Amalou : 80 foyers bientôt électrifiés    Société algérienne de la médecine générale : Séminaire de formation à Akbou    «Coup de force» contre Bouhadja: Les députés RCD reviennent à la charge    Grève à Air Algérie: Les mécaniciens insistent et la direction menace    Aménagement du jardin du Ravin Blanc « El Cantera »: Des millions de dinars en fumée... A qui la faute ?    Mise en service d'une nouvelle ligne électrique    Un appel ayant visé à provoquer la «fitna»    Relizane: Une usine Ford à Sidi Khettab    Equipe nationale: Début de stage dans une ambiance détendue    GC Mascara: Des conflits qui mettent le Ghali en danger    IRB Oued Taria: Le club de football disparaît    Incertitudes    Après des propos jugés attentatoires aux chouhada: Ouyahia se défend et accuse    Chlef: Vaccin antigrippal : le quota de la wilaya épuisé    Des comprimés psychotropes saisis, 4 individus arrêtés    Djelfa: Trois morts et trois blessés dans un accident de la route    L'armistice vu par un indigène    Pour booster la coopération algéro-grecque: Une commission interministérielle mixte et un forum des hommes d'affaires, en 2019    La nouvelle aérogare de l'aéroport d'Oran sera réceptionné en mars 2019    Copa Libertadores : Boca résiste à River (2-2) dans une Bombonera en fusion    LFP : Medouar reconnaît avoir commis des erreurs    Attal buteur, Mahrez passeur, Feghouli de nouveau titulaire    Abdelkader Bouazghi depuis Bordj-Bou-Arreridj : " La réconciliation nationale a été un cadre de forte mobilisation pour mener à bien le programme ...    Sécurité et lutte antiterroriste: L'Algérie et l'UE, des "partenaires naturels"    Conférence internationale sur la Libye à Palerme : Ouyahia représentera le Président Bouteflika    RDC : Fayulu candidat-surprise de l'opposition, tensions pré-électorales en vue    14 membres du PKK "neutralisés" par l'aviation turque    Nuit d'horreur à Constantine !    1 casemate pour terroristes et 3 bombes artisanales détruites    Suspension aujourd'hui de l'alimentation en eau    Concernant le volet postal : Signature de 3 conventions entre le secteur des Télécommunications et celui de l'Habitat    "Il n'y a pas que Cevital qui est ciblée"    Ouyahia parle de "manipulation"    Exposition à Alger d'Arezki Larbi du 17 novembre au 1er décembre    Droit, Ethique, Morale….    SENATORIALES A ORAN : Duel entre deux candidats au parti FLN    Un restaurant pour abriter un congrès !    à J-6 de Togo-Algérie Belmadi dévoile une liste de 25 joueurs, une première pour Chita et Meziane    L'Algérien Walid Bidani passe à côté    Essor d'une police des livres    Béatification à Oran des moines tués durant la décennie noire: Une cérémonie sous le signe de «la communion avec tous les Algériens»    Le président Abbas affirme que la victoire de la Palestine est «inévitable»    Sahara occidental : Des eurodéputés dénoncent la partialité du rapport de Patricia Lalonde    L'Algérie participe à la conférence de Palerme sur la Libye    Le chef de la DCSA remplacé    Le cauchemar prend fin    Centenaire de l'armistice : Ouyahia participe à Paris à la cérémonie de commémoration    Décès : Le journaliste Merzak Meneceur n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JSS 1 - USMH 2 (Partie arrêtée à la 67') : El Harrach vainqueur dans un enfer
Publié dans Le Buteur le 04 - 11 - 2012

Haniched : « C'était un cauchemar » Belkaroui : «On a vécu l'enfer »
Stade : 20-Août 55 Bechar
Affluence : nombreuse
Arbitres : Abid-Charef, Assameur, Boulfelfel
Avertissements : Bousmaha (22') (JSS) ; Touahri (23') El Amalli (32') (USMH).
Buts : Terbah (65') (JSS) ; El Amalli (26') Belkaroui (58' sp) (USMH).
JSS : Sefioune, Benmohamed, Terbah, Sabouni, Bakayoko, Bousmaha, Amri, Belkheir, Beldjilali, Tchikou, Bencherif
Entr : Hadjar
USMH : Doukha, Boulakhoua, Azzi, Belkaroui, Mekioui, Tatem, Amada, Younès, Touahri, Bounedjah, El Amalli.
