BANQUE D'ALGERIE : De nouveaux billets de 500 et 1000 Dinars    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Tiasbanine, un plat convivial de saison    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    L'ornière de la violence    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Ould Abbès dégagé ?    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    La folie des sénatoriales    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Consolidation de la démocratie participative    Enigme et interrogations    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA-MCO : Le Mouloudia d'Alger face à sa bête noire
Publié dans Le Buteur le 08 - 04 - 2011

Bouiche : «En 1984, l'arbitre M. Kouras nous a lésés en validant un but de Benmimoun, qui était entaché d'une faute»
Benmimoun : «En 1984, le MCA était le favori, mais notre volonté avait fait la différence»
Le Mouloudia d'Alger retrouve l'épreuve populaire. La Coupe d'Algérie est une compétition que tous les Mouloudéens admirent pour son cachet particulier et les fortes sensations qu'elle procure. Le Mouloudia d'Alger aura sur son chemin, lors de ce quart de finale, un habitué de cette épreuve, en l'occurrence le MC Oran. Ce sera un duel de spécialistes à suivre de près. Outre JSK-CRB, ce MCA-MCO constitue un des chocs de ces quarts de finale. Les deux équipes se connaissent très bien. Ils s'affrontent depuis de très longues années en championnat. Cependant, en coupe, ils ne se sont plus rencontrés depuis presque 27 ans, soit depuis cette fameuse rencontre du 6 avril 1984 qui avait eu lieu au stade de Tlemcen. Cette rencontre ne sera pas facile pour les Vert et Rouge. Ils affronteront cet après-midi leur bête noire en Coupe d'Algérie. Le club phare de l'Ouest du pays ne réussit pas trop au Mouloudia dans cette compétition.
Les deux équipes se sont rencontrées trois fois en quarts
En Coupe d'Algérie, les deux équipes se sont rencontrées déjà à quatre reprises par le passé, et ce, depuis le lancement de la première édition de cette épreuve. Une fois, elles se sont affrontées en huitièmes de finale, alors que lors des trois autres confrontations, c'était à l'occasion des quarts de finale. Le Mouloudia en a remporté la première en huitièmes de finale, et perdu les trois autres en quarts. Autrement dit, les superstitieux vont avoir probablement peur pour le match de cet après-midi.
Ce sera la première à Alger
Le match de cet après-midi sera le premier entre les deux équipes à Alger, lors de cette épreuve. Il faut dire qu'ils se sont rencontrés à trois reprises à Oran, alors que la dernière en 1984 avait eu lieu sur terrain neutre, à Tlemcen. Peut-être que ce sera un avantage pour les Vert et Rouge pour vaincre le signe indien du MCO.
1969 : Fréha et Naïr mettent fin aux espoirs algérois
Lors de la saison 68/69, les Mouloudéens ont misé sur la Coupe d'Algérie pour goûter à la joie qu'elle procure, surtout qu'il revenait en Division 1. Après avoir éliminé l'USMM Hadjout, l'AS Aïn M'lila puis le CABBA, le Mouloudia a retrouvé sur son chemin le MCO en quarts. La rencontre a eu lieu au stade du 19-Juin d'Oran. Les Oranais se sont imposés finalement sur le score de deux buts à zéro, grâce à Fréha et Naïr.
1975 : Mehdi met le champion à genoux
Pour le Doyen, la saison 74/75, qui a vu le Mouloudia terminer son parcours sur le podium, a été marquée par cette élimination amère en Coupe d'Algérie. Alors que les Vert et Rouge visaient un troisième sacre des mains du défunt président Houari Boumediène, ils se sont fait éliminer en quarts de finale. L'adversaire n'était autre que le Mouloudia d'Oran. Belkedrouci avait ouvert le score à la 12', avant que Bousri n'égalise à un quart d'heure de la fin. Et contre toute attente, les Oranais doublent la mise dans le temps additionnel qui libère les siens. C'est grâce à Mehdi que le MCO s'est qualifié en demi-finales. Le match avait eu lieu, rappelons-le, à Oran.
