Urgence au dialogue consensuel    L'ancien officier supérieur, Mohamed Khalfaoui estime : "Nulle sortie de crise n'est envisageable sans dialogue et mutuelles concessions"    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Djellab : "L'Algérie mise sur la coopération avec les pays de l'Afrique et du nord de la Méditerranée"    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Le combat des étudiants continue    Bensalah inaugure la 52e édition    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Nouvelles déclarations de Gaïd Salah    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    La première déclaration de Soudani après sa signature à l'Olympiakos    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    17e manifestation des étudiants: La mort de Morsi renforce la conviction d'un Etat civil    Rien que la présidentielle...    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «Piratage de l'esprit»    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Cherif El-Ouazzani s'interroge ...    Salah Assad honoré pour l'ensemble de sa carrière à Doha    L'arrivée au Caire avancée de 24 heures    «Il est parti sans raison particulière»    Jean-Christophe Hourcade, nouveau préparateur physique    Ali Haddad écope de 6 mois de prison    Courrier des lecteurs    Nouvelles de l'Ouest    Trois candidats exclus pour fraude    102 élèves ont obtenu 10/10    Un candidat devant la justice    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Une bonne nouvelle enregistrée lors du dernier entrainement des Verts à Doha    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelle concentration pour Cherouati et Sahnoun ?
Mondiaux de natation de Budapest
Publié dans La Tribune le 24 - 07 - 2017

Les nageurs algériens se seraient épanchés sur les réseaux sociaux dénonçant les conditions de leur préparation et leur encadrement. Sahnoune évoque «une erreur administrative de la FAN qui aurait manqué de lui faire rater l'une des épreuves (50m)»
Deux nageurs s'apprêtent, presqu'avec un couperet sur la tête à affronter à partir du 31 juillet l'élite mondiale dans le cadre des Championnats du monde de natation qu'accueillera la ville de Budapest, capitale de la Hongrie avec cette étrange particularité qui veut que les prédispositions morales, mentales et bien entendu physiques ne risque pas d'être au rendez-vous en ce sens qu'à leur retour ils seraient appelés à comparaître devant une commission de discipline au motif de propos diffamatoires tenus à l'encontre de la fédération de tutelle.
La démarche des responsables de la Fédération algérienne de natation est pour le moins pataude et non professionnelle compte tenu de l'importance du rendez-vous auquel vont être confrontés les deux représentants algériens. L'impair est d'autant plus ridicule que l'information est donnée par la cellule de communication de la FAN laquelle aurait certainement mieux gagné à convaincre les maîtres de la décision annoncée de ravaler quelque peu leur irritation et de la décaler sine-die comme s'il n'existait aucune latence en ce sens au sein de la fédération même si le procédé pourrait paraître tout autant peu académique.
Cette affaire n'est pas sans rappeler celle qui a eu pour théâtre les Jeux de Rio 2016 et au cours desquels le tennisman français Benoit Paire a pratiquement ridiculisé les dirigeants du tennis français déclarant notamment qu'il allait à Rio sans objectif «…J'y vais, mais je ne pas dire que c'est un objectif…j'ai ma saison qui est plus importante que les Jeux olympiques.» Bien entendu, tout cela lui a valu une exclusion des JO, mais il se retrouve actuellement comme une des valeurs sures du tennis hexagonal. Comme quoi nécessité, et en le cas le besoin pour les dirigeants de n'importe quelle discipline sous les feux de la rampe de passer leurs caprices aux stars, fait malheureusement loi.
Dans le cas des nageurs algériens en l'occurrence Souad Cherouati et Oussama Sahnoune, ces derniers se seraient épanchés sur les réseaux sociaux. Sahnoune évoque «une erreur administrative de la FAN qui aurait manqué de lui faire rater l'une des épreuves (50m) du Mondial de Budapest alors que de son côté la nageuse considérait que la gestion de ce rendez-vous par la FAN était catastrophique.
Enfin, comme le ridicule ne tue pas, la fédération n'aurait pas sanctionné immédiatement les deux sportifs pour «ne pas les déstabiliser», est-il dit dans la dépêche de l'APS. Plus fort encore, l'argumentaire appuyant cette clémence serait que la même fédération ne les a pas suspendus compte tenu du rendez-vous sportif important de la fin du mois en cours. Les deux nageurs bénéficieraient vraisemblablement de circonstances atténuantes au motif qu'il ne serait pas question de compromettre leurs chances au Mondial. «Ils sont engagés dans une échéance d'envergure internationale qui demande une grande concentration», dit la fédération. Concentration…dites-vous ?
A. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.