Ligue des champions: Mahrez dans l'équipe type de la semaine    Real Madrid: le vestiaire pense que Zidane va partir    Real Madrid: Hazard présente ses excuses    AADL2 : Près de 4.600 souscripteurs ont retiré les ordres de versement de la 1ère tranche    Congé de maternité: Une campagne d'information sur les demandes en ligne    Le politique du chantage adoptée par le Maroc dénote sa déception    La position française par rapport à ce qui se passe au Tchad est anti-démocratique    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    Ligue des champions (1/4 de finale - aller) : CRB-EST décalé au samedi 15 mai    [Photos] Sauvetage d'un enfant coincé dans les eaux en furie d'un oued    Coronavirus: 201 nouveaux cas, 138 guérisons et 8 décès    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Le général Medjahed débat avec Anouar Haddam    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Nous sommes fiers de l'acquis démocratique polonais    Six mois de prison avec sursis pour Bendiar Maamar    «Le FLN est en décadence»    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    Messaoudi (JSS) maintient le cap    Les finances et la fin de saison au menu    «Ce n'est pas évident de mettre toujours un onze compétitif»    Renflouage du barrage de Taksebt depuis l'oued Sebaou    Cap sur le 6e congrès    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Algérie-France : la question de la mémoire doit être traitée dans le cadre d'un dialogue d'Etat à Etat    Bac artistique : la musique et la danse seront-elles enfin licites ?    Les artistes rendent hommage à Sid Ahmed Agoumi    "Certains de nos comédiens ont du mal à incarner leur personnage"    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    Le parcours du combattant    La néo-théorie du «bon cercle» !    Eric Zemmour, visé par des accusations d'agressions sexuelles    L'armée hausse le ton    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les mises en garde de l'Armée    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    Huit auteurs du meurtre des trois expatriés ont été abattus    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Les trois conseils de Geiger à ses joueurs pour battre les Canaris
Publié dans Le Buteur le 25 - 10 - 2013

Djallit : « Pas question de céder le moindre point à la JSK »
Lors de la séance d'hier matin effectuée à l'annexe du 5-Juillet, les joueurs ont eu droit à l'intervention d'Alain Geiger qui s'est exprimé sur le match. Connaissant parfaitement la maison kabyle, pour y avoir drivé le club en 2010 avec une demi-finale de la Ligue des champions en prime, Geiger connaît les qualités de certains éléments qui ont évolué sous sa coupe. Le coach suisse a donné trois conseils qui pourraient faire la différence dans le cas où ils seront très bien exploités par ses éléments. L'entraîneur du Mouloudia a évoqué les failles dans le jeu de la JSK que ses joueurs doivent exploiter pour sortir victorieux. «Je connais le onze de la JSK qui se retrouvera face à vous. De ce fait, je vais vous donner des conseils qu'il faudra appliquer dans le but de déstabiliser votre adversaire.»
« Il faut tirer de loin pour surprendre Asselah qui n'aime pas les frappes lointaines »
Devenu la cible privilégiée des Chnaoua lors de chaque Clasico, le portier de la JSK, Malik Asselah a des faiblesses qu'il faudra exploiter. L'une d'elle, c'est les frappes de loin qui mettent souvent l'ex-Husseindéen en difficulté comme ce fut le cas pour lui face au CRB au stade du 20-Août. «Il ne faut pas hésiter à tirer de loin pour surprendre le gardien de but Asselah car celui-ci n'aime pas du tout les frappes lointaines. Il se met en difficulté dès qu'on lui adresse des tirs à bonne distance. Alors il ne faut pas hésiter dès qu'on a l'opportunité de le faire.»
« Vous devez insister sur le côté droit car Remache est très frileux défensivement »
Le deuxième joueur à avoir été évoqué par Geiger n'est autre que Remache, le latéral droit. Le fait que ce dernier affectionne tout particulièrement le jeu offensif, il a alors tendance à laisser des espaces dans son dos. N'hésitant jamais à prêter main-forte à ses attaquants, Remache a tendance à s'oublier lorsqu'il s'agit de s'acquitter des tâches défensives. Une faille dont Yahia Chérif, Bouguèche ou Djallit doivent absolument profiter. «Remache est un joueur qui excelle dans les phase de jeu offensives, mais il est moins bon défensivement. Il faudra qu'on joue dans son dos car il a tendance à déserter son poste et laisser donc des espaces. Il faudra insister sur ce côté car Remache laisse des opportunités aux attaquants.»
« Benlamri prend des risques dans la surface, il faudra le harceler pour qu'il commette une erreur de relance »
Benlamri est considéré comme le maillon fort de cette équipe kabyle, ce n'est pas l'avis de Geiger qui a une toute autre lecture du jeu. Avec son œil d'expert, Geiger a remarqué que Benlamri est un joueur qui aime prendre des risques dans ses relances, c'est ce qui pourrait provoquer sa perte. «Certes, Benlamri est un très bon joueur. Mais il faut aussi savoir qu'il prend beaucoup de risques dans la surface en tentant des relances très difficiles quitte à mettre son équipe en danger. Sûr de sa technique, il prend des risques inconsidérés. Il faudra donc le harceler avec l'espoir qu'il commette une faute dont on se servira pour trouver la faille», a lancé l'entraîneur helvète à ses joueurs qui ont pris note de ses remarques très pertinentes.
----------------------------
Djallit : « Pas question de céder le moindre point à la JSK »
Vous devez être sous pression à quelques heures de recevoir la JSK à Bologhine...
La pression atteindra son paroxysme lorsqu'on foulera la pelouse de Bologhine. Mais avant, nous sommes en train de focaliser toute notre énergie sur la préparation de ce rendez-vous qui tient tous nos supporters en haleine. Tous les Chnaoua ne parlent que de ce match qui est capital pour nous dans la course au titre. Une victoire nous permettrait de nous hisser à la seconde place du classement surtout que l'ESS et le CSC vont se croiser.
