Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les nouveaux matériaux en BTPH
Ecologiques et assurant une bonne isolation thermique et phonique
Publié dans La Tribune le 02 - 05 - 2016

Chaque année apporte son lot de nouveautés et d'améliorations dans le secteur du bâtiment et de la décoration d'intérieur. Nouveaux produits, nouveaux matériaux, la maison se tourne vers le futur. Dans le bâti, les matériaux stars conjuguent innovation et tradition. La brique monomur est en passe de devenir un classique de l'innovation avec ses alvéoles multiples qui garantissent une isolation thermique répartie, ce qui réduit fortement les ponts thermiques, ainsi qu'une bonne isolation phonique.
Chaque année apporte son lot de nouveautés et d'améliorations dans le secteur du bâtiment et de la décoration d'intérieur. Nouveaux produits, nouveaux matériaux, la maison se tourne vers le futur. Dans le bâti, les matériaux stars conjuguent innovation et tradition. La brique monomur est en passe de devenir un classique de l'innovation avec ses alvéoles multiples qui garantissent une isolation thermique répartie, ce qui réduit fortement les ponts thermiques, ainsi qu'une bonne isolation phonique. Un mur d'une trentaine de centimètres d'épaisseur ne nécessite pas l'apport d'un isolant spécifique. Sa capillarité confère aux murs des propriétés de respiration naturelle et maintient un taux d'humidité de l'air ambiant optimal. La brique monomur partage ces atouts avec le béton cellulaire qui emprisonne dans sa masse des millions de bulles contenant jusqu'à 80% d'air. Les progrès techniques permettent chaque année de réduire la conductivité thermique qui s'établit entre 0,08 et 0,09 W/mK pour le thermopierre. La conductivité thermique lambda (λ, en W/m.K) est la propriété qu'ont les corps à transmettre la chaleur. Plus la valeur du lambda est faible, plus le matériau est isolant. La plupart des matériaux isolants présentent des performances d'isolation assez proches (conductivité thermique λ entre 0,03 et 0,05 W/m.K environ).
Les progrès du béton : Tous les bétons sont d'ailleurs à la pointe de la technologie. Si le parpaing est encore beaucoup utilisé en association avec des isolants en rouleaux ou en plaque, la recherche avance et pourrait faire évoluer ce mode de construction.
A l'origine des évolutions structurelles, un travail sur les mélanges. Ainsi, en ajoutant les reliefs de scierie, des billes d'argile ou des reliquats de caoutchouc au ciment, on améliore ses qualités d'isolation thermique et phonique. On utilise déjà des mélanges à base de fibres de verre, de fibres de carbone, de résines polymères qui solidifient l'ensemble et le rendent particulièrement propre à être utilisé en rénovation. Le béton de polymère renforcé entre dans la fabrication de modules préfabriqués des maisons en kit.
Dans les maisons en bois, on connaît le système de fabrication à ossature bois, mais d'autres techniques lui volent la vedette comme le parpaing bois issu de la valorisation des forêts.
Les parements : associés à une ossature bois ou en rénovation, les panneaux extérieurs jouent à la fois le rôle d'isolant et de parements. Les bois ou tuiles classiques sont désormais concurrencés par des matériaux innovants composés par exemple de fibres de bois et de résine polymérisées par faisceau d'électrons (Trespa Meteon) qui rendent le produit exceptionnellement solide et résistant aux changements climatiques, aux attaques d'insectes et de champignons. Mieux encore, les revêtements de protection s'auto-nettoient tout en purifiant l'air ambiant (Reynobond de Ecoclean). Sous l'action du soleil et de la pluie, les panneaux composites d'aluminium ou de tôles d'aluminium décomposent en constituants inoffensifs les polluants environnants, nettoyant en une seule action à la fois la surface et l'air. Du point de vue esthétique, à l'instar de bon nombre de matériaux, ceux-ci jouent aussi les faussaires et se déclinent en aspect bois, métal ou encore minéral. Point commun de ces matériaux, une très grande homogénéité et une forte densité. Le zinc n'est pas un nouveau matériau, son utilisation en bardage est lui une nouveauté. Il se présente sous formes de cassettes modulaires de formats variables pour un calepinage en relief ou en panneau de feuilles de zinc thermocollées de part et d'autre d'un noyau polyéthylène chargé de minéraux. Du point de vue esthétique ce produit existe en différents coloris et se dote naturellement d'une patine auto-protectrice au contact de l'atmosphère qui l'exempte de tout entretien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.