Le procès de «Mme Maya» reporté    Par où commencer ?    La décision annoncée hier: Air Algérie reprendra ses vols domestiques dimanche    SNTF: Pas de date de reprise de la circulation des trains    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    Ligue des champions d'Europe: Atlético - Bayern en tête d'affiche    ES Sétif: Une Entente taille patron    O. Médéa: Déjà une flopée de problèmes    Education: Des écoles peuvent se passer de l'enseignement les samedis    Un autre cadavre repêché au large de Madagh    Des cas de Covid-19 au lycée Imam El Houari: Les enseignants en grève depuis jeudi dernier    DROITURE ET BONNE FOI    5 ans de prison fermecontreOuyahiaet Sellal    Djerad met en place deux "task force"    Les principales mesures    L'Algérie repasse sous la barredes 1.000 casen 24 heures    L'Opep examine son accord de limitationde production    Opep: poursuite des discussions mardi autour d'une prolongation des réductions de production en vigueur    Covid-19 : mise en garde contre la consommation "anarchique" des anticoagulants    USMA : l'entraineur François Ciccolini suspendu deux ans par la LFP    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Amnesty appelle à doter la Minurso d'un mécanisme de surveillance des droits de l'Homme    Covid-19: le confinement partiel à domicile élargi à 34 wilayas    Energies renouvelables: le CEREFE analyse les raisons d'échec des programmes précédents    Résolution du PE: la décision politique indépendante de l'Algérie "dérange" les parties étrangères    Tribunal de Koléa : une peine de trois ans de prison ferme requise contre Karim Tabou    Tipasa : report au 7 décembre du procès de "Mme Maya"    COVID-19 : Premières opérations de vaccination en janvier    TIN ZAOUATINE (TAMANRASSET) : Un terroriste armé se rend aux autorités militaires    Liga : Des statisitiques peu flatteuses pour Zidane et le Real Madrid    Ligue des champions: victoire du CRB devant Al-Nasr 2-0    Guardiola réagit au hat-trick de Mahrez    Ouyahia et Sellal condamnés à cinq ans de prison    Talaie el Hourriyet regrette les «tâtonnements» et les «effets d'annonce» du gouvernement    L'Iran réfléchit à sa riposte    Bouzidi à la rescousse, Abdeslam fait «demi-tour» !    Place au numérique    Repli historique du dinar face à l'euro    Plusieurs blessés lors de la "marche des liberté"    L'opposition maintient la pression sur Loukachenko    La sociologie et la Guerre d'Algérie revisitées    La crise des années 1980 sur fond d'histoire d'amour    Réflexion sur les violences faites aux femmes    Raymonde Peschard dite Taoues, ou l'histoire d'une battante    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    L'Algérie remet les pendules à l'heure    La France face à ses contradictions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cap sur le renforcement des infrastructures d'accueil
Développement du tourisme à Tlemcen
Publié dans La Tribune le 10 - 05 - 2010


Photo :S. Zoheir
De notre correspondante à Tlemcen Amira Bensabeur
Le secteur du tourisme dans la wilaya de Tlemcen vit au rythme des réalisations et des projets, particulièrement dans l'hôtellerie. Car Tlemcen est amenée à
accueillir des visiteurs de pas moins 50 Etats arabes et musulmans à l'occasion de la manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011».
Des hôtels de haut standing seront réalisés à cet effet. Il s'agit, pour le premier hôtel, selon la direction du tourisme, d'une importante infrastructure d'une capacité de 223 chambres, dont des suites en cours d'achèvement, localisée au niveau du plateau «Lalla Setti» surplombant la ville de Tlemcen.
La réception de cet hôtel, qui dispose également de structures de détente et de loisirs, est fixée à fin septembre prochain, selon la même source.
Le second hôtel en réalisation est celui de la chaîne Ibis relevant du groupe Accor au niveau de la cité résidentielle El Kiffane. D'une capacité de 125 chambres, il sera réceptionné fin août prochain. Assurément, ces projets contribueront à la promotion des services touristiques. Le secteur connaît également des travaux d'aménagement et de réhabilitation d'infrastructures déjà existantes, comme l'hôtel des Zianides où la réalisation d'une salle de conférences d'une capacité de 1 000 places est en voie d'achèvement. L'objectif des responsables est de donner au tourisme et à l'hôtellerie la place qui leur sied dans l'économie locale nationale, et ce, en mettant en œuvre un modèle de développement touristique qui permettra de développer l'offre hôtelière et d'élever sa qualité. A ce sujet, la direction de wilaya du tourisme vise à prendre en charge deux zones d'extension touristiques (ZET) d'une superficie de 100 hectares chacune au niveau des zones côtières de M'sirda et de Souk Tleta. Il est à noter que la direction du tourisme propose également la classification de sites et vestiges pour leur protection, notamment le plateau de «Lalla Setti», «le grand bassin» et la maison du patrimoine de Nedroma. Par ailleurs, la direction du tourisme a prévu, dans le cadre du plan de développement du tourisme à l'orée 2025, plusieurs projets importants, dont la réalisation d'un village touristique à Moscada dans la daïra de Marsa Ben M'hidi. Ce projet, a-t-on indiqué, est inscrit dans le cadre de l'investissement touristique pour un volume de 150 millions de dollars. Le village disposera d'une capacité de 732 lits. Il comprendra un hôtel 5 étoiles, des bungalows et d'autres commodités.Conscients que l'hôtellerie est un métier qui exige du professionnalisme, des compétences avérées et des prestations de qualité, les responsables du secteur entendent travailler au développement de tous les maillons de la filière car ils misent beaucoup sur ce secteur pour mieux développer la région économiquement. Dans ce contexte, la direction du tourisme accorde toute leur importance à la formation et au perfectionnement du personnel hôtelier afin qu'il réponde à toutes les exigences du métier.
Autrement, le tourisme ne pourra jamais servir de locomotive à l'économie d'une région ou d'un pays si ces conditions ne sont pas remplies. Le éveloppement de cette branche jeune de l'économie est tributaire des qualifications des responsables et travailleurs mais aussi du cadre d'exercice. Un hôtel est étoilé sur la base de la qualité des prestations et du bâti. On juge l'accueil, la cuisine, la propreté, le service, le confort… Et si on n'a pas d'hôtel répondant à des critères internationaux ou ne disposant pas de personnel qualifié, il s'agit d'en construire ou d'en former, ce que Tlemcen projette de faire. Le proche avenir nous dira si elle a réussi son challenge.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.