Révision de la Constitution: Les propositions du MSP    Les 13 manifestants acquittés    Complexité insurmontable ?    Abdelhak Lamiri: «L'idée de relance de l'économie n'a jamais vu le jour»    Constructions inachevées et non conformes aux permis de construire: Plus de 15.000 dossiers régularisés par les commissions des daïras    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Tiaret: Près de 1.800 logements attribués    DENSIFICATION    Oran: trois éléments de soutien aux terroristes arrêtés    Institut Cervantès: Un riche programme éducatif et culturel pour juillet    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Ouyahia et Sellal rejettent en bloc les charges retenues contre eux    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Le Coram soutient 27 projets pour 150 millions d'euros    Flambée des prix des climatiseurs    Le financement participatif bientôt opérationnel    Confinement de 13h à 5h pour 18 communes    Près de 300 migrants interceptés par la Turquie    Un sixième centre de dépistage mis en service à Oran    Réception prochaine d'un service des urgences médico-chirurgicales    Les commerçants tirentla sonnette d'alarme    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    "Le 7e art a permis un changement profond dans les révolutions"    Epopée d'un pays en construction    Eléments constitutionnels de "l'Etat démocratique et social"    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    IMPORTATION DE VEHICULES NEUFS EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie se prononce de nouveau    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    La Juventus pied au plancher, la Lazio au rattrapage    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Benhadid réhabilité    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    On vous le dit    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Enfin !    Le ministre des sports répond a Taoufik Makhloufi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie condamne les «crimes terroristes ignobles» d'Israël à la mosquée Al Aqsa
Réaffirmant son soutien indéfectible à la cause palestinienne
Publié dans La Tribune le 23 - 07 - 2017

Les atteintes aux libertés de culte en Palestine, suivies d'agressions -allant jusqu'à des tueries- contre ceux qui ont décidé de braver les restrictions- suscitent la grande indignation dans un grand nombre de pays à travers le monde. L'Algérie en fait partie et c'est loin d'être une surprise ou une exception. C'est plutôt chose normale et très attendue, sachant que depuis toujours, notre pays est solidaire avec le peuple palestinien et d'autres peuples soumis au diktat et aux agressions des forces d'occupation.
Les atteintes aux libertés de culte en Palestine, suivies d'agressions -allant jusqu'à des tueries- contre ceux qui ont décidé de braver les restrictions- suscitent la grande indignation dans un grand nombre de pays à travers le monde. L'Algérie en fait partie et c'est loin d'être une surprise ou une exception. C'est plutôt chose normale et très attendue, sachant que depuis toujours, notre pays est solidaire avec le peuple palestinien et d'autres peuples soumis au diktat et aux agressions des forces d'occupation.
Hier, dans une déclaration à l'APS, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, a exprimé la position officielle de l'Algérie face à ces agissements que rien ne peut justifier. «Les graves violations et dépassements allant des tueries aux arrestations de fidèles palestiniens dans la mosquée d'Al Aqsa et ses alentours, commises par les forces d'occupation contre les Palestiniens qu'elles privent de la liberté de culte, sont des crimes terroristes ignobles que nous condamnons et rejetons avec la plus grande fermeté», a déclaré le représentant du département des Affaires étrangères. Et de lancer un appel à la communauté internationale pour agir au plus vite : «Face à l'escalade de la violence et des pratiques systématiques visant la judaïsation des symboles sacrés de l'Islam, nous appelons la communauté internationale à agir immédiatement pour garantir la protection du peuple palestinien et ses symboles sacrés, et mettre un terme aux actes criminels récurrents et quotidiens contre le peuple palestinien sur ses territoires occupés.» Et le représentant de l'Algérie d'assurer : «Nous exprimons l'entière solidarité de l'Algérie avec le peuple et le gouvernement palestiniens et réaffirmons la position de l'Algérie soutenant le peuple palestinien et sa cause juste pour le recouvrement de ses droits légitimes, notamment son droit à l'établissement d'un Etat indépendant avec Al-Qods pour capitale.»
Telle est la réaction officielle de l'Algérie, qui est également celle des formations politiques et aussi de simples citoyens dont certains se sont déplacés à l'ambassade de Palestine à Alger pour exprimer leur solidarité. D'autres ont exprimé leurs sentiments par des écrits sur Facebook, entre autres espaces de communication sur Internet. Vendredi dernier, des politiques et des représentants de la société civile, algériens et palestiniens se sont donné rendez-vous à l'ambassade de Palestine à Alger pour ce qu'ils ont appelé «le vendredi de la colère». Les participants ont souligné la nécessité d'une mobilisation, à une grande échelle, afin d'aider le peuple palestinien à recouvrer sa liberté. Ils ont affirmé que l'instauration de la paix et la stabilité dans la région ne pourrait se réaliser sans qu'El Qods ne revienne à ses habitants.
Présent à ce rassemblement, le représentant du mouvement palestinien «Fatah» a appelé à «adopter une position politique forte et unie qui mettra un terme aux dépassements du gouvernement israélien qui tente de judaïser et de diviser El-Qods et les lieux sacrés qui s'y trouvent, à leur tête, la mosquée al-Aqsa». De son côté, l'ambassadeur de l'Etat de Palestine à Alger, Louai Aissa, a affirmé que «le peuple palestinien est aujourd'hui sur la voie de la bataille du retour pour affronter l'occupant israélien». Il a insisté sur la nécessité d'unifier les rangs, «une condition pour remporter la victoire dans cette bataille». L'ambassadeur a salué «le rôle de leader joué depuis toujours par le peuple et le gouvernement algériens en vue de soutenir la cause palestinienne». Autre présent à cette manifestation, le représentant du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), Salah Mohamed. Lui aussi a insisté sur «l'unité palestinienne dans cette étape décisive de l'histoire de la cause palestinienne». Côté algérien, on note la présence du membre de bureau politique du Front de libération nationale (FLN), Sadek Bouguettaya, ainsi que le secrétaire général du parti de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli.
K. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.