Bounedjah buteur contre Umm Salal (Vidéo)    Le 31e vendredi de mobilisation citoyenne : Marche grandiose contre Gaïd Salah    Convergence des objectifs nationaux du peuple algérien et de son armée    Une cache d'armes et de munitions découverte près des frontières à Adrar    Rahabi appelle à juger Bouteflika !    Salon du Sport et de la remise en forme    Les conditions pour une participation honorable à l'élection présidentielle du 12 décembre 2019    Ooredoo sponsor du Global Startup Weekend Women Edition    Chakib Khelil est de retour    Décès de l'ancien président Zine el Abidine Ben Ali    Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Le jour où le monde a basculé dans l'ère de la lutte technologique asymétrique    Le décret présidentiel portant convocation du corps électoral publié au JO    L'Algérie remonte à la 38e position mondiale    Nouvelles révélations sur le transfert de Griezmann contesté par l'Atletico    JSMB-JSMS et MCEE-USMAn avancés à 17h    CORRUPTION ET MALVERSATIONS : Le MJS charge et accuse Mustapha Berraf    Des experts de l'ANP participent au processus de la réforme du baccalauréat    Relizane : affrontements à Oued R'Hiou, deux jeunes morts    Plus de 100 familles de La Casbah relogées à Baba Ali    Le miroir enchanteur d'une belle époque    USA et super-héros à l'honneur    Traduction théâtrale vers l'arabe    AIGLE AZUR : Quatre candidats pour reprendre la compagnie    Guelma : « Un visa pour Alger ! »    DANGERS D'UTILISATION DES JEUX ELECTRONIQUES : La police sensibilise les écoliers    CANASTEL (ORAN) : Les eaux usées menacent les fonds marins    ETAT LAMENTABLE DE L'ECOLE ‘'CHAHID MEZHOUD AHMED'' : Des parents d'élèves de Tiaret bloquent la RN14    Biskra : Rejet de la feuille de route du pouvoir    LEVEE DE L'IMMUNITE PARLEMENTAIRE DE BAHA-EDDINE TLIBA : La Commission des affaires juridiques adopte le rapport    L'AMBASSADEUR LEE EUN-YONG REVELE: 2,5 milliards de dollars d'échanges entre l'Algérie et la Corée    Lourde défaite de Mönchengladbach et Bensebaini face à Wolfsberger    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    .sortir ...sortir ...sortir ...    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    Participation de 15 pays    L'Algérie parmi les quatre derniers    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Inondations: La protection civile sensibilise    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Tout le monde doit contribuer pour l'amélioration de l'environnement»
Le ministre des Ressources en eau de l'Environnement, Abdelkader Ouali :
Publié dans La Tribune le 08 - 02 - 2017

En marge de sa rencontre avec le mouvement associatif et la société civile dans la wilaya de Blida, qui s'inscrit dans le cadre de la protection de l'environnement, le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abldekader Ouali, a saisi, hier, l'occasion pour inspecter l'état de certaines infrastructures et espaces verts.
En marge de sa rencontre avec le mouvement associatif et la société civile dans la wilaya de Blida, qui s'inscrit dans le cadre de la protection de l'environnement, le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abldekader Ouali, a saisi, hier, l'occasion pour inspecter l'état de certaines infrastructures et espaces verts. Il s'est rendu au quartier du 1er-Mai au chef-lieu de la wilaya pour visiter un espace vert réaménagé par un opérateur économique qui s'est engagé à réhabiliter cet espace au profit des familles. «Nous constatons que les citoyens s'engagent eux-mêmes à faire des actions visant la protection de l'environnement. C'est une initiative louable que j'aimerai voir généralisée à d'autres wilayas. La préservation de l'environnement est l'affaire de tous. La volonté et les moyens existent, il reste seulement à consentir et intensifier les efforts pour aboutir à des résultats probants en matière de la protection de l'environnement», a indiqué le ministre. «Il est de notre rôle de généraliser la citoyenneté économique et environnementale», ajoutera-t-il.
