Tebboune salue "les rôles de premier plan" et "les missions cruciales" de la femme à travers l'histoire de l'Algérie    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Boukadoum prend part à la 2e réunion du groupe de soutien au Mali    Lutte contre la Covid-19 : Une plateforme pour assurer la «vaccinovigilance» à l'EHU d'Oran    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Cyberciminalité: l'Algérie candidate à la présidence du Comité internationale    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    Les attributaires du périmètre «Maâder» se plaignent du manque d'électricité    Un texte d'un «autre temps»    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Benlamri buteur et Slimani passeur    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le taux de déperditions est de 40% / Réseaux vétustes, branchements illicites : Oran mauvaise «économe» d'eau
Publié dans Le Financier le 21 - 03 - 2010

Assurer une alimentation en eau potable en H24 pour tous les citoyens de la wilaya d'Oran, tel est l'engagement et l'objectif de la Société de l'eau et de l'assainissement d'Oran (SEOR) à court terme. Un objectif confronté à plusieurs contraintes sur le terrain que la SEOR œuvre à éradiquer. Pour un apport journalier de 260.000 m3 d'eau, le taux des déperditions est estimé à 40%, soit quelque 110.000 m3 d'eau/j. Selon le chargé de communication de la SEOR, «ce taux est la résultante de plusieurs facteurs, notamment l'héritage de réseaux vétustes avec une moyenne d'âge de 50 ans et non-conformes».
En effet, la SEOR a hérité respectivement de l'ADE et de l'ONA, un réseau d'AEP de 2.446 km, et un réseau d'assainissement de 1.345 km. Les deux réseaux datent du 19e siècle et leur état est très en deçà des normes actuelles de distribution d'eau et de gestion de l'assainissement. S'ajoutent à cela les piquages et les branchements illicites. Plusieurs mesures ont été entreprises par la SEOR pour minimiser les déperditions. «Les branchements illicites ne peuvent être localisés que lors des opérations de rénovation du réseau. Ces branchements sont détectés au fur et à mesure que les travaux de rénovation avancent. Une fois localisés, leur situation est régularisée par la pose d'un compteur», ajoute la même source.
Par ailleurs, vu son état, l'ancien réseau d'alimentation en eau potable n'a pas supporté la forte pression de l'eau, ce qui a provoqué plusieurs fuites et endommagé les raccordements au niveau de plusieurs quartiers de la ville, engendrant d'énormes déperditions. Afin de résorber le problème lié à la vétusté, à la non-conformité et au sous-dimensionnement du réseau et après un diagnostic approfondi, la SEOR a engagé une grande opération de rénovation et de rééquilibrage d'une grande partie du réseau dans le but d'améliorer la distribution en réduisant les déperditions, éradiquer les points noirs et éviter les cas de cross-connexion pouvant altérer la qualité de l'eau distribuée.
Beaucoup de moyens ont été déployés pour actionner le processus en se basant sur des données techniques élaborées par le bureau d'étude, comme la réalisation d'une cartographie précise des réseaux et des infrastructures existants. La concrétisation de ce projet a commencé en août 2009, au niveau du centre-ville d'Oran, où 5 sites ont été retenus, en premier lieu, pour le remplacement des conduites défectueuses, des branchements particuliers et des compteurs d'eau.
Pour l'année 2009, des travaux ont été engagés en vue de la rénovation d'un total linéaire de 44,187 km du réseau d'AEP, pour un montant global de 618 millions de dinars. Le chargé de communication a ajouté, par ailleurs, que des projets similaires seront