Corruption: report au 2 juin du procès d'Abdelghani Hamel et de son fils    194 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Foot/Révision des statuts et règlements: les travaux des sous-commissions "avancent bien"    Mohamed Bouhamidi: des ONG internationales tentent d'orienter le Hirak pour aboutir à une situation de chaos en Algérie    Création de l'Union africaine des sports de boules    Les 76 centres de torture de Mascara: témoins de la politique inhumaine du colonialisme français    Lounis Ait Menguellet célèbre la Journée de l'Afrique avec des artistes du monde entier    Report de la CAN-2021 : Le Cameroun tranchera en septembre    ES Sétif : Des contentieux en suspens…    Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    Le FLN et le RND tiennent leur conclave ce week-end    "Le texte empile contradictions et ambiguïtés"    La France déploie plusieurs vols entre Alger et Paris    Le patron de l'AIE se dit optimiste    Encore un scandale !    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La piste Zeghba se dessine    Sonatrach bousculée en Europe    "La santé du citoyen est notre préoccupation majeure"    Une célébration sans saveur à Mascara    Le Sahel s'enfonce dans la crise sécuritaire    Le PPE fustige la politique de la Commission européenne    "La crise sanitaire nous pousse à réfléchir sur la finalité de notre existence"    "Songs for freedom"    "Le bilan de l'Académie de tamazight est nul"    Covid-19: L'OMS suspend les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine "par sécurité"    Maghnia: Confusion autour de l'interdiction de la circulation    Aïd El Fitr et Covid-19: Confusion et incompréhension    La loi de Finances complémentaire devant l'APN    Sidi Bel Abbes: Pénurie de pain et de lait    Tlemcen: Plus de 280 pochettes de sang collectées    Le ministre de la Santé: Le déconfinement, une mesure «indispensable»    SEUL UN VACCIN    Un e-Aïd inédit !    Tébessa: Youkous, un site naturel à valoriser    Vers un appui technique du département du Trésor américain    Le décret exécutif publié au JO    'l'automobile est trés complexe et tout est une question de compétitivité'    Les pharmaciens se désengagent    Une reprise graduelle et prudente    AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DESCENTE POLICIERE A ANNABA : Le ministère de l'Intérieur dément    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    Journée de l'Afrique: les Sahraouis appellent à faire pression sur le Maroc    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Furlan (Ent-Brest) «Pour un entraineur, Belkebla est un joueur précieux, Belmadi va vite l'apprécier»
Publié dans Le Buteur le 20 - 05 - 2019

Qui de mieux pour nous parler de la trouvaille du coach Belmadi, que son entraineur Jean Marc Furlan qui a bien accepté de répondre aux questions du Buteur à propos de cette première convocation de Belkebla en Equipe nationale. Furlan ne tarit pas d'éloges sur son milieu de terrain et pense qu'il est bien en mesure de vite s'adapter et apporter plus de concurrence.
Coach Furlan, félicitations d'abord pour votre accession en Ligue 1. On voudrait vous poser des questions sur votre milieu de terrain Haris Belkebla, qui vient d'être convoqué en Equipe nationale…
Je vous remercie… Bien sûr, allez-y, il n'y a aucun problème. J'étais bien au courant de sa sélection parce que juste avant votre appel (hier), on m'a envoyé un SMS pour m'annoncer cette bonne nouvelle.
C'est un joueur que vous avez ramené de Tours, parlez-nous de sa progression à Brest…
Je le suivais déjà depuis longtemps. Lorsque j'étais entraineur à Troyes, j'avais demandé aux dirigeants d'aller le chercher du FC Tours pour l'avoir sous mes ordres. Cela ne s'est pas fait avant et, cette année, on est allé le chercher à Brest et je suis très content de l'avoir eu avec moi pour réaliser cette accession ensemble, cette saison. Cette année, il a beaucoup progressé, et je pense qu'il possède une grande marge de progression.
Haris a passé une saison complète avec vous, pensez-vous qu'il mérite cette convocation ?
Bien sûr, il mérite largement sa sélection, d'abord parce que c'est une très bonne personne, bien éduqué et en plus il fait partie d'une famille de footballeurs, c'est aussi vraiment un très grand travailleur qui est toujours à l'écoute.
Comment vous pouvez le décrire ?
En un mot, c'est une mentalité exceptionnelle. Après, pour un entraineur, Haris est un joueur précieux. C'est un gars avec une grosse récupération et un très grand volume de jeu. Pour moi sincèrement, c'est le vrai footballeur, qui a beaucoup d'endurance et qui connait et adore ce sport. Il possède tout ce qu'on aime dans un milieu de terrain moderne. Une bonne récupération de balles et une très bonne lecture du jeu. C'est ce qui est intéressant chez Haris.
Vous avez parlé de la mentalité, Haris arrive dans un groupe où on trouve des joueurs de qualité comme Brahimi, Mahrez, Feghouli, Bounedjah et d'autres, vous le voyez fondre dans un groupe comme ça ?
Ecoutez, comme dans chaque sélection, en France, en Italie ou ailleurs, il y a toujours des invités surprise, et pour votre question, je pense que Belkebla a cette personnalité qui peut lui permettre de vite s'intégrer. Maintenant, techniquement, tactiquement et sur le plan stratégique, c'est vraiment un très bon élément. Sur le plan aérobie, c'est un marathonien. C'est aussi très important pour un milieu de terrain.
Vous avez eu pas mal de joueurs algériens sous votre coupe, où situez-vous Haris par rapport à ces joueurs-là ?
Il est franchement parmi les meilleurs. Vous savez, j'ai passé une saison seulement avec Haris à Brest et je peux vous dire que c'est une belle personne. C'est un garçon très bien éduqué et très agréable à vivre dans le vestiaire et en dehors, donc c'est aussi important pour un entraineur.
L'Algérie qui sera avec le Sénégal, la Tanzanie et le Kenya peut-elle aller au bout ?
C'est un groupe relativement à la portée de l'Algérie, mais attention, il faut rester vigilant. Après je pense que dans une CAN l'Algérie est toujours regardée d'un œil particulier. Je veux dire qu'elle sera attendue comme par exemple en Europe dans un Euro ou un Mondial, on regarde beaucoup l'Italie, l'Allemagne ou la France. Ce qui est tout à fait normal parce que c'est un grand pays de football avec beaucoup de grands joueurs, donc on souhaite que l'Algérie soit au rendez-vous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.