M. Ouali a par la suite visité un jardin public à Beni Mered où il dira que les objectifs se concrétisent avec la volonté des pouvoirs publics et la contribution des citoyens. «L'amélioration du cadre de vie socioéconomique des citoyens demeure une préoccupation majeure. Chaque ministère doit contribuer pour améliorer la citoyenneté. Les commerçants ont une part de responsabilité, ils pourront mettre des panneaux, plaques ou affiches devant leur locaux portant sur la sensibilisation autour de la protection environnementale», a-t-il préconisé. Le ministre a par la suite exprimé son contentement vis-à-vis des efforts qui sont en train d'être accomplis dans cette wilaya pour la préservation de l'environnement. Il a donné par ailleurs le coup d'envoi des travaux de réaménagement de la placette de Blida avec la mise en place de toutes les commodités nécessaires pour le confort et le bien-être des familles qui fréquentent cette espace. Dans l'après-midi, M. Ouali a visité les stands des ateliers où il a mis l'accent sur la nécessité d'inculquer aux élèves des écoles la culture environnementale, car, selon lui, les générations montantes doivent être un exemple pour la protection et la préservation de l'environnement.
Le ministre a, en outre, écouté les recommandations des six ateliers retenus lors de cette rencontre. La création d'une charte locale sur l'environnement, l'implication des associations pour la protection de l'environnement et l'évaluation figure parmi les principales recommandations du premier atelier sur le partenariat pouvoirs publics-société civile pour un développement durable. Dans cette optique, le ministre dira qu'il faut définir les objectifs du partenariat environnemental pour déterminer les actions qu'il faut engager pour la préservation de l'environnement. «Je veux que cet espace de rencontre soit ouvert à tous ceux désireux contribuer d'une manière ou d'une autre à la protection environnementale (…). Il faut sortir de la vision étroite et privilégier les perspectives. Il faut des initiatives ouvertes», a-t-il recommandé. «N'attendez pas d'être subventionnés. Il y a des projets communs. Il faut accompagner ces recommandations par des orientations et des actions concrètes», ajoutera le ministre. Le deuxième atelier sur l'éducation et la sensibilisation environnementales, a formulé 18 recommandations dont la création d'une charte nationale pour l'évaluation et l'intensification des clubs verts, ainsi que la coordination entre les associations activant dans ce domaine pour améliorer davantage leur présence sur le terrain. La mise en service d'un numéro vert pour dénoncer toute infraction liée à l'environnement figure également parmi les recommandations de cet atelier.
Après avoir écouté les recommandations, le ministre dira qu'il faut mettre en place un programme de sensibilisation et un comité de pilotage pour sortir avec une charte autour de l'environnement. Le troisième atelier sur l'économie verte et le rôle de la société civile pour la protection de l'environnement s'est appesanti sur le développement des énergies renouvelables et l'implication des institutions, dont la mosquée, pour la sensibilisation. A ce propos, M. Ouali dira qu'«aujourd'hui, nous avons les mécanismes qui encouragent l'investissement dans différents domaines notamment le recyclage et le tri des déchets de ménage, y compris les déchets solides (…). La valorisation des mécanismes d'investissement est importante et on pourra le faire. La sensibilisation est primordiale. Il faut accompagner l'investisseur dans ce genre d'investissement. Il faut changer nos comportements, notre vision et sortir notamment de la gestion administrative», a-t-il dit. «Il faut relever les tabous, n'hésitez surtout pas à le faire pour développer l'investissement dans le domaine du recyclage des déchets et le renforcement du partenariat», explique le ministre.
Les recommandations du quatrième atelier visaient l'implication du mouvement associatif dans la protection de l'environnement ainsi que le renforcement des associations pour valoriser les mécanismes environnementaux. «Les recommandations de ce quatrième atelier doivent être appliquées entièrement et sans faute», réagira le ministre. Pour les cinquième et sixième ateliers, leurs recommandations ont porté sur la valorisation des initiatives et actions menées par la société civile afin d'assurer une plus grande implication ainsi que l'intégration de la société civile dans la mise en place des dispositifs pour la détection des pratiques irresponsables dans le domaine de l'usage de l'eau et redynamiser la police des eaux pour protéger le domaine public hydraulique, sans omettre la vulgarisation et la sensibilisation des agriculteurs aux règles et bonnes pratiques d'utilisation des engrais et des produits phytosanitaires. M. Ouali dira qu'il est primordial de privilégier la sensibilisation autour de l'économie de l'eau pour la renouveler et la sécuriser par la suite. «La lutte contre les fuites d'eau et les raccordements illicites est notre majeure préoccupation et nous continuerons à lutter contre ces deux problèmes jusqu'à la résolution définitive. Et pour économiser l'eau, il est plus que nécessaire de changer nos comportements liés à l'usage de l'eau», a-t-il conclu.
F. O.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.