Entr : Bechouche
Dès le coup d'envoi, les locaux foncent en direction du camp adverse et tentent de percer la défense de l'USMH, mais toutes leurs tentatives sont annihilées par une arrière-garde bien en place. Les Harrachis reviennent en arrière et procèdent par des contres. C'est Lamali qui donnera la première alerte. Bien servi par Bounedjah, le virevoltant attaquant harrachi rate l'immanquable alors qu'il avait le but au bout du pied. La réaction de l'équipe locale est immédiate. Sur un tir en force, Belkaroui s'oppose et dévie la balle de sa trajectoire. Quelques minutes après, c'est au tour de Bounedjah de créer la panique dans le camp adverse. L'attaquant harrachi sert Younès qui arrive en retard pour l'interception de la balle. Par la suite, les débats s'équilibrent et chacune des deux équipes tente de surprendre l'autre. 19', Belkheir tire en force mais la balle passe juste à côté des bois de Doukha. Ce dernier s'illustrera sur un coup franc de Tchiko en déviant la balle qui allait prendre le chemin des filets. 26', sur une belle action collective menée par Lamali, Touahri et Younès, ce dernier sert un caviar à Lamali qui ne trouve aucune peine à ouvrir la marque. Menés au score, les Becharis réagissent et jettent toutes leurs forces en attaque, mais aucune de leurs tentatives ne sera concrétisée. La défense harrachie se montrera imperméable. A l'approche de la fin de la première mi-temps, Tatem, d'un tir puissant, a failli surprendre le gardien de la JSS. La pause est sifflée à l'avantage des visiteurs. Au retour des vestiaires, les camarades de Doukha, non rassurés par ce maigre acquis, partent à la recherche d'un second but pour se mettre à l'abri. Ils dominent et finissent par obtenir un penalty suite à une faute sur Bounedjah à intérieur de la surface de réparation. Chargé de le botter, Belkaroui exécute la sentence et double la mise. Surpris, les visiteurs tentent de réagir, dominent copieusement les débats et arrivent à réduire la marque. Les débats sont animés sur le terrain et ça chauffe dans les tribunes. On joue la 67'. Les supporters des deux camps s'affrontent, certains envahissent le terrain. L'arbitre et les 22 joueurs foncent en direction des vestiaires. La partie est arrêtée.
---------------------------------------
Haniched : « C'était un cauchemar »
Haniched, l'entraîneur des gardiens, que nous avons joint après les incidents, nous dira : «Franchement, je n'ai rien compris. On menait par 2-1 et tout d'un coup, on a assisté à un envahissement de terrain. Les joueurs ainsi que l'arbitre ont dû courir vers les vestiaires pour éviter d'être attaqués. On ne s'attendait pas à un coup pareil de la part de la JSS».
------------------------------------
Belkaroui : «On a vécu l'enfer »
«Franchement, je n'ai jamais vécu de tels incidents. J'ai déjà entendu dire que les supporters de la JSS sont dangereux et réputés parmi les plus agressifs des clubs de la Ligue 1, mais je n'ai jamais pensé qu'on allait vivre un enfer pareil. Déjà, dès le second but que j'ai marqué, les hostilités ont commencé. A la 67', on a remarqué des échauffourées dans les gradins et par la suite il y a eu un envahissement de terrain. Je voyais tout le monde courir vers les vestiaires. Au moment où j'allais rejoindre mes coéquipiers, j'ai reçu un projectile dans le dos. C'était probablement une pièce métallique ou un bout de verre parce que j'ai saigné. Je ne peux vous décrire ce qui s'est passé j'avais l'impression de vivre l'enfer.»
--------------------------------
Mana fustige Zerouati :«Il est à l'origine de ce qui s'est passé, c'est un traitre »
«Je viens d'écouter les déclarations de Zerouati, le président de la JSS, à la radio et ce qui me vient à l'esprit c'est que ce type est à l'origine de tout ce qui s'est passé. Il prétend que la JSS nous a accueillis avec des fleurs et que tout s'est bien passé jusqu'à l'envahissement du terrain par les supporters de l'USMH. C'est un traitre ! Il croit que nous sommes des novices. A-t-il oublié que tous les clubs qui se sont déplacés à Bechar ont plus ou moins vécu le même sort ? Le match JSS-JSK est le dernier en date.»
