La pandémie a fait plus de 1.182.000 décès dans le monde    Amendement/ constitution: plus de 24 millions d'électeurs appelés aux urnes ce dimanche    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Oum El Bouaghi: plus de 10.000 objets racontent la Guerre de libération au musée du moudjahid    Référendum sur l'amendement de la Constitution: début du scrutin dans les zones éloignées de la wilaya de Nâama    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    Neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Blocage    Pôles d'excellence    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ASO - CRB: Le Chabab de Dumas veut désormais gagner à l'extérieur
Publié dans Le Buteur le 07 - 03 - 2020

Par trois fois depuis le début de la phase retour, le Chabab de Belouizdad a démontré qu'il est facile de le stopper sur son terrain. Deux victoires écrasantes face au CABBA et à la JSK, et un succès au bout du fil contre le derby dans le derby joué au 5-Juillet. Par trois fois aussi, le Chabab de Belouizdad a fait preuve de beaucoup de difficultés à l'extérieur. Un nul concédé dans les derniers instants du match face au NC Magra, et deux défaites à Biskra, dont une en Coupe d'Algérie. La définition type d'un bilan mitigé. Et si le Chabab veut consolider sa première place au classement général, il est plus que jamais contraint de gagner hors de ses bases. « On sait que les points à domicile ne nous souffriront pas pour aller cherche le titre », nous confiait Nessakh dernièrement. Des mots limpides qui traduisent aussi la volonté des Belouizdadis à mettre fin à cette série de trois matchs sans victoires à l'extérieur.
L'entraineur craint le huis clos
Pour ce faire, Franck Dumas pourra miser sur l'état psychologique de ses joueurs qui restent sur une victoire prometteuse face aux Canaris ou encore sur l'état de forme de ses attaquants qui ont marqué chacun un but lors de la dernière journée du championnat. Et ce sans oublier le fait que le Chabab de Belouizdad jouera cette rencontre de la 21e journée sans la présence du public. Un avantage considérable qui permettra aux Rouge et Blanc de jouer loin de la pression des supporters adverses. Mais qui les privera aussi de l'apport de leurs propres fans habitués à venir très nombreux pour soutenir leur équipe. « Nos supporters sont notre premier soutien à domicile comme à l'extérieur. Comme vous avez pu le constater, ils sont venus très nombreux pour nous prêter main-forte mais on est très déçus de n'avoir pas été à la hauteur », lâchait Billel Tariket suite à l'élimination de son équipe en Coupe d'Algérie à Biskra. Et si en la présence de leur public, les Belouizdadis ont essuyé une défaite, est-ce sans leur soutien qu'ils se rapprocheront d'une victoire ?
On ne change pas une équipe qui gagne
Pour cette rencontre donc, Sayoud et ses coéquipiers devront oublier le soutien de leurs supporters pour aller chercher une victoire. Ils devront miser sur autre chose. Par exemple capitaliser sur leur dernière victoire, tirer les leçons de leurs dernières défaites et surtout se baser sur ce qui a été fait le weekend dernier. En effet, Franck Dumas devrait maintenir la même équipe que face à la JSK en reconduisant notamment Souibaâh et Belahouel en attaque. En défense, le même quatuor sera aligné aujourd'hui, à savoir Boulekhoua, Nessakh, Keddad et Bouchar. Si cela venait à confirmer, ce serait alors la première fois depuis sa venue au CRB que Dumas reconduit la même équipe. Un gage de réussite ? Si le Chabab gagne aujourd'hui, même Franck Dumas qui défend son turnover n'osera pas dire le contraire.

