Présidentielle: Feu vert pour le retrait des formulaires de souscription    Essais nucléaires français en Algérie: Quand la raison d'Etat consacre l'impunité    Les souscripteurs aux logements AADL2 protestent    Constantine - Déclaration des travailleurs étrangers aux assurances sociales: Les Subsahariens coincés entre le séjour au noir et le travail au noir    Un Forum national sur le phénomène: A la recherche d'un remède contre la «harga»    Le faux vrai désengagement américain    Droit d'asile: L'Allemagne ferme son territoire aux Algériens    Ligue 1: Belle affaire pour la JSK    Ligue 2: La course au titre relancée    JS Saoura: Nabil Neghiz limogé    Blida: Les projets en cours d'exécution à Béni Mered et Ouled Yaiche    Les syndicats autonomes boycottent une rencontre avec Benghabrit    Des mesures coercitives contre les contrevenants: Une cinquantaine d'autorisations aux commerçants pour les soldes d'hiver    Tiaret: Le musée communal inauguré    Ghassan Salamé met en garde contre les fauteurs de troubles    Audience le 1er février pour la libération de l'ancien président ivoirien    "Israël ne cache plus ses opérations contre l'Iran en Syrie"    Forum national sur le phénomène de la harraga à Alger    Energie : L'Algérie s'attelle à exporter son électricité et prépare activement le projet    Algérie-Etats Unis : Signature de quatre mémorandums d'entente pour un partenariat agricole    Coupe du Roi : Le recours de Levante rejeté, Séville-Barça en quarts    4e Sommet arabe du développement économique et social : Bensalah au Liban    15ème Conférence des MAE à La Valette : M. Messahel met en exergue "l'importance" qu'accorde l'Algérie au Dialogue 5+5    Le prix du panier à 59,63 dollars    Une mère de famille se jette du 4e étage à Draa Erich    Saisie de plus de 7 kg de cannabis traité    Temmar désamorce la bombe sociale    Solidarité nationale : Augmenter le taux d'emploi des personnes aux besoins spécifiques dans les PME    Une attaque terroriste tue 16 personnes dont quatre Américains    Découverte de 23 canons de l'époque ottomane    Elle rouvre après 10 ans de fermeture    Plaidoyer pour l'introduction de la matière architecture amazighe à l'Université    Le Mi 9 de Xiaomi attendu pour fin février !    Ali Ghederi sera candidat à la présidentielle    Le HMS convoque son Majliss ecchoura    Que décidera Bouteflika ?    Poutine accueilli par une marée humaine    "Il n'y a pas de quota de visas pour les Algériens"    Le Festival du cinéma latinoaméricain d'Alger de janvier à mars 2019    La JS Saoura et Al-Ahly du Caire se neutralisent    Résultats de la 13e journée    Les postulants conviés à procéder au retrait des formulaires de souscription    Réouverture de la Librairie Mauguin à Blida : Aujourd'hui, après 10 ans    Trois casemates pour terroristes détruites    Elecle président Bouteflika convoque le corps électoral pour le 18 avril 2019    Hommage de la LAA à feu Abdou Seghouani    Les supporters réclament le départ de Hamar    Le premier tour de manivelle, aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JSS 1 - USMH 2 (Partie arrêtée à la 67') : El Harrach vainqueur dans un enfer
Publié dans Le Buteur le 04 - 11 - 2012

Haniched : « C'était un cauchemar » Belkaroui : «On a vécu l'enfer »
Stade : 20-Août 55 Bechar
Affluence : nombreuse
Arbitres : Abid-Charef, Assameur, Boulfelfel
Avertissements : Bousmaha (22') (JSS) ; Touahri (23') El Amalli (32') (USMH).
Buts : Terbah (65') (JSS) ; El Amalli (26') Belkaroui (58' sp) (USMH).
JSS : Sefioune, Benmohamed, Terbah, Sabouni, Bakayoko, Bousmaha, Amri, Belkheir, Beldjilali, Tchikou, Bencherif
Entr : Hadjar
USMH : Doukha, Boulakhoua, Azzi, Belkaroui, Mekioui, Tatem, Amada, Younès, Touahri, Bounedjah, El Amalli.