Après le forfait de Yachir vous êtes pressenti pour jouer en pointe de l'attaque...
Je suis à la disposition du coach. Je travaille d'arrache-pied afin d'être apte dès qu'il me fera appel.
N'avez-vous pas été très marqué par le fait d'avoir été relégué sur le banc contre le RCA en raison de votre manque de réussite ?
Pas du tout. On sait que dans le football personne n'est titulaire à part entière. Certes, je connais un passage à vide, mais cela peu arriver à n'importe quel joueur. Le plus important c'est de gagner.
Vous aurez fort à faire pour prendre à défaut l'arrière-garde de la JSK avec un grand Benlamri...
Ce sera encore un autre défi qu'on tâchera de relever. Mais il faut aussi savoir qu'à la JSK il n'y a pas que Benlamri, il y a Rial, Remache, Mekkaoui... Incontestablement, c'est l'une des meilleures défenses du championnat. Il faudra pourtant qu'on trouve les solutions pour gagner ce match.
Justement comment voyez-vous ce Clasico ?
Ce sera un match très disputé où il y aura un très gros engagement physique. Ce sera un match à six points où il faudra absolument gagner pour recoller au trio de tête. Pour nous, l'équation est toute simple : tout pour que les trois points restent à Bologhine et ce grâce au soutien des Chnaoua.
----------------------
Pourquoi le Clasico fait-il tant peur aux Algérois ?
Après avoir renoué avec le succès le week-end dernier face au RCA (2-0) grâce à un doublé de Hachoud mettant fin à 18 mois de disette à Bologhine, les gars du Mouloudia doivent tourner la page pour se focaliser sur le Clasico, le 83e du nom qui s'annonce explosif. Ayant réalisé la bonne opération lors du week-end dernier en revenant à trois longueurs de l'ESS solide leader du championnat, le Mouloudia doit garder cette dynamique en prenant la mesure des Canaris qui viendront à Omar-Hamadi pour défendre leur place sur le podium. Il est donc impératif pour le vieux club algérois de poursuivre sa marche en avant. Autant dire que dans son antre de Bologhine, le Mouloudia a deux très bonnes raisons de battre la JSK.
Une victoire pourrait hisser le MCA à la deuxième place
Dans la quête de cette place de dauphin, les gras du Mouloudia doivent rester concentrés pour décrocher une nouvelle victoire. Ayant déjà perdu deux points à Omar-Hamadi face à l'ASO, les Algérois savent qu'ils n'ont plus le droit à l'erreur. Un cinquième succès hisserait le Mouloudia à la seconde place, d'autant plus que le CSC et l'ESS vont se croiser dans un match choc. L'occasion rêvée pour le Mouloudia de refaire son retard sur le trio de tête.
Un faux pas hypothéquerait les chances du MCA de jouer le titre
Bénéficiant d'un calendrier favorable, du moins durant cette première partie du championnat, le Mouloudia à la voie toute tracée pour terminer la phase aller sur la plus haute marche du podium. Seulement, un faux pas du MCA, qui accuse trois points de retard sur Sétif, lui serait préjudiciable. En effet, une défaite du Mouloudia conjuguée à une victoire de l'Entente serait une catastrophe pour les Vert et Rouge qui seraient alors relégués à six points de l'Aigle noir. Et sachant que les camarades de Bouguèche devront se déplacer prochaine à Bordj pour affronter le Chabab local, il est évident que ce Clasico est capital pour le Doyen. Un succès ce samedi permettrait au MCA de préparer dans les meilleures conditions le voyage à Bordj Bou Arréridj avant de recevoir un autre prétendant au titre, en l'occurrence le CSC, à Bologhine.
--------------------
Moumen inscrit un triplé et lance un signe fort au staff technique
Non retenu ces dernières semaines par Geiger, Billel Moumen reste toujours aussi motivé. Avec sa hargne habituelle et sa fureur de vaincre, l'enfant de Guelma ne s'est pas contenté de défendre, il a réussi un triplé en prenant à défaut Michael Fabre. A ce moment, on croyait que Moumen avait troqué son poste de récupérateur contre celui d'avant-centre.
« Je suis en grande forme et je n'attends qu'un signe du coach »
Interrogé sur ses intentions, Billel Moumen n'a pas caché son envie de prendre part au Clasico même comme joker. «Je me sens bien. Je suis en grande forme comme l'attestent mes prestations à l'entraînement. Je n'attends donc qu'un signe du coach pour aller au charbon», nous dira le jeune Moumen qui vit une nouvelle fois avec cette crainte de ne pas figurer sur la liste des convoqués pour affronter le club kabyle.
------------------------
Le groupe Bouguèche s'est montré intraitable
Pour mettre les différents schémas tactiques en place, Alain Geiger a programmé des matches d'application entre les joueurs avec des vainqueurs. Le groupe a été scindé en trois équipes, c'est finalement celle de Hadj Bouguèche qui est sortie victorieuse avec trois succès en autant de rencontres. Hadj était épaulé par Daoud, Moumen, Gherbi, Ouali et bien évidemment Djemili, très sûr sur sa ligne de but.
---------------
L'échographie a révélé une contracture à la cuisse
Out trois semaines, Ghazi sera forfait face au CABBA et l'USMH
Nouveau coup dur pour le Mouloudia qui devra se passer des services de Karim Ghazi pour une durée de trois semaines. Victime d'une contracture à la cuisse droite, le milieu de terrain sera contraint de faire l'impasse sur le match contre le CABBA et celui face à l'USMH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.