Révision de la Constitution: Les propositions du MSP    Les 13 manifestants acquittés    Complexité insurmontable ?    Abdelhak Lamiri: «L'idée de relance de l'économie n'a jamais vu le jour»    Constructions inachevées et non conformes aux permis de construire: Plus de 15.000 dossiers régularisés par les commissions des daïras    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Tiaret: Près de 1.800 logements attribués    DENSIFICATION    Oran: trois éléments de soutien aux terroristes arrêtés    Institut Cervantès: Un riche programme éducatif et culturel pour juillet    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Ouyahia et Sellal rejettent en bloc les charges retenues contre eux    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Le Coram soutient 27 projets pour 150 millions d'euros    Flambée des prix des climatiseurs    Le financement participatif bientôt opérationnel    Confinement de 13h à 5h pour 18 communes    Près de 300 migrants interceptés par la Turquie    Un sixième centre de dépistage mis en service à Oran    Réception prochaine d'un service des urgences médico-chirurgicales    Les commerçants tirentla sonnette d'alarme    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    "Le 7e art a permis un changement profond dans les révolutions"    Epopée d'un pays en construction    Eléments constitutionnels de "l'Etat démocratique et social"    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    IMPORTATION DE VEHICULES NEUFS EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie se prononce de nouveau    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    La Juventus pied au plancher, la Lazio au rattrapage    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Benhadid réhabilité    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    On vous le dit    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Enfin !    Le ministre des sports répond a Taoufik Makhloufi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'armée russe affirme avoir tué Al-Baghdadi
Fin de cavale pour le chef de Daech ?
Publié dans La Tribune le 17 - 06 - 2017

L'armée russe a affirmé avoir probablement tué en Syrie le chef de Daech Abou Bakr Al-Baghdadi, lors d'une frappe menée fin mai par son aviation sur une réunion du groupe extrémiste près de Raqqa. «Selon les informations que nous cherchons à vérifier par divers canaux, le dirigeant de l'Etat islamique Abou Bakr Al-Baghdadi se trouvait à cette réunion et a été éliminé dans le bombardement», a indiqué le ministère russe de la Défense précisant que les Américains avaient été prévenus de l'opération. Le commandement du contingent militaire russe en Syrie a «reçu fin mai des informations sur la tenue dans la banlieue sud de Raqqa d'une réunion de dirigeants de l'organisation terroriste». «La vérification des informations a permis d'établir que le but de cette rencontre était l'organisation de convois de sortie pour les combattants de Raqqa via le corridor sud», a indiqué l'armée russe. Au total, l'armée russe affirme avoir tué une «trentaine de chefs de guerre et jusqu'à 300 combattants» et plusieurs «hauts dirigeants» de Daech. Elle évoque notamment Souleimane Al-Chawakh, le «chef de la sécurité» d'Al-Baghdadi, l'émir de Raqqa Abou al-Hajji Al-Masri et l'émir Ibrahim Nayef al-Hajj. La coalition dirigée par les Etats-Unis n'a pas commenté cette information. L'annonce de Moscou intervient alors que l'organisation extrémiste est en passe d'être chassée de Mossoul, son principal fief en Irak, et que l'étau se resserre autour de Raqqa. Déjà donné pour mort plusieurs fois, y compris par les Américains qui ont mis à prix sa capture (10 millions de dollars de récompense), le chef de Daech n'a plus donné signe de vie depuis un enregistrement audio diffusé en novembre 2016, peu après le lancement de l'offensive de l'armée irakienne sur Mossoul. Dès 2014, des rumeurs ont couru selon lesquelles il aurait été blessé ou tué par une frappe de la coalition US. Elles avaient été démenties par la diffusion d'un enregistrement audio. En avril 2015, Radio Iran relaie une information affirmant qu'Al-Baghdadi a succombé à ses blessures, sans que rien ne vienne accréditer cette thèse. En octobre 2015, les forces irakiennes avaient affirmé avoir touché dans un raid aérien son convoi dans l'ouest de l'Irak. Il y a quelques jours, c'est la télévision syrienne qui a annoncé, la mort du chef de Daech dans une attaque aérienne syrienne visant Raqqa. Les observateurs appellent donc à la prudence après la déclaration des Russes. Aussi puissant que discret, Abou Bakr Al-Baghdadi a fait de Daech l'une des organisations terroriste les plus violentes au monde. Pour de nombreux observateurs, Abou Bakr Al-Baghdadi, est longtemps resté à Mossoul, son quartier général opérationnel, après le début des frappes de la coalition contre Daech.
M. B.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.