JUSTICE : Le RCD appelle à juger Bouteflika    FAUTE DE CANDIDATS, LA PRESIDENTIELLE ANNULEE : La présidence de Bensalah prolongée    Nouvelles nominations à la tête de Sonelgaz, l'EPTV, l'ANEP et l'ARAV    SAISON ESTIVALE A ORAN : 17, 5 milliards de cts pour l'aménagement des plages    Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent    Programme de classification et de restauration    Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Chelsea : Lampard pour remplacer Sarri ?    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Facebook supprime trois milliards de comptes    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bougherra 9e Ballon d'Or algérien Le Buteur-El Heddaf
Publié dans Le Buteur le 22 - 12 - 2009


Une soirée vraiment «Magic»
Coïncidant avec la qualification des Verts en Coupe du monde, la 9e édition du Ballon d'Or a été exceptionnelle à plus d'un titre. Habituellement, cette cérémonie est souvent rehaussée par la présence d'une star internationale, mais hier les stars c'étaient les joueurs de l'équipe nationale, ceux-là même qui ont fait sortir le peuple algérien dans les rues un certain 18 novembre. Les stars, hier, c'était Madjid Bougherra, Karim Matmour qui, même malade, a tenu à assister à la fête. Les stars, c'était aussi Rafik Halliche, arrivé in extremis à la fête, Lounès Gaouaoui, Nassim Ousserir et tous ceux qui ont écrit les récentes belles histoires du football algérien. D'autres joueurs comme Ziani, Yebda, Mansouri et autres Ghezzal devaient également être de la partie, mais les intempéries qui frappent l'Europe ces derniers jours en ont décidé autrement. Qu'à cela ne tienne, hier, au chapiteau de l'hôtel Sheraton Club des Pins, la fête a été totale comme d'habitude ; elle a été «Magic» comme la méga star de la soirée Madjid Bougherra qui, de l'avis de tous les présents, méritait amplement le titre de meilleur joueur algérien de la saison 2008-2009. Champion d'Ecosse et vainqueur de la Coupe d'Ecosse avec les Rangers, qualifié à la CAN et en Coupe du monde avec l'équipe d'Algérie, Bougherra a tout gagné durant la saison qui s'est terminée en apothéose le 18 novembre dernier. Et c'est Abdelaziz Belkhadem, représentant officiel du président de la République, Rabah Madjer et le directeur du Buteur et d'El Heddaf, Nabil Amra, qui lui ont remis le trophée sous un tonnerre d'applaudissements.
Bougherra offre deux maillots à Bouteflika
Pour exprimer sa gratitude et celle de ses coéquipiers à l'égard du président de la République, qui a été pour beaucoup dans la victoire des Verts à Khartoum, Bougherra a offert deux maillots des Rangers au premier magistrat du pays avec le numéro 24, le sien, sous les applaudissements des présents. C'est M. Belkhadem qui a été chargé de remettre le présent au président Bouteflika. Tout de suite après, tous ses coéquipiers présents à la fête, Halliche, Zaoui, Amri Chadli, Achiou, Matmour, Gaouaoui et Ousserir, sont montés sur scène pour féliciter l'heureux lauréat.
Tous les Verts honorés
Même si Bougherra a réalisé une saison exceptionnelle à tous points de vue, on ne pouvait pas oublier ses coéquipiers de l'équipe nationale après leur épopée du Caire et de Khartoum et leur fabuleux parcours qui les a menés au toit du monde. Les internationaux présents hier à la cérémonie ont reçu, chacun, et au nom de toute l'équipe, le prix du sacrifice pour les couleurs nationales.
Matmour et Halliche, la révélation
Presque inconnus du grand public il y a à peine deux saisons, Karim Matmour et Rafik Halliche ont réalisé une ascension fulgurante qui fait d'eux la révélation du football algérien. Matmour est devenu une pièce maîtresse dans l'échiquier de Saâdane et fait les beaux jours du Borussia Mönchengladbach, alors que Halliche est désormais titulaire à part entière chez les Verts et est entré par la grande porte dans le monde du professionnalisme. Matmour, qui a été primé en début de soirée, a reçu son trophée des mains de la légende du football algérien Lakhdar Belloumi, tandis que Halliche, qui est arrivé à 21 h 39, a reçu son prix des mains de Abdelhak Benchikha.
Chaouchi, héros d'une soirée, héros d'une année
Le choix de Faouzi Chaouchi comme meilleur gardien de but algérien de la saison ne repose pas uniquement sur son match épique à Khartoum. C'est le résultat de deux années exceptionnelles passées à la JSK qui l'ont mené en équipe nationale. Tout comme Matmour et Halliche, Chaouchi est monté en flèche en passant de la Régionale à la Ligue des champions africaine et de la Ligue des champions africaine à la Coupe du monde. Aujourd'hui, l'Algérie peut se targuer de posséder deux gardiens de but d'exception avec l'ancien lauréat, Gaouaoui, et le nouveau lauréat. Absent, Chaouchi, qui jouera aujourd'hui face au WAT, a été remplacé par son président et c'est l'ancien international Mohamed Kaci-Saïd qui lui a remis son trophée.
