Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Le Brent continue sa progression    Le communiqué du Premier ministère    104 nouveaux cas et 9 décès    86% des Algériens sont inquiets    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Mellal veut éviter la surenchère    "Je suis optimiste pour la reprise des compétitions"    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    Les élus fustigent l'exécutif    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    "ADN" de la Franco-Algérienne Maïwenn parmi les 56 films retenus    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    L'épreuve    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Vers un intérimaire à la tête du MPA    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BAD contribuera à un projet dédié à l'appui aux PME algériennes
Des filières industrielles ayant un potentiel de substitution aux importations identifiées
Publié dans La Tribune le 23 - 04 - 2016

Le ministre de l'Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, a reçu, jeudi dernier, en audience le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Ayodeji Adesina, a indiqué le ministère dans un communiqué.
Le ministre de l'Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, a reçu, jeudi dernier, en audience le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Ayodeji Adesina, a indiqué le ministère dans un communiqué. La rencontre a été l'occasion de discuter des réformes économiques engagées en l'Algérie pour développer et diversifier son économie notamment l'adoption mercredi de la loi sur la normalisation et la refonte du code d'investissement qui sera adopté dans les semaines à venir, le développement de l'industrie nationale à travers l'adoption d'une nouvelle loi sur la PME ainsi que le suivi des actions entreprises en partenariat avec la Banque mondiale pour l'amélioration du climat des affaires. Les discussions ont également porté sur le développement des entreprises algériennes publiques et privées, particulièrement dans le cadre des dispositions des lois de finances LF 2015, LFC 2015 et LF 2016.
Lors de cet entretien, des filières et des industries ont été identifiées comme ayant un potentiel de substitution aux importations, et ce, dans le cadre d'une étude réalisée en collaboration avec la BAD, a indiqué la même source. La banque contribuera à cette démarche de diversification économique à travers un autre projet dédié à l'appui aux PME.
M. Bouchouareb a souligné le rôle «très important» du renforcement de l'intégration régionale, en tant que moteur de croissance, à travers une action diplomatique prônant la souveraineté des Etats. Dans cette optique, l'Algérie s'inscrit dans cette politique de coopération interafricaine pour développer l'intégration économique qui pourra être consolidée par la route Transsaharienne. Cette infrastructure constituera un véritable corridor entre l'Afrique de l'Ouest et les ports de la Méditerranée via le réseau autoroutier algérien et le nouveau port du Centre, selon le communiqué.
De son côté, le président de la BAD a évoqué le rôle de cette institution dans l'accompagnement de l'Algérie pour diversifier son économie, en mettant l'accent sur les secteurs prioritaires et particulièrement l'agriculture et l'industrie.
Cette rencontre a été aussi l'occasion pour M. Adesina de rappeler les priorités de la BAD, notamment l'électrification en l'Afrique à laquelle les entreprises algériennes du secteur peuvent apporter leur savoir-faire, le développement de l'industrie agro-alimentaire et l'industrialisation.
M. Bouchouareb a, lui, fait part de sa participation à la réunion du Forum économique mondial sur l'Afrique qui se tiendra du 11 au 13 mai prochain à Kigali (Rwanda), et qui sera l'occasion d'approfondir ces discussions, indique le communiqué.
L'Algérie est membre fondateur de la BAD, créée en 1964, et dont elle est le 4e actionnaire sur le continent.
L'action de l'Algérie au sein de cette institution financière africaine, dont le siège est à Abidjan (Côte d'ivoire), a permis de mobiliser les ressources à même d'appuyer le développement économique et social du continent.
B. A.
Les agences bancaires locales doivent être une source de rendement
«Le chiffre d'affaires des agences bancaires locales doit augmenter. Ces agences doivent être une source de rendement au lieu d'être un poste supplémentaire de dépenses (pour leur banque)», a insisté jeudi dernier le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa, à l'Assemblée populaire nationale (APN) lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales mais marquée par une large absence des députés. M. Benkhalfa répondait à une question du parlementaire Cheikh Kelakhi du Front de libération nationale (FLN), sur les raisons du retard accusé dans la finalisation des travaux de réalisation d'un nouveau siège d'une agence de la Banque de l'agriculture et du développement rural (Badr) à Zéralda, entamés en 2004. Dans le sillage de sa réponse, le ministre a soutenu que les investissements des banques dans le renforcement de leurs réseaux dans les wilayas doivent avoir un retour d'investissements et être rentables. Pour M. Benkhalfa, les critères d'implantation de ces agences dans une région doivent prendre en considération non seulement la satisfaction des besoins exprimés, mais aussi l'importance du marché local. Il a souligné, dans ce sens, que le plus important dans une localité est qu'il y ait une agence bancaire implantée qui doit constituer un point de contact avec la clientèle, d'autant que plusieurs opérations bancaires sont devenues électroniques. Quant au nouveau siège de l'agence de la Badr de Zéralda, le ministre a assuré qu'il avait donné des instructions à la direction générale de cette banque publique pour parachever les travaux dans les plus brefs délais. L'Algérie compte quelque 1 254 agences bancaires à travers tout le territoire national, représentant les 20 banques publiques et privées qui exercent dans le pays.
B. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.