Les graves accusations de Baâdji    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    Un limogeage et des interrogations    Tebboune presse le gouvernement    L'Algérie sur la bonne voie en Afrique    Le défi de la qualité    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Tapis rouge pour Mahmoud Abbas    Algérie-Egypte, l'enjeu de la première place    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Le RCK et le MC El-Bayadh s'envolent    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    Lancement de la vaccination à domicile    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Le dernier vol du colibri !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Longue chaîne létale    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Haaland peste contre l'arbitrage    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    «Soula» de Salah Issaâd en compétition    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Le FLN increvable    Le FFS fait son bilan    Augmentation pénalisante des prix    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La JSS se débarrasse des grigris des Ghanéens    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    «Nous avons atteint nos objectifs»    L'ascension fulgurante du Front el Moustakbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La compétition attire de plus en plus de clubs
Ligue arabe des clubs champions de football
Publié dans La Tribune le 28 - 09 - 2008


Photo : Riad
Par M. Gemmill
Si certains disent que la Ligue arabe des clubs champions devient de plus en plus intéressante à jouer, même si la FIFA ne reconnaît pas ce genre de coupe, cela ne lui enlève en rien tout le prestige et l'ambiance dont elle jouit.
Franchement, hormis la Ligue africaine des champions, qui récompense le lauréat d'un million de dollars, on ne voit pas où est le prestige de jouer la Coupe de la CAF. La JSK a bien remporté 6 coupes, dont trois consécutives, qu'a-t-elle eu en retour ? Disons que la Champions League permet de jouer la Coupe du monde des clubs, mais la Coupe de la CAF, elle permet tout juste d'avoir des matches de trop dans les jambes, le niveau n'est pas différent de celui de la Coupe de la CAF, où, généralement, les équipes favorites ont des matches à leur portée jusqu'en phase de groupes ; sauf cette année où de multiples surprises ont été enregistrées avec la disparition du club jordanien El Fayçali, finaliste de la cinquième édition. D'autres disent que cette compétition régionale regroupe les plus faibles par rapport à la CAF, il suffit de voir la liste des participants à la CAF où l'on retrouve les 3 et 4ème des repêchés de la Ligue africaine des champions, alors que, pour la Ligue arabe des champions, même le 10e du championnat peut y participer. Et, en général, ce sont des équipes qui y vont pour des raisons financières plus que sportives, où des anciens «grands noms» en profitent pour se refaire une santé ou redorer leur blason. Les férus du ballon rond avancent que le prestige ne s'obtient que par le niveau, en plus de l'histoire, cette Coupe, pour eux, utilise l'argent pour attirer les grands clubs à y participer ; or, aucune compétition n'utilise cet argument pour intéresser les clubs, et c'est le prestige sportif qui doit peser dans la balance du choix pour attirer les grosses cylindrées. En gros, c'est un peu comme la Coupe intertoto, sauf que cette dernière n'est qu'une étape pour passer à une autre compétition bien plus supérieure. Hors, c'est complètement faux, rétorquent les plus justes, en disant que la majorité des équipes qui jouent cette Coupe arabe ont été auteurs de très bonnes prestations en championnat de leur pays, à l'image de l'USM Alger, de l'ES Sétif, du WAC, du Raja, de l'Etoile du Sahel, du CS Sfax pour ne citer que celles-là.
La Ligue arabe des champions a fait bien du chemin depuis
La Ligue arabe des champions, connue aussi sous le nom de ACL, est une compétition annuelle de football
organisée par l'Union arabe de football (UAFA) et opposant les meilleurs clubs des Championnats arabes.
De 1982 à 2001, elle portait le nom de Coupe arabe des clubs champions, puis le nom de Tournoi du prince Fayçal Ben Fahad en 2003, et, enfin, depuis 2004, celui de Ligue des champions arabes. Cette compétition est apparue en 1982. Au début, la Ligue des champions arabes se jouait en deux semaines dans un pays arabe choisi par l'UAFA.
En 2003, l'idée d'organiser une Ligue des champions des clubs arabes a émergé.
Mohbi Eddine Saleh Kamel, directeur général des sports d'Art Network, a proposé en 2004 à l'UAFA une nouvelle forme de la Ligue des champions qui ressemblerait à la compétition européenne.
