Du sens du patriotisme en Algérie    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Les suppressions de postes chez Airbus : Une nouvelle «dévastatrice»    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Communiqué de l'AJSA    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Aït Yahia Moussa : Stress hydrique dans les villages    Tizi Ouzou : Défaillance dans l'alimentation en électricité    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    Chlef: Des souscripteurs AADL en colère    La mère des batailles    La tablette et les diplômés chômeurs    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Youcef Benmicia, nouveau président    8 décès et 365 nouveaux cas en 24 heures    La FAF s'est fixé une date butoir    Le verdict du procès des trois activistes de Béjaïa renvoyé au 8 juillet    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vu à Tizi Ouzou    Le pétrole progresse,    Le coup de gueule du Pr Ryad Mahyaoui    De lourdes peines de prison et saisies des biens    L'université pilier de l'économie du savoir ?    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Biskra face au rebond inquiétant des contaminations    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    La communauté internationale fait bloc derrière la Palestine    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    Les violations des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé sont source de tension dans la région    Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    DGSN : 3000 logements location-vente pour la police    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ali Haddad condamné à 18 ans de prison ferme    La libération de Karim Tabbou statuée aujourd'hui    DECLARATION DU 1ER NOVEMBRE : Goudjil appelle à une interprétation plus approfondie    Foot/Reprise des compétitions: Amar Bahloul appelle les clubs à faire preuve de "flexibilité"    ONU-Barrage du Nil: le Conseil de sécurité soutient l'UA pour régler la crise    Report de l'AGEx au 7 juillet    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    Zetchi : «Benzema est 100% algérien»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La fête du 4e art annoncée sans faste mais maintenue
50e Festival national du théâtre amateur à Mostaganem
Publié dans La Tribune le 11 - 07 - 2017

L'Assemblée populaire communale et la wilaya de Mostaganem se sont engagées à verser chacune un soutien financier de 5 millions de dinars, qui s'ajouteront à la subvention du ministère de la Culture. Mais le festival traîne depuis sa 48e édition une dette de 9 millions de dinars
Le Festival national du théâtre amateur de Mostaganem (Fnta) organisera sa 50e édition comme prévu, du 13 au 19 juillet, en dépit des difficultés financières rencontrées, a affirmé le commissaire du festival, Nouari Mohamed, lors d'une conférence de presse, qu'il a animée à la Maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki. Il a souligné que cette 50e édition est maintenue et se déroulera à la date prévue, «même en cas de non réception des subventions financières», affirmera-t-il assurant que «les autorités locales et le ministère de la Culture se sont engagés à apporter leur soutien au plus ancien festival culturel arabe et africain», rapporte l'APS. Le Commissaire du festival a indiqué que cette manifestation verra la participation de dix troupes en compétition qui représenteront diverses wilayas du pays. Elles ont été sélectionnées par un jury présidé par le metteur en scène et comédien Mohamed Adar, à la suite de quatre phases qualificatives régionales, tenues à Boumerdès, Mila, Laghouat et Mascara. Il est aussi prévu la participation en hors compétition d'une dizaine de troupes amatrices et trois troupes étrangères, invitées d'honneur de cette édition, venues de France, de Tunisie et d'Espagne. La compétition officielle se déroulera à la salle bleue de la Maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki, alors que les représentations théâtrales hors compétition auront lieu sur la scène du Théâtre régional Si Djillali Benabdelhalim et au niveau des communes de Stidia, Ain Tedèles, du théâtre de l'association El Moudja, ainsi qu'aux théâtres d'Oran et Mascara et à la maison de la culture de Relizane. S'agissant du programme de la cérémonie d'ouverture de cette manifestation culturelle, prévue jeudi prochain, Mohamed Nouari a indiqué qu'il est prévu un carnaval avec la participation de 700 personnes, un défilé de troupes folkloriques, une clique, une fantasia et autres animations. Un montage théâtral musical sera présenté en 52 minutes sur l'histoire du festival avec la participation de 36 jeunes comédiens. Egalement au programme de cette édition 2017, une série de conférences sur le parcours du festival du théâtre amateur, l'expérience du théâtre amateur en Europe, le théâtre amateur palestinien. Dans ce cadre, une convention de partenariat et d'échanges sera signée entre le Commissariat du Fnta et la Ligue palestinienne des arts et du théâtre. Concernant le volet la formation, plus de soixante-dix stagiaires de différentes troupes amatrices de plusieurs wilayas du pays, prendront part à quatre ateliers dédiés à l'interprétation, l'expression corporelle, la chorégraphie et la scénographie.
Par ailleurs, le Commissaire du Fnta a appelé à revoir le règlement intérieur du festival, à œuvrer à la constitution d'une banque de données sur toutes les œuvres théâtrales présentées lors des différentes éditions du festival et sur les troupes amatrices. Il a également annoncé la tenue d'un colloque international, en novembre prochain, sur l'histoire du festival du théâtre amateur, à l'initiative du Commissariat du festival, en collaboration avec les universités de Mostaganem et de Strasbourg.
Concernant le budget de la manifestation, le commissaire de cette 50e édition du FNTA a souligné que l'Assemblée populaire communale (APC) et la wilaya de Mostaganem se engagées à verser chacune un soutien financier de 5 millions de dinars. A ces sommes s'ajouteront les subventions du ministère de la Culture. Le commissaire de l'édition 2017 a rappelé que le Fnta traîne depuis la 48e édition une dette de 9 millions de dinars, en soulignant que «si nous avions les moyens financiers nécessaires, nous aurions pu inviter les 80 troupes du théâtre amateur activant à l'échelle nationale pour faire de cette 50e édition une véritable fête du 4e art».
S. B./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.