Les supporters algériens débarquent en Egypte    Les mises en garde de Gaïd Salah    De nouveaux noms transmis à la Cour suprême    Louisa Hanoune reste en prison    Des opposants accusent Sidi Saïd de vouloir renouveler son mandat    Les solutions en dehors de la justice    Amar Ghoul rattrapé par "son" autoroute    La rapporteuse de l'ONU demande une enquête sur "MBS"    La Russie et la Chine opposées à l'initiative américaine    L'Egypte accuse l'ONU de vouloir politiser le décès    Proposition de sortie de crise    Un mois pour reconquérir les Pyramides !    Que le spectacle commence !    Des arbitres européens pour superviser la VAR    Des finales explosives et des hommages    Le procès de Kamel Chikhi reporté au 3 juillet    Deux cas de triche    Un mort et trois blessés dans un accident de la route    Un étudiant palestinien poignardé par son compatriote    Les salariés dans le désarroi    Un secteur en quête de professionnalisation    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri convoqués par la justice    ACTUCULT    Le single de son album posthume depuis hier sur Youtube : Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Exposition de Nawel Harkat à Constantine    Quand les oligarques et leurs mentors auront rejoint la prison d'el harrach, que restera-t-il à entreprendre en toute urgence !    Un préjudice pour les communes et un danger pour les automobilistes: Vol des couvercles d'égouts sur la voie express    St Germain (Aïn El Turck): Des habitants dénoncent la cruelle déchéance de l'Esplanade du 5 juillet    El Kerma: Un réseau spécialisé dans le vol des pièces détachées démantelé    L'Autre football    Groupe A : Egypte-Zimbabwe, vendredi à 21h00: Les Pharaons pour confirmer leur statut    MC Oran: Chérif El-Ouazzani grince déjà des dents    La Cour suprême ordonne le réexamen de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest    Transport aérien: Le SNTMA parle de «climat de tension et d'injustice»    Une bien triste leçon égyptienne    De l'éthique du personnel politique    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    L'Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l'attaque des deux pétroliers en mer d'Oman?    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Furlan (Ent-Brest) «Pour un entraineur, Belkebla est un joueur précieux, Belmadi va vite l'apprécier»
Publié dans Le Buteur le 20 - 05 - 2019

Qui de mieux pour nous parler de la trouvaille du coach Belmadi, que son entraineur Jean Marc Furlan qui a bien accepté de répondre aux questions du Buteur à propos de cette première convocation de Belkebla en Equipe nationale. Furlan ne tarit pas d'éloges sur son milieu de terrain et pense qu'il est bien en mesure de vite s'adapter et apporter plus de concurrence.
Coach Furlan, félicitations d'abord pour votre accession en Ligue 1. On voudrait vous poser des questions sur votre milieu de terrain Haris Belkebla, qui vient d'être convoqué en Equipe nationale…
Je vous remercie… Bien sûr, allez-y, il n'y a aucun problème. J'étais bien au courant de sa sélection parce que juste avant votre appel (hier), on m'a envoyé un SMS pour m'annoncer cette bonne nouvelle.
C'est un joueur que vous avez ramené de Tours, parlez-nous de sa progression à Brest…
Je le suivais déjà depuis longtemps. Lorsque j'étais entraineur à Troyes, j'avais demandé aux dirigeants d'aller le chercher du FC Tours pour l'avoir sous mes ordres. Cela ne s'est pas fait avant et, cette année, on est allé le chercher à Brest et je suis très content de l'avoir eu avec moi pour réaliser cette accession ensemble, cette saison. Cette année, il a beaucoup progressé, et je pense qu'il possède une grande marge de progression.
Haris a passé une saison complète avec vous, pensez-vous qu'il mérite cette convocation ?
Bien sûr, il mérite largement sa sélection, d'abord parce que c'est une très bonne personne, bien éduqué et en plus il fait partie d'une famille de footballeurs, c'est aussi vraiment un très grand travailleur qui est toujours à l'écoute.
Comment vous pouvez le décrire ?
En un mot, c'est une mentalité exceptionnelle. Après, pour un entraineur, Haris est un joueur précieux. C'est un gars avec une grosse récupération et un très grand volume de jeu. Pour moi sincèrement, c'est le vrai footballeur, qui a beaucoup d'endurance et qui connait et adore ce sport. Il possède tout ce qu'on aime dans un milieu de terrain moderne. Une bonne récupération de balles et une très bonne lecture du jeu. C'est ce qui est intéressant chez Haris.
Vous avez parlé de la mentalité, Haris arrive dans un groupe où on trouve des joueurs de qualité comme Brahimi, Mahrez, Feghouli, Bounedjah et d'autres, vous le voyez fondre dans un groupe comme ça ?
Ecoutez, comme dans chaque sélection, en France, en Italie ou ailleurs, il y a toujours des invités surprise, et pour votre question, je pense que Belkebla a cette personnalité qui peut lui permettre de vite s'intégrer. Maintenant, techniquement, tactiquement et sur le plan stratégique, c'est vraiment un très bon élément. Sur le plan aérobie, c'est un marathonien. C'est aussi très important pour un milieu de terrain.
Vous avez eu pas mal de joueurs algériens sous votre coupe, où situez-vous Haris par rapport à ces joueurs-là ?
Il est franchement parmi les meilleurs. Vous savez, j'ai passé une saison seulement avec Haris à Brest et je peux vous dire que c'est une belle personne. C'est un garçon très bien éduqué et très agréable à vivre dans le vestiaire et en dehors, donc c'est aussi important pour un entraineur.
L'Algérie qui sera avec le Sénégal, la Tanzanie et le Kenya peut-elle aller au bout ?
C'est un groupe relativement à la portée de l'Algérie, mais attention, il faut rester vigilant. Après je pense que dans une CAN l'Algérie est toujours regardée d'un œil particulier. Je veux dire qu'elle sera attendue comme par exemple en Europe dans un Euro ou un Mondial, on regarde beaucoup l'Italie, l'Allemagne ou la France. Ce qui est tout à fait normal parce que c'est un grand pays de football avec beaucoup de grands joueurs, donc on souhaite que l'Algérie soit au rendez-vous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.