9 décembre 1960 : l'étincelle qui a démontré l'attachement du peuple algérien à l'indépendance    Ali Haddad risque 3 ans de prison ferme    Des partis politiques dénoncent l'«instrumentalisation de l'argent sale»    Vers un terrain d'entente    Le premier pas    L'ère Merkel se referme en Allemagne    Le Premier ministre quitte le front et revient à Addis Abeba    Algérie-Maroc, la grande explication !    Le CRB vise la victoire face au RCA    La Gambie et le Ghana au menu des Verts    Session extraordinaire du conseil national du Cnapeste    N'oublions pas les droits des femmes !    76 cas enregistrés chez des enfants depuis le 1er novembre dernier    Début d'installation des assemblées locales à Tizi Ouzou    Célébration de la "magie de l'humanité"    La femme, le signe et l'africanité    Démantèlement d'une cellule terroriste de Rachad à Oran    Le flou persiste à J-30 !    Un nouveau visage à la tête de l'APW    Des souscripteurs AADL protestent devant le ministère de l'Habitat    «Pas de paix avec le terrorisme de l'occupant dans les territoires sahraouis»    Crêpes au miel    7 dealers arrêtés    Fin de la 4e édition de la foire de la figue    Unanimité des factions pour une réunion à Alger    Serguei Lavrov bientôt à Alger    La Cour des comptes relève la faiblesse du recouvrement fiscal    Pour la promotion du korandjé    Qui se souvient des deux martyrs exécutés en plein centre-ville ?    Le président du CNESE: Des réformes dans les plus brefs délais    Mbappé veut mettre Messi en confiance    La touche du Président    La Clémentine revient de loin    Sept Casques bleus tués par un engin explosif    Le quitte ou double    Alger-Paris : la décrispation    Et maintenant?    40 milliards de dinars pour l'assainissement    Les sillons de l'Algérie nouvelle    «Un point d'orgue pour l'édifice des institutions»    Les islamistes en grands perdants    Le miracle n'a pas eu lieu    Kanté manque beaucoup à Tuchel    Tizi Ouzou rend hommage à Mohia    L'infatigable défenseur de la Terre    «Une histoire d'exil, de silence et de transmission»    La Faf introduit un recours    27 éléments arrêtés par l'ANP en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Reprise de la production de l'usine d'ammoniac d'Arzew
Suite au règlement à l'amiable d'un différend entre les cocontractants
Publié dans La Tribune le 05 - 08 - 2017

Le Groupe pétrolier public Sonatrach annonce sur son site web «le redémarrage immédiat» et «la reprise de la production» de l'usine d'ammoniac et d'urée de Mers El Hadjadj, à Arzew, dans la wilaya d'Oran. La production a repris dans le complexe industriel suite à la résolution d'un conflit entre les cocontractants
Le Groupe pétrolier public Sonatrach annonce sur son site web «le redémarrage immédiat» et «la reprise de la production» de l'usine d'ammoniac et d'urée de Mers El Hadjadj, à Arzew, dans la wilaya d'Oran. La production a repris dans le complexe industriel suite à la résolution d'un conflit entre les cocontractants. En effet, la société EI Djazairia el omania lil asmida (AOA) d'une part, et Mitsubishi heavy industries Ltd (MHI) et Daewoo Engineering&Construction Co Ltd (DEC) d'autre part, sont parvenus à un accord global, portant règlement à l'amiable des différends relatifs au contrat pour la construction en EPC (Engineering, procurement and construction) ou clé en main complet, de l'usine, conclu le 14 avril dernier entre AOA et MHI-DEC, indique Sonatrach. «Cet accord qui met fin, à l'amiable, aux procédures d'arbitrages en cours, permet de renforcer davantage les relations de coopération dans l'intérêt des parties», précise la société nationale d'hydrocarbures. Le complexe de production d'ammoniac et d'urée, mis en service en 2015 pour un coût d'investissement de 2,6 milliards de dollars, est situé dans le prolongement de la zone pétrochimique d'Arzew vers Mers El Hadjadj, sur une superficie de 75 hectares. La société AOA est une filiale du Groupe Sonatrach qui en détient 51% du capital et du Groupe omanais Suhail Bahwan.
H. G.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.