Bejaia/Elections communales partielles: les disparités villageoises, un réel souci à traiter    Belaribi: des commissions ad hoc pour contrôler la qualité des logements AADL    Agriculture: la Hollande intéressée par l'approfondissement de la coopération avec l'Algérie    Une nouvelle réflexion pour attirer les touristes et développer le tourisme interne    CAN U23 (préparation): l'Algérie bat le Soudan (2-0)    L'Algérie abrite les réunions des bureaux exécutif et de gestion de l'UAHJ    Agressions sionistes contre Al-Aqsa: la communauté internationale appelée à intervenir    LA FRANCE DE MACRON OFFRE SES SERVICES À LA JUNTE MILITAIRE    Une importante quantité de comprimés psychotropes saisie à El-Tarf    Préparatifs du Sommet arabe: Bouslimani reçoit le DG de l'ASBU    Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Peaux de banane !    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    Le plan de Benzema    Brèves Omnisports    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ghardaïa : Un volume d'investissement important pour la création de richesse
Publié dans Le Financier le 25 - 09 - 2011

Les responsables de la wilaya de Ghardaïa assurent qu'un investissement conséquent de 71,8 milliards DA prévu dans le quinquennal 2010-2014 en faveur de la wilaya de Ghardaïa doit lui permettre de conforter son action pour un développement durable et la création de la richesse.
La wilaya de Ghardaïa est située sur un axe principal reliant le nord au sud du pays. Elle s'étend sur plus de 84.660 km2 avec une population estimée en 2010 à 405.015 habitants, et a connu entre 1999 et 2010 un important effort d'investissement estimé à plus de 132 milliards DA pour la mise à niveau dans tous les secteurs. En dépit des efforts consentis pour cette mise à niveau, la wilaya a enregistré en octobre 2008 un «répit forcé» suite aux inondations qu'a connue la région, poussant les pouvoirs publics à lancer un programme spécial pour venir en aide aux sinistrés et effacer les stigmates de cette catastrophe naturelle, ont-ils estimé. Dans ce sens, plus de 40 milliards DA ont été injectés dans ce programme d'urgence pour la prise en charge des sinistrés, la reconstruction des infrastructures fragilisées par les inondations et l'élimination des sources et causes des crues cycliques de l'Oued M'zab, par la création de digues, le calibrage de l'oued et l'élimination de toute construction dans le lit de l'Oued. «Actuellement la wilaya de Ghardaïa amorce la reprise d'un développement créateur de richesse pour la population», a affirmé le wali, M.Ahmed Adli. Sur le montant global de 71,8 milliards DA notifié à la wilaya pour le financement des investissements retenus au titre du quinquennal 2010-2014, 23,38 milliards DA ont été investis durant l'année en cours 2011, signale-t-on à la direction de la planification et de l'aménagement du territoire (DPAT). Une part importante sera consacrée durant ce plan quinquennal au secteur des ressources en eau, à travers l'achèvement du projet d'assainissement et de la protection de la vallée du M'Zab contre les crues cycliques, la réalisation d'ouvrages de protection et le dallage de l'oued M'Zab sur prés de 2,5 km, la réhabilitation et la rénovation des réseaux d'AEP et d'assainissement frappés de vétusté à l'origine d'une perte appréciable des ressources hydriques. Cette partie sera consacrée également à l'extension des réseaux d'AEP et d'assainissement aux nouveaux quartiers crées dans les différents localités de la wilaya, la mobilisation de l'eau pour répondre à la demande croissante de la population et de l'agriculture et la création de trois stations de lagunage. Le secteur de l'habitat a, quant a lui, inscrit au titre de ce quinquennal, la réalisation de 1.200 logements promotionnels aidé (LPA), 4.000 logements sociaux locatifs et 4.000 logements ruraux, ainsi qu'un programme de réhabilitation des ksour et l'amélioration du cadre de vie et l'aménagement urbain. Pour améliorer les réseaux routiers de la wilaya, un programme de renforcement et de dédoublement des routes nationales (RN) a été arrêté. Il s'agit de la RN 1 reliant Ghardaïa et les limites de la wilaya de Laghouat, la RN 49 entre Ghardaïa et les limites de la wilaya de Ouargla, l'achèvement des routes de contournement de la vallée du M'Zab et de la localité de Berriane, ainsi que de la création de maisons cantonnières. La wilaya compte 926,5 Km de RN, 292 km de chemins de wilaya, 258 km de routes communales, un aérodrome de classe internationale à Ghardaïa, un aérodrome de classe nationale à El-Menéa, 19 ouvrages d'arts, neuf maisons cantonnières et deux unités de maintenance des pistes aéroportuaires.