« La JSK a vécu le même scénario, donc la JSS est récidiviste »
Mana, le porte-parole officiel de l'USMH, nous a joint hier après le match pour nous faire part de sa déception après les incidents survenus en fin de match. «Tout ce que j'ai à dire, c'est qu'il s'agit d'un coup monté par les dirigeants de la JSS, ces derniers sachant pertinemment que le match pouvait tourner à l'avantage de l'USMH. Comme ils savaient que nos supporters allaient se déplacer, ils ont préparé leur coup en donnant instruction à leurs supporters d'attaquer les nôtres pour provoquer un envahissement de terrain et ainsi l'arrêt du match. C'était un coup monté. La JSS n'en est pas à sa première. Ce bonhomme essaie de tromper l'opinion publique alors que tout le monde sait que tous les clubs qui se sont déplacés là-bas ont eu droit au même traitement.»
--------------------------------
Belkaroui blessé au dos
Suite à l'envahissement du terrain, Belkaroui, le défenseur harrachi a été blessé au dos par un projectile en verre.
--------------------------------
Le match sous 37°
C'est sous une très forte chaleur que la JSS et l'USMH se sont affrontées hier au stade du 20-Août 55 de Bechar. Au coup d'envoi, le mercure indiquait 37°. Mais cela n'a pas empêché les 22 acteurs de produire un jeu de qualité.
--------------------------------
JSS 1 - USMH 0 (U-21)
Dans la confrontation entre les jeunes de l'USMH et ceux de la JSS, comptant pour le championnat des U-21, l'équipe de la Saoura a pris le meilleur sur la formation d'El Harrach en s'imposant sur le score de 1-0. Cette rencontre a eu lieu le matin.
--------------------------------
Les Kawassirs en force
Malgré la distance qui sépare Alger de Béchar, longue de 900 km, les supporters de l'USMH n'ont pas hésité à faire le déplacement pour soutenir leur équipe. Certains sont arrivés la veille et ont passé la nuit à Taghit, une localité touristique située à quelque dizaines de kilomètres du chef-lieu de wilaya. Mais la plupart sont arrivés hier matin en voitures. Dès les premières heures de la matinée, les premiers contingents arrivent et commencent à envahir les cafés. Quelques heures après, la ville de Béchar est presque en jaune. Tout de jaune vêtus, les supporters de l'USMH se confondent avec ceux de la JSS. A l'intérieur du stade, banderoles à la main, ils étaient presque un millier à avoir pris place dans les gradins du stade du 20-Août de Béchar. D'ailleurs, leur présence n'est pas passée inaperçue. Tout au long du match, ils n'ont pas cessé de soutenir leur équipe.
--------------------------------
Touahri revient parmi le onze
On croyait qu'il avait perdu définitivement sa place dans le onze après avoir été relégué sur le banc des remplaçants, et voilà qu'il reprend sa place parmi le onze, il s'agit de Touahri le virevoltant attaquant qui a été titularisé après avoir passé plusieurs semaines sur le banc de touche. Sa dernière apparition en tant que titulaire remonte à plusieurs semaines et plus exactement depuis le match contre le MCEE, comptant pour la quatrième journée du championnat.
--------------------------------
Younès commence à s'imposer
Apparemment, Younès tend à devenir un élément sur lequel le coach harrachi compterait beaucoup cette saison. Cet ex-joueur de la JSK et du MCA, qui revient pourtant d'une blessure au coude, en est à sa deuxième titularisation depuis son retour à la compétition, il y a trois semaines. Il a en effet participé à la totalité du match contre le WAT à Tlemcen puis trois jours après il est rentré en cours de jeu contre l'USMA. Hier, Charef a décidé de le titulariser contre la JSS. Cela prouve l'intérêt que porte l'entraîneur à ce joueur.
--------------------------------
Lamali prodigieux
Auteur d'une très belle prestation et d'un joli but, Lamali, le jeune attaquant harrachi, a largement contribué au résultat de son équipe. En première mi-temps, l'ex-joueur de l'ESM a été un grand danger pour la défense de la JSS, à tel point que l'entraîneur de l'équipe adverse a dû donner des consignes strictes à ses défenseurs pour le surveiller de très près. Mais cela n'a pas empêché l'attaquant d'être l'auteur de la première réalisation de son équipe.
--------------------------------
Les dirigeants de la JSS le regrettent
Surpris par les qualités techniques de Lamali, qui a réalisé une prestation de tout premier ordre, les dirigeants de la JSS n'ont pas manqué de nous faire part de leurs regrets de n'avoir pas concrétisé sa venue la saison passée. Du moins, c'est ce que nous a confié un dirigeant de la JSS installé à nos côtés à la mi-temps : «Ce joueur nous a été proposé la saison passée, mais on a malheureusement refusé son recrutement. Son manager a pourtant insisté, mais on n'a pas trop cru en les qualités de ce joueur. Finalement on s'aperçoit qu'on s'était trompé».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.