Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une dizaine d'études sur les sites archéologiques de Mila
Grâce à une convention entre la wilaya et l'université Mentouri de Constantine
Publié dans La Tribune le 17 - 02 - 2009

Les sites archéologiques de Mila suscitent un intérêt grandissant chez les chercheurs, qui ont lancé pas moins d'une dizaine d'études, selon le président de l'association les «Amis du Vieux Mila». Cela traduit «l'importance des efforts déployés en vue de la mise en valeur de ce précieux patrimoine au double plan de l'exploration et de la connaissance scientifique approfondie», a déclaré le Pr Abdelaziz Segueni lors de l'assemblée générale de l'association.
Le mur byzantin, les manuscrits latins et l'organisation urbaine de l'ancienne ville sont les sujets les plus traités par ces recherches, a précisé Amar Nouar, un responsable local dans le domaine de l'archéologie. L'initiative de cette association, l'année dernière, se traduisant par la signature d'un accord entre la wilaya de Mila et le département d'histoire de l'université Mentouri de Constantine, portant sur l'ouverture des sites archéologiques de cette région devant les chercheurs, n'est pas étrangère à l'engouement des scientifiques pour ces vestiges, a-t-on encore relevé.
Outre les efforts déployés sur le plan de la diffusion de la connaissance scientifique, les sites archéologiques de Mila font actuellement l'objet de l'élaboration, sous l'égide du ministère de la Culture, d'une première tranche du «plan permanent de sauvegarde» qui permettra, à terme, de sérier les priorités en matière d'actions de restauration et de réhabilitation du Vieux Mila, classé patrimoine national en décembre 2007, dont certains pans sont dans une situation de délabrement avancé. Un circuit touristique du Vieux Mila a par ailleurs été récemment établi. Le Pr Segueni précisera que ce circuit comprend Bab El Blad, la Fontaine romaine, le passage
piétonnier en pavés, les échoppes, le centre et la mosquée de Sidi Ghanem, qui serait la première mosquée construite en Algérie. Selon les historiens, sa fondation remonte à l'an 59 de l'hégire. Considérant la valeur de cette mosquée, le ministère de la Culture l'a sélectionnée pour faire l'objet de travaux de réhabilitation en vue de lui faire retrouver quelques-unes de ses caractéristiques initiales.
L'association les «Amis du Vieux Mila», créée en 2006, prévoit de tenir son congrès annuel en mai prochain, à l'occasion du mois
du patrimoine, et compte célébrer, l'été prochain, «la journée des Amis du Vieux Mila», de même qu'elle se prépare à lancer son site Internet en vue de faire connaître la richesse historique et les civilisations qui se sont succédé dans la région de Mila. Rappelons qu'une équipe spécialisée de l'Office national de gestion et d'exploitation des biens culturels travaille à l'élaboration de l'inventaire des sites et des monuments patrimoniaux de la wilaya de Mila.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.