La santé
Dans le secteur de la santé, la concrétisation du programme 2010-2014 devra permettre la création de trois hôpitaux de 250, 120 et 60 lits, quatre polycliniques, 13 salles de soins, un établissement hospitalier spécialisé en psychiatrie de 30 lits et un centre de désintoxication. Pour les secteurs jumelés de l'éducation, la formation professionnelle et l'enseignement supérieur, plusieurs projets visant à réduire la surcharge des classes et le rapprochement des structures de la population ont été inscrits. Ces projets consistent en la réalisation de 2 lycées de plus d'une centaine de classes, de 40 cantines, le remplacement de deux écoles primaires, la réhabilitation de 70 autres écoles, la construction de 12 bibliothèques dans les centres de formation et la réalisation et l'équipement de 6 salles Internet au profit de l'Université de Ghardaïa, ainsi que la construction du troisième pôle universitaire d'une capacité de 3.000 places pédagogiques et résidentielles. Un intérêt particulier est manifesté à l'endroit du secteur de la jeunesse à travers notamment la consolidation et la réhabilitation du patrimoine infrastructurel sportif, par la réalisation d'aires de jeux de proximité, de piscines semi olympique, de salles omnisports et l'équipement des infrastructures, qui exerce un attrait certain sur la population juvénile de la wilaya. La wilaya de Ghardaïa compte actuellement un stade omnisports de 12.000 places, 8 stades communaux, 7 salles omnisports de 500 places, quatre complexe sportif de proximité, une piscine semi olympique couverte, 123 aires de jeux, 2 boulodromes, 4 salle polyvalentes, 8 maisons de jeunes, quatre auberges de jeunesse et un complexe de loisirs scientifiques, signale-t-on. Le nombre de réalisations culturelles et sportives est passé de 22 en 1999 à 166 en 2011, soulignent les responsables locaux en précisant que le nombre de pratiquants d'activités sportives est passé de 14.019 en 1999 avec 112 clubs à 18.834 avec 178 clubs en 2010. Une importance est également accordée au secteur de la culture à travers l'inscription d'une maison de culture, de musées, d'un centre d'interprétation des biens culturels de la wilaya et d'un projet de protection et de restauration du vieux Ksar d'El-Menea. Pour le secteur de l'agriculture, principale vocation de la wilaya, Ghardaïa a connu une extension de la superficie agricole utile (SAU) de 147%, passant de 12.230 ha en 2000 à 30.200 ha en 2010, et la création de 2.793 exploitations agricoles entre 2000 et 2010, faisant ainsi grimper leur nombre de 11.842 à 13.635 exploitations générant plus de 25.000 emplois. Le patrimoine phœnicicole est passé, quant à lui, de 723.518 à 1,2 million de palmiers durant la même période. Pour le quinquennal en cours, les services agricoles ont inscrit de nombreux projets portant sur la réalisation de pistes agricoles sur 230 km, la construction de digue de protection des périmètres agricoles, l'achèvement de la station de reproduction de la gazelle du Sahara, la mise en valeur de périmètres agricole et pastoraux, ainsi que la réalisation d'une ferme de pisciculture à El-Menéa pour la production de 110 tonnes de poissons par an. A l'horizon 2014, le secteur de l'agriculture compte augmenter la SAU pour la porter à 34.600 ha et la création de plus de 2.000 nouveaux emplois permanents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.