Dumas : «Le CRB a le profil d'un champion»
Présent hier en conférence de presse, le premier responsable du staff technique du Chabab de Belouizdad a répondu à plusieurs questions concernant le quotidien de son club. En premier lieu, il a évoqué les possibilités de décrocher le titre en fin de saison. « Leicester n'avait pas le profil d'un champion mais il a tout de même remporté le championnat d'Angleterre. Il est clair qu'en début de saison, on a toujours des favoris mais au fil des journées il y a des clubs qui émergent et d'autres qui déçoivent. Pour ce qui est du Chabab de Belouizdad, je pense qu'on a vraiment le profil d'un champion. Il faut juste voir depuis combien de temps le club occupe la tête du classement », a-t-il déclaré.
« Le succès de la JSK ne sera valorisé qu'en cas de victoire à Chlef »
Pour aller chercher le titre, le Chabab de Belouizdad doit se montrer à la hauteur lors de ces dix dernières journées. Et si par le passé, le club de Laâquiba s'est montré rassurant sur son terrain, ce n'est nullement le cas à l'extérieur où le Chabab reste sur un nul et deux défaites lors des trois dernières rencontres. De quoi inquiéter Dumas. « Si on gagne à domicile et qu'on perde à l'extérieur, il n'y pas de valorisation des points. Les points ne sont valorisés que si tu arrives à enchainer les succès. Donc, l'objectif est là. On en a parlé avec les joueurs. Je leur ai dit que si vous voulez le graal, il faut avoir un autre comportement », a-t-il estimé.
« Le groupe a travaillé sereinement »
Pour ce qui est de la préparation, le technicien français du Chabab de Belouizdad s'est montré satisfait du travail effectué par ses joueurs tout au long de la semaine. Dans ce sens, il a déclaré : « J'avais dit avant le match de la JSK que mes joueurs avaient très bien travaillé pendant la semaine. Là aussi, je peux vous dire qu'ils ont fait preuve de beaucoup de sérieux et d'implication. On est dans la continuité de ce que nous avons fait la semaine précédente. Maintenant, il y a aussi un adversaire. A nous d'être méfiants comme dans tous les matchs. »
« Ne pas refaire les mêmes erreurs qu'à Biskra»
Toujours concernant le match d'aujourd'hui face à l'ASO Chlef, Franck Dumas qui n'a pratiquement pas parlé de son adversaire, a préféré rester concentré sur son équipe qu'il considère comme une bête blessée à l'extérieur. « J'aime bien l'expression de bête blessée, a-t-il lâché, car sur ce qu'on a fait à l'extérieur ces dernières semaines, on sait qu'il y a moyen de faire beaucoup mieux. Pour cela, il va falloir rester concentrés et ne pas refaire les mêmes erreurs qu'à Biskra. On a le talent et l'ambition de bien faire et de revenir avec les trois points. A nous de le prouver sur le terrain. »
« Jouer après nos poursuivants ne change rien pour nous »
Contrairement à la dernière journée où le Chabab avait joué quelques heures avant ses principaux poursuivants, cette fois-ci, le club de Laâquiba jouera deux jours après le MCA et l'ESS. Interrogé si cela constituait un avantage pour son équipe, Dumas a répondu : « Non, je ne pense pas que le fait de jouer après nos poursuivants soit considéré comme un avantage. A vrai dire, ça ne change rien pour nous car l'objectif reste le même, c'est-à-dire gagner et enchainer les bons résultats. Mais bon, j'aurais aimé que les matchs se jouent tous à la même heure. »
« Les autres clubs sont dépendants de nous »
Dans cette lutte acharnée par le titre, le Chabab de Belouizdad occupe la meilleure place en vue d'une consécration finale. Comme l'a révélé Dumas : « On n'a pas à craindre les autres mais juste à être nous-mêmes. On respecte les autres mais on n'a peur de personne. On est devant pas derrière. On ne court pas après personne. Donc, le plus grand danger c'est nous-mêmes. Si les autres gagnent et qu'on gagne aussi, on reste toujours en tête du classement. On sait ce qu'on doit faire tandis que les autres sont dépendants de nous. »
« N'être jugé que par rapport à leur efficacité : c'est le grand malheur des attaquants »
Il a aussi question des attaquants et de l'inefficacité qui touche certains joueurs comme Gasmi ou encore Bechou ces derniers temps. Dans ce sens, il a déclaré : « C'est, je pense, le plus grand malheur des attaquants : être jugés uniquement par rapport à leur efficacité devant les bois. Je comprends bien qu'un attaquant a pour rôle de marquer mais il ne faut pas voir la finalité seulement car un attaquant peut être à la dernière passe comme il peut amorcer une action dangereuse. C'est aussi ça un attaquant. »
« Jouer à huis clos est un cadeau empoisonné »
Pour conclure, l'entraineur belouizdadi a parlé du huis-clos. « Jouer sans les supporters est un désavantage pour le football. Les joueurs sont préparés pour jouer dans des stades pleins avec des supporters qui lui sont hostiles mais c'est ça le football. Oui, le foot est fait de deux choses : les joueurs et les spectateurs. C'est donc désolant de jouer dans un stade vide. C'est pourquoi, je pense que jouer à huis clos cette rencontre face à Chlef est un cadeau empoisonné, surtout dans la façon avec laquelle sera perçu ce match. C'est-à-dire qu'après les échecs enregistrés à l'extérieur depuis le début de la phase retour, jouer sans les supporters se présente comme un gage de réussite. C'est faux parce que la victoire se jouera d'abord et surtout sur le terrain », a-t-il conclu.

Ali Bencheikh : « On veut nuire au CRB »
Les interventions d'Ali Bencheikh, bien qu'elles ne fassent pas l'unanimité, sont très attendues comme l'était chaque épisode de Game Of Thrones. Avant-hier, l'ancienne star de l'EN, reconverti consultant sur notre chaine El Heddaf TV, s'est montré critique envers les décisions prises à l'encontre du CRB. Et comme à son habitude, il n'a pas mâché ses mots. « On veut nuire au CRB. Le huis clos n'est pas justifié car le signal en question n'est pas tombé sur le terrain, a-t-il estimé. Et puis pour une simple porte, on suspend un joueur quatre matchs ? Je suis sûr que cette décision a été prise parce qu'on sait que l'absence de Djerrar pourrait nuire au CRB. »
Korichi : « J'insiste pour la levée du huis clos »
Apparu, lui-aussi, devant les médias, le directeur sportif du Chabab de Belouizdad est revenu sur les sanctions infligées à son club et sur sa convocation par la commission de discipline. « Mes propos étaient dirigés non pas vers la commission mais contre celui qui a écrit le rapport car j'ai les preuves que le signal pyrotechnique n'était pas dirigé vers le terrain. La sanction est donc injustifiée. Je suis là pour défendre l'intérêt de mon club et j'insiste pour la levée du huis clos », a-t-il déclaré.
Blessé,
Soumana n'a pas été retenu
Coup dur pour Soumana Hainikoye. L'attaquant nigérien du Chabab a ressenti des douleurs musculaires lors de la dernière séance d'entrainement. Ce qui l'a contraint d'écourter sa séance. Face à cette situation, Dumas a préféré ne pas prendre de risque en laissant son joueur au repos. Des examens appondis seront effectués pour connaitre la nature de la blessure.
Hais refait son apparition parmi les 18
Profitant du forfait de Soumana, le jeune Rayane Hais a refait son apparition parmi les 18. Le jeune latéral gauche du Chabab de Belouizdad a donc la chance de gagner un peu plus de crédit aux yeux de son entraineur, lui qui ne fait souvent pas partie des joueurs retenus pour jouer les rencontres officielles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.