M. S.
----------------
Halliche arrive in extremis
Après un voyage marathon qui l'a contraint de prendre trois avions, Rafik Halliche est arrivé au Sheraton vers 21h39. Tout de suite après, il a été invité à monter sur scène pour recevoir son trophée, celui de la révélation de la saison, des mains de Abdelhak Benchikha, peut-être son futur entraîneur en Equipe nationale après la Coupe du monde.
La Coupe du Maghreb était là
Sans grande surprise, l'Entente a été élue, une nouvelle fois, meilleure équipe du pays de la saison 2008-2009. Cela ne pouvait tomber mieux avec la récente victoire des Sétifiens en Coupe de l'UNAF. Pour remercier Le Buteur, la direction du club a ramené le trophée de Tunis directement au Sheraton. C'est Azzeddine Mihoubi, secrétaire d'Etat et Ententiste avéré qui a remis le trophée à M. Serrar, président de l'ESS.
Ziaya meilleur joueur du championnat national
Abdelmalik Ziaya a crevé l'écran ces derniers mois au point de gagner une place au sein du groupe qui ira défendre les couleurs de l'Algérie en Coupe d'Afrique des nations. Septième meilleur buteur de la saison, Ziaya a été décisif dans les victoires de son équipe l'Entente et c'est tout naturellement qu'il a été désigné meilleur joueur du championnat d'Algérie de la saison 2008-2009. C'est Hadj Adlane, plusieurs fois meilleur buteur du championnat, qui lui a remis le trophée.
Messaoud, Soulier d'Or
Auteur de 19 buts avec l'ASO Chlef, Mohamed Messaoud possède la régularité d'un métronome, car là où il passe, il s'avère comme un chasseur de buts hors pair qui frappe aux portes de l'équipe nationale. C'est M. Ali Fergani qui lui a remis son trophée.
Benouza, Sifflet d'Or
Seul arbitre choisi par la CAF pour officier lors de la prochaine Coupe d'Afrique des nations, Mohamed Benouza a été choisi sans surprise meilleur arbitre de la saison 2008-2009. Benouza a été très ému au moment de recevoir le trophée de Sifflet d'Or des mains de M. Mohamed Mecherara, président de la Ligue nationale de football.
Belloumi-Madjer, joueurs du siècle
Certes, l'Algérie est qualifiée en Coupe du monde pour la troisième fois de son histoire, mais les images de Madjer et Belloumi envoyant le ballon au fond des filets de Shumacher un certain 16 juin 82 accompagnées du commentaire hystérique de Sallah nous émouvront toujours. On les a vues encore une fois hier et on a eu encore la chair de poule. Cette fois-ci, les images ont été montrées pour rappeler aux gens combien la génération des années 80 a donné au football algérien. Les deux porte-drapeau de cette génération exceptionnelle, Rabah Madjer et Lakhdar Belloumi, les deux seuls Algériens Ballon d'Or africains ont été désignés joueurs du siècle. Ce n'était guère usurpé !
Le nouveau maillot de l'EN présenté en exclusivité
Le nouveau maillot de l'équipe nationale de la firme Puma a été présenté en exclusivité au cours de la cérémonie du Ballon d'Or. Il a été signé par tous les internationaux présents à la fête pour être offert au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à travers son représentant personnel, Abdelaziz Belkhadem. Nabil Amra, directeur du Buteur et d'El Heddaf, a également tenu à remercier le président de la République en lui offrant un joli cadre traditionnel.
Amri Chadli, la belle surprise
Même s'il n'a pas fait partie de l'équipe qui a qualifié l'Algérie en Coupe du monde à cause notamment de blessures à répétition, Amri Chadli, qui fait partie de nouveau de la sélection, a tenu à participer à la fête du Ballon d'Or pour rendre hommage à son ami Bougherra. C'était une belle surprise pour tout le monde et sa présence n'est pas passée inaperçue.
Bougherra a dansé sur scène
C'est un secret de Polichinelle, les joueurs de l'équipe nationale raffolent des cassettes sorties au lendemain de la qualification en Coupe du monde. L'une d'elle intitulée One Two Three Viva l'Algérie de Chaba Sara a accompagné la présence de Bougherra sur scène pour recevoir le Ballon d'Or. Une belle occasion pour le grand Madjid d'improviser des pas de danse endiablés qui ont amusé la foule.
Le président du Soudan, Omar El Bachir, honoré
Tout le peuple algérien a été reconnaissant envers le peuple soudanais pour son comportement exemplaire avant, durant et après le match de Khartoum. Pour remercier ce peuple, Le Buteur et El Heddaf ont tenu à honorer le président soudanais M. Omar El Bachir à travers son ambassadeur à Alger. Et c'est M. Hachemi Djiar, ministre de la Jeunesse et des Sports, qui lui a remis un trophée sous un tonnerre d'applaudissements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.