Actuellement, la Ligue des champions arabes se compose de 32 équipes participantes, lesquelles s'affrontent en deux tours préliminaires à élimination directe (aller et retour) ; une phase de groupes : quatre groupes, chacun composé de quatre équipes jouant en mini-championnat (aller et retour).
Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale ; trois tours à élimination directe : quarts de finale, demi-finales et finale (aller et retour). Le vainqueur de la Ligue des champions est officiellement champion arabe des clubs. L'Algérie est classée en deuxième position eu égard au nombre de trophées remportés. Elle vient juste après l'Arabie saoudite qui en compte 8 titres.
Coupe des nations arabes de football
L'Algérie, qui aura l'insigne honneur d'organiser la phase finale de la première Coupe arabe des nations en 2009, est toute prête à accueillir les huit équipes nationales occupant les rangs de 15 à 22 au classement de l'UAF.
Pour rappel, les modalités d'organisation de cette joute régionale ont été discutées et entérinées lors de la réunion tenue à Casablanca du comité exécutif de l'Union arabe de football (UAF), sous la présidence du prince Nayef Ben Fayçal Ben Abdelaziz, vice-président de l'Union.
Cette manifestation sportive arabe sera organisée en 3 étapes, dont la 1re verra la participation de 8 équipes nationales occupant les rangs de 15 à 22 au classement de l'UAF.
Ces sélections seront réparties en 2 groupes de 4 et joueront, durant l'année en cours, en Syrie et au Yémen.
Les deux équipes qualifiées, à l'issue de cette 1re étape, devront évoluer aux côtés des 14 sélections qui occupent les 14 premiers rangs au classement UAF, qualifiées d'office à la 2e étape, soit un total de 16 sélections qui devront être réparties en 4 groupes.
Lors de cette 2e étape, les équipes s'affronteront en aller et retour pour terminer tous leurs matches fin 2008. Huit sélections seront qualifiées et seront divisées, à leur tour, en 2 groupes.
Les deux premières de chaque groupe seront qualifiées pour les phases finales.
Le système d'élimination directe sera retenu pour les matches des 4 équipes qualifiées, pour arriver à la finale programmée en 2009. Le premier groupe comprend les îles Comores, Djibouti, Palestine et Yémen. Il s'est produit à Sanaa du 12 au 20 décembre. Le second groupe, domicilié à Beyrouth du 12 au 27 décembre, englobe le Liban, le Soudan, la Mauritanie et la Somalie. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés au second tour. Ils s'ajouteront aux 14 pays qualifiés d'office, lesquels seront répartis en 4 groupes de quatre équipes, selon le tirage au sort qui sera effectué ultérieurement. Les deux premiers de chaque poule accéderont au tournoi final qui sera accueilli par l'Algérie, choisie par l'UAF pour abriter cette joute régionale. Dans le même cadre, une réunion de coordination, qui concernera tous les présidents des fédérations nationales arabes et les directeurs techniques nationaux, s'est tenue les 18 et 19 décembre au Caire pour étudier et déterminer les dates de ces confrontations disputées durant les deux années 2007 et 2008. Le tournoi final est programmé en 2009 en Algérie. Un budget de seize millions de dollars est prévu pour l'organisation de cette manifestation, en coordination avec «ART», le sponsor officiel des championnats et compétitions de l'UAF. Par ailleurs, il a été décidé de tenir une réunion de coordination sur le championnat arabe des jeunes entre la commission des compétitions de l'UAF et les représentants des fédérations nationales de football ayant donné leur accord sur la répartition géographique des groupes de l'Union. La réunion du comité exécutif de l'UAF a également passé en revue la liste de la Ligue des championnats arabes, à laquelle seront inclues des propositions présentées par les délégués des compétitions dans les pays arabes. Le vainqueur et le finaliste toucheront respectivement 3 et 2 millions de dollars. Cette décision traduit la volonté des responsables du football arabe à donner à cette compétition la meilleure résonance possible.