1984 : Benmimoun barre la route au tenant
1984, plus précisément le vendredi 6 avril, le MCO et le MCA se sont croisés en quarts au stade de Tlemcen. Les Algérois drivés par cheikh Kermali tenaient à préserver leur titre obtenu une saison auparavant. De l'autre côté, les Oranais misaient sur ce match. Le MCO a ouvert le score par Sebbah Benyagoub à la 25', avant que Nacer Bouiche n'égalise pour le Mouloudia à l'heure de jeu. C'est par la suite que Lahbib Benmimoun double le score pour son équipe à dix minutes de la fin, mettant ainsi le tenant du titre à genou.
Aouadj a sauvé l'honneur en 1964
L'unique victoire du Mouloudia d'Alger en coupe face au MCO remonte au 12 janvier 1964, dans un match qui a eu lieu au stade Montréal d'Oran pour le compte des huitièmes de finale. Le temps réglementaire s'est soldé sur un score nul d'un but partout. Mais Zoubir Aouadj donne la victoire au Mouloudia à la 112'. Lors de cette édition, le Mouloudia s'est fait éliminer par le Mouloudia de Constantine en demi-finales, après une très lourde défaite (1-4).
-------------------------------------------
MCO-MCA 2-0
Dim 20.4.69 (1/4)
Stade : 19-Juin (Oran)
Buts : Fréha (32'), Naïr (60') (MCO)
Arbitre : Benchriet
MCO : Larbi, Meguenine, Bouhadji, Bediar, Bessah, Embarek, Hadefi, Nehari, Fréha, Hamida, Krimo
Entraîneur : Hadefi
MCA : Zerga, Bousseloub, B. Aouadj, Si Chaïb, Mekidèche, Maloufi, Chouchi, Bachi, Tahir, Z. Aouadj, Zerrouk
Entraîneur : Hahad
MCO 2 -MCA 1
Dim 30.3.75 (1/4)
Stade : 19-Juin (Oran)
Arbitres : Chihane
Buts : Belkedrouci (12'), Mehdi (91') (MCO) ; Bousri (75') (MCA)
MCO : Ounès, Chergui, Djelly, L. Chaïb, Hadefi, Kechra, H. Chaïb (Mehdi), Medjahed, Fréha, Belkedrouci, B. Chaïb
Entraîneur : Zoubir
MCA : Aït Mouhoub, Zemmour, Azzouz, Mahiouz, Zenir, Aizel 1, Betrouni, Bachta, Aït Hamouda, Bousri, Bellemou (Bencheikh)
Entraîneur : Zouba
-------------------------------------------
Bouiche : «En 1984, l'arbitre M. Kouras nous a lésés en validant un but de Benmimoun, qui était entaché d'une faute»
Nacer Bouiche, ancien attaquant du Mouloudia d'Alger des années 80, nous parle dans cet entretien du match MCO-MCA qui s'est déroulé en avril 1984 à Tlemcen. L'ex-attaquant des Vert et Rouge estime que l'arbitre de cette rencontre, M. Kouras, avait lésé le Mouloudia.
Nacer, on vous a appelé à propos d'un match de coupe entre le MCO et le MCA comptant pour les quarts de finale de la Coupe d'Algérie et qui avait eu lieu en 1984 à Tlemcen. Comment s'est déroulé le match ?
C'était un match très plaisant, je m'en souviens comme si c'était hier. On avait affronté une très bonne équipe du MCO, alors que nous, nous étions les tenants du titre. Une saison auparavant, on avait réussi à remporter le trophée.
Comment était l'atmosphère au stade le jour de la rencontre ?
C'était une très bonne ambiance. Le stade était archicomble et je me souviens même qu'il s'est joué à guichets fermés. Nos supporters étaient présents, certes, mais ce n'était pas comme ceux du MCO. Ces derniers avaient envahi Tlemcen car la distance n'est pas la même par rapport à Alger. Les supporters du Mouloudia étaient environ un demi-millier.
Et pour le match ?
C'était un match de haut niveau. Le MCO avait réussi à ouvrir le score par Sebbah. Puis, j'avais égalisé d'un tir croisé après un exploit individuel. Seulement, le MCO avait réussi à marquer de manière litigieuse un second but dans les dernières minutes.
