle facilite l'intégration dans le monde du travail, ajoutant que le nombre des inscrits ne dépasse pas les 39% et le secteur tend à hisser ce taux à 70% à l'avenir.
C. C./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.