L'Algérie choisie pour abriter la Coupe arabe des nations
L'Algérie aura le privilège d'organiser en 2009 la phase finale de la première Coupe arabe des nations. Elle abritera la 1re édition de la Coupe arabe des nations en 2009. L'information a été donnée par la Fédération arabe de football (ex-Union arabe de football), et indique que 8 pays prendront part à cette phase finale. Les modalités prévoient que les 8 participants seront scindés en deux groupes de 4 équipes chacun. Celles-ci disputeront un mini-championnat à l'issue duquel les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour les demi-finales. La Fédération arabe de football indique, également, que 22 pays prendront part à la phase éliminatoire, en matches aller et retour, qui se terminera par la désignation des 8 finalistes. Tout porte à croire qu'il y aura un nombre restreint d'équipes qui disputera un tour éliminatoire de plus. Cette compétition, dont la première édition est prévue en Algérie, sera hautement convoitée, en raison de l'argent qui y injecté. En effet, la Fédération arabe de football et ART, le sponsor principal de l'épreuve, ont décidé d'y placer 16 millions de dollars. En outre, 2 millions de dollars seront investis pour payer les 22 équipes qui prendront part aux éliminatoires. Avec cet argent, les organisateurs comptent attirer les équipes, mais posent leurs conditions, à savoir que celui qui veut prendre part à la compétition devra obligatoirement engager son équipe A, avec toutes ses vedettes et non une équipe B ou une sélection junior. Le fait que ce soit l'Algérie qui ait été choisie pour abriter la première phase finale suppose qu'il y a eu un très bon travail effectué par Mohamed Raouraoua, l'ex-président de la FAF et le vice-président de la Fédération arabe de football.
Champions league arabe, le tirage au sort de l'édition 2009
Le tirage au sort de la sixième édition de la Ligue arabe des champions des clubs s'est déroulé à Agadir, au Maroc. La cérémonie a été retransmise en direct sur ART Télévision. Deux réunions de la commission de la Champions league, présidées par M. Mohamed Raouraoua, se sont tenues jeudi et vendredi. La première qui a regroupé tous les membres de la commission a arrêté la liste des clubs participants à cette sixième édition, laquelle se déroulera cette saison sous forme d'élimination directe, du début jusqu'à la fin, en raison de la densité des rencontres des équipes nationales en prévision des qualifications pour la Coupe du monde 2010. Cette décision a été prise par l'Union arabe de football de concert avec le groupe ART TV, sponsor de la compétition. Jusqu'à présent, cette importante compétition des clubs arabes se jouait sous cette forme uniquement lors des deux premiers tours, avant que les huit qualifiés répartis en deux groupes de deux poursuivent l'épreuve sous forme de championnat et les deux premiers de chaque poule accèdent aux demi-finales. La durée baissera de 14 journées. M. Mohamed Raouraoua, président de la commission des compétitions de l'Union arabe, a assuré que le changement de la formule n'impliquera pas la révision des primes mises en jeu. La seconde réunion s'est déroulée vendredi soir en présence des représentants des fédérations nationales et des clubs engagés. C'était l'occasion pour la commission de la Champions league arabe d'informer l'assistance du règlement de la compétition et les procédures de tirage au sort. Pour l'édition de cette saison, l'Algérie sera représentée par trois clubs, l'ES Sétif, détentrice du trophée, l'USM Alger et l'USM Annaba.
M. G.
Adversaires des clubs algériens et déroulement de la compétition
ES Sétif-Ansra (Liban), USM Alger-Al Wahada (Arabie saoudite), USM Annaba-Al Itihad (Syrie). Les matches aller se dérouleront entre les 26 et 28 octobre 2008. Un tournoi préliminaire réunira du 4 au 9 octobre à Djibouti les clubs suivants :
Palestine : Oued Niss
Djibouti : Al Akaria
Iles Comores : Djakem
Somalie : Dalou
Le vainqueur se joindra aux clubs cités en haut pour disputer les tours suivants programmés selon les dates ci-après :
1er tour
Aller : 27/28/29 octobre 2008
Retour : 24/25/26 novembre 2008
2e tour
Aller : 15/16 décembre 2008
Retour : 27/28 décembre 2008
1/4 de finale
Aller : 02/03/04 mars 2009
Retour : 18/19/20 mars 2009
1/2 de finale
Aller : 11/12/13 avril 2009
Retour : 25/26/27 avril 2009
Finale
Aller : 07/08/09 mai 2009


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.