Entr : Bechouche
Dès le coup d'envoi, les locaux foncent en direction du camp adverse et tentent de percer la défense de l'USMH, mais toutes leurs tentatives sont annihilées par une arrière-garde bien en place. Les Harrachis reviennent en arrière et procèdent par des contres. C'est Lamali qui donnera la première alerte. Bien servi par Bounedjah, le virevoltant attaquant harrachi rate l'immanquable alors qu'il avait le but au bout du pied. La réaction de l'équipe locale est immédiate. Sur un tir en force, Belkaroui s'oppose et dévie la balle de sa trajectoire. Quelques minutes après, c'est au tour de Bounedjah de créer la panique dans le camp adverse. L'attaquant harrachi sert Younès qui arrive en retard pour l'interception de la balle. Par la suite, les débats s'équilibrent et chacune des deux équipes tente de surprendre l'autre. 19', Belkheir tire en force mais la balle passe juste à côté des bois de Doukha. Ce dernier s'illustrera sur un coup franc de Tchiko en déviant la balle qui allait prendre le chemin des filets. 26', sur une belle action collective menée par Lamali, Touahri et Younès, ce dernier sert un caviar à Lamali qui ne trouve aucune peine à ouvrir la marque. Menés au score, les Becharis réagissent et jettent toutes leurs forces en attaque, mais aucune de leurs tentatives ne sera concrétisée. La défense harrachie se montrera imperméable. A l'approche de la fin de la première mi-temps, Tatem, d'un tir puissant, a failli surprendre le gardien de la JSS. La pause est sifflée à l'avantage des visiteurs. Au retour des vestiaires, les camarades de Doukha, non rassurés par ce maigre acquis, partent à la recherche d'un second but pour se mettre à l'abri. Ils dominent et finissent par obtenir un penalty suite à une faute sur Bounedjah à intérieur de la surface de réparation. Chargé de le botter, Belkaroui exécute la sentence et double la mise. Surpris, les visiteurs tentent de réagir, dominent copieusement les débats et arrivent à réduire la marque. Les débats sont animés sur le terrain et ça chauffe dans les tribunes. On joue la 67'. Les supporters des deux camps s'affrontent, certains envahissent le terrain. L'arbitre et les 22 joueurs foncent en direction des vestiaires. La partie est arrêtée.
---------------------------------------
Haniched : « C'était un cauchemar »
Haniched, l'entraîneur des gardiens, que nous avons joint après les incidents, nous dira : «Franchement, je n'ai rien compris. On menait par 2-1 et tout d'un coup, on a assisté à un envahissement de terrain. Les joueurs ainsi que l'arbitre ont dû courir vers les vestiaires pour éviter d'être attaqués. On ne s'attendait pas à un coup pareil de la part de la JSS».
------------------------------------
Belkaroui : «On a vécu l'enfer »
«Franchement, je n'ai jamais vécu de tels incidents. J'ai déjà entendu dire que les supporters de la JSS sont dangereux et réputés parmi les plus agressifs des clubs de la Ligue 1, mais je n'ai jamais pensé qu'on allait vivre un enfer pareil. Déjà, dès le second but que j'ai marqué, les hostilités ont commencé. A la 67', on a remarqué des échauffourées dans les gradins et par la suite il y a eu un envahissement de terrain. Je voyais tout le monde courir vers les vestiaires. Au moment où j'allais rejoindre mes coéquipiers, j'ai reçu un projectile dans le dos. C'était probablement une pièce métallique ou un bout de verre parce que j'ai saigné. Je ne peux vous décrire ce qui s'est passé j'avais l'impression de vivre l'enfer.»
--------------------------------
Mana fustige Zerouati :«Il est à l'origine de ce qui s'est passé, c'est un traitre »
«Je viens d'écouter les déclarations de Zerouati, le président de la JSS, à la radio et ce qui me vient à l'esprit c'est que ce type est à l'origine de tout ce qui s'est passé. Il prétend que la JSS nous a accueillis avec des fleurs et que tout s'est bien passé jusqu'à l'envahissement du terrain par les supporters de l'USMH. C'est un traitre ! Il croit que nous sommes des novices. A-t-il oublié que tous les clubs qui se sont déplacés à Bechar ont plus ou moins vécu le même sort ? Le match JSS-JSK est le dernier en date.»
« La JSK a vécu le même scénario, donc la JSS est récidiviste »
Mana, le porte-parole officiel de l'USMH, nous a joint hier après le match pour nous faire part de sa déception après les incidents survenus en fin de match. «Tout ce que j'ai à dire, c'est qu'il s'agit d'un coup monté par les dirigeants de la JSS, ces derniers sachant pertinemment que le match pouvait tourner à l'avantage de l'USMH. Comme ils savaient que nos supporters allaient se déplacer, ils ont préparé leur coup en donnant instruction à leurs supporters d'attaquer les nôtres pour provoquer un envahissement de terrain et ainsi l'arrêt du match. C'était un coup monté. La JSS n'en est pas à sa première. Ce bonhomme essaie de tromper l'opinion publique alors que tout le monde sait que tous les clubs qui se sont déplacés là-bas ont eu droit au même traitement.»
