Grandiose marche nocturne à Akbou    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Les Kabyles pour un bon résultat à Garoua    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le marché dans tous ses états    Super Ligue : Le Milan AC jette l'éponge et explique ses motivations    Man City : Agüero proche de rejoindre le Barça    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Le Cnese fait peau neuve    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Un conseil militaire mis en place    Evolution technologique    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Paré pour l'aventure    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    la liste des membres sélectionnés approuvée    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    Hausse au premier trimestre 2021    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Cumul des mandats : Des membres du BF ont 7 jours pour choisir    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    L'ONU face à ses responsabilités    Air Algérie vers le crash    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Schalke : Bentaleb indiscipliné à cause de ses origines selon un ex international allemand
Publié dans Le Buteur le 29 - 11 - 2020

En effet, Steffen Freund, ancien international allemand et aujourd'hui consultant pour la télévision allemande, a lié les problèmes que rencontrent actuellement Nabil Bentaleb et Amine Harit à Sclhake 04 à leurs origines :
"Je connais personnellement Nabil Bentaleb. Un milieu de terrain qui possède un talent incroyable. Et puis il a atterri à Schalke. Il est Franco-Algérien d'origine, il a du caractère. Quand tu es recruteur, tu dois savoir qu'il y a une certaine agressivité et une certaine indiscipline qui entrent en ligne de compte quand il n'est pas titularisé. (...) Harit ? Au vu de ses origines, il ne peut rien y faire. Schalke s'est trompé dans ses achats", a ainsi déclaré Steffen Freund sur le plateau de Sport1.
Grosse polémique ce dimanche en Allemagne. L'ancien international Steffen Freund a en effet tenu des propos racistes au moment de commenter la situation de l'international marocain Amine Harit et de l'international algérien Nabil Bentaleb, tous deux mis à l'écart en début de semaine par Schalke 04.
Face à la polémique née de ces déclarations, l'ancien milieu de terrain de Schalke et du Borussia Dortmund s'est ensuite enfoncé en tentant de se justifier... "Je dois éclaircir un point, parce que je vois que, sur les réseaux sociaux, mes propos ont été perçus comme racistes. J'ai juste parlé des origines de Bentaleb : Algérien, Français. Il y a aussi la pauvreté, qui joue un rôle dans la façon dont tu grandis. Tout cela a un impact sur ta mentalité", a assuré l'ancien international allemand comme rapporté par Afrik-foot.
Afin de se désolidariser de ces déclarations, Schalke 04 a pris soin de préciser sur Twitter que "la mise à l'écart de Harit et Bentaleb n'a rien à voir avec leurs origines."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.