Comment ça ? Le but n'était pas valable ?
Moi, je n'ai jamais critiqué l'arbitrage. Ce jour-là, l'arbitre, M. Kouras, nous a lésés. Il avait validé le deuxième but du MCO marqué par Lahbib Benmimoun, alors qu'il était entaché d'une faute. Avant que Sebbah Benyagoub ne fasse le centre, la balle était déjà sortie. Même sans ça, au vu de l'ensemble de la rencontre, l'arbitre n'avait pas été à la hauteur.
Vous avez sans doute ressenti un sentiment de frustration après cette élimination, surtout que vous étiez les détenteurs du trophée…
Oui, bien sûr. On était très déçus, notamment pour nos supporters qui nous ont beaucoup aidés ce jour-là. On voulait arracher cette qualification pour eux, dommage on s'est fait éliminer de cette manière.
-------------------------------------------
Benmimoun : «En 1984, le MCA était le favori, mais notre volonté avait fait la différence»
L'actuel manager du Mouloudia d'Oran, Habib Benmimoun, a toujours en mémoire le match des quarts de finale de la Coupe d'Algérie de 1984, où son team avait réalisé l'exploit d'éliminer le grande équipe du MCA. C'est, d'ailleurs, lui qui avait réussi à inscrire le but victorieux de ce match pour son équipe. 27 ans après, Benmimoun espère que le Mouloudia d'Oran réédite cet exploit en parvenant à décrocher son billet pour le carré final de l'épreuve populaire cet après-midi face au MCA.
Habib, on imagine que vous avez toujours en mémoire la fameuse rencontre des quarts de finale de la Coupe d'Algérie de 1984 qui avait opposé votre équipe au Mouloudia d'Alger…
Et comment puis-je oublier de tels moments ! Ce match restera gravé pour toujours dans ma mémoire. Vous savez, à cette époque, le Mouloudia d'Oran était en pleine construction. L'équipe qui avait connu des moments difficiles auparavant était composée de jeunes joueurs issus de l'école du Mouloudia à l'image de Lebbah, Foussi, Cherif El Ouazzani ou Boudkhil. Il y avait, également, les anciens qui possédaient une certaine expérience tels que Bellabès, Sebbah et moi-même. C'est, d'ailleurs, cette génération qui avait réussi par la suite à redorer le blason du Mouloudia d'Oran en décrochant plusieurs titres.
Donc, c'est le Mouloudia d'Alger qui était le favori lors de cette rencontre de 1984 ?
Ah bien sur ! Le Mouloudia d'Alger avait, à cette époque, une grande équipe. Tout le monde donnait les coéquipiers de Bousri comme favoris ce jour-là. Mais notre volonté avait fait la différence. Nous étions déterminés à réaliser l'exploit et décrocher notre qualif' pour le carré final. Je dois, également, dire que nos supporters avaient joué, ce jour-là, un grand rôle dans cette qualification. Je me souviens qu'ils n'ont jamais cessé de nous pousser du début jusqu'à la fin de la rencontre.
Cette année-là, vous aviez réussi à aller au bout de cette épreuve en décrochant la seconde Coupe d'Algérie de l'histoire du Mouloudia d'Oran ?
Exactement, lorsque vous éliminez une grande équipe telle que le MCA, vous ne pouvez être que motivé pour remporter le trophée. En demi-finales, nous avions, aussi, éliminé la grande équipe de la JSK qui était à l'époque imbattable. En finale, nous avions battu la DNC à Batna. Une grande équipe du Mouloudia d'Oran est née à l'issue de cette saison sportive 1983/1984.
27 ans après, pensez-vous que le MCO peut refaire son coup en battant le MCA à Rouiba ce vendredi ?
Pourquoi pas ? Je pense que les deux équipes se valent. Ça sera donc un match très équilibré entre deux bonnes équipes. C'est vrai que les Mouloudéens auront l'avantage du public et du terrain, mais je pense que nos jeunes sont capables de battre le MCA et d'arracher la qualif' pour le carré d'as.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.