--------------------------------
Belkaroui blessé au dos
Suite à l'envahissement du terrain, Belkaroui, le défenseur harrachi a été blessé au dos par un projectile en verre.
--------------------------------
Le match sous 37°
C'est sous une très forte chaleur que la JSS et l'USMH se sont affrontées hier au stade du 20-Août 55 de Bechar. Au coup d'envoi, le mercure indiquait 37°. Mais cela n'a pas empêché les 22 acteurs de produire un jeu de qualité.
--------------------------------
JSS 1 - USMH 0 (U-21)
Dans la confrontation entre les jeunes de l'USMH et ceux de la JSS, comptant pour le championnat des U-21, l'équipe de la Saoura a pris le meilleur sur la formation d'El Harrach en s'imposant sur le score de 1-0. Cette rencontre a eu lieu le matin.
--------------------------------
Les Kawassirs en force
Malgré la distance qui sépare Alger de Béchar, longue de 900 km, les supporters de l'USMH n'ont pas hésité à faire le déplacement pour soutenir leur équipe. Certains sont arrivés la veille et ont passé la nuit à Taghit, une localité touristique située à quelque dizaines de kilomètres du chef-lieu de wilaya. Mais la plupart sont arrivés hier matin en voitures. Dès les premières heures de la matinée, les premiers contingents arrivent et commencent à envahir les cafés. Quelques heures après, la ville de Béchar est presque en jaune. Tout de jaune vêtus, les supporters de l'USMH se confondent avec ceux de la JSS. A l'intérieur du stade, banderoles à la main, ils étaient presque un millier à avoir pris place dans les gradins du stade du 20-Août de Béchar. D'ailleurs, leur présence n'est pas passée inaperçue. Tout au long du match, ils n'ont pas cessé de soutenir leur équipe.
--------------------------------
Touahri revient parmi le onze
On croyait qu'il avait perdu définitivement sa place dans le onze après avoir été relégué sur le banc des remplaçants, et voilà qu'il reprend sa place parmi le onze, il s'agit de Touahri le virevoltant attaquant qui a été titularisé après avoir passé plusieurs semaines sur le banc de touche. Sa dernière apparition en tant que titulaire remonte à plusieurs semaines et plus exactement depuis le match contre le MCEE, comptant pour la quatrième journée du championnat.
--------------------------------
Younès commence à s'imposer
Apparemment, Younès tend à devenir un élément sur lequel le coach harrachi compterait beaucoup cette saison. Cet ex-joueur de la JSK et du MCA, qui revient pourtant d'une blessure au coude, en est à sa deuxième titularisation depuis son retour à la compétition, il y a trois semaines. Il a en effet participé à la totalité du match contre le WAT à Tlemcen puis trois jours après il est rentré en cours de jeu contre l'USMA. Hier, Charef a décidé de le titulariser contre la JSS. Cela prouve l'intérêt que porte l'entraîneur à ce joueur.
--------------------------------
Lamali prodigieux
Auteur d'une très belle prestation et d'un joli but, Lamali, le jeune attaquant harrachi, a largement contribué au résultat de son équipe. En première mi-temps, l'ex-joueur de l'ESM a été un grand danger pour la défense de la JSS, à tel point que l'entraîneur de l'équipe adverse a dû donner des consignes strictes à ses défenseurs pour le surveiller de très près. Mais cela n'a pas empêché l'attaquant d'être l'auteur de la première réalisation de son équipe.
--------------------------------
Les dirigeants de la JSS le regrettent
Surpris par les qualités techniques de Lamali, qui a réalisé une prestation de tout premier ordre, les dirigeants de la JSS n'ont pas manqué de nous faire part de leurs regrets de n'avoir pas concrétisé sa venue la saison passée. Du moins, c'est ce que nous a confié un dirigeant de la JSS installé à nos côtés à la mi-temps : «Ce joueur nous a été proposé la saison passée, mais on a malheureusement refusé son recrutement. Son manager a pourtant insisté, mais on n'a pas trop cru en les qualités de ce joueur. Finalement on s'aperçoit qu'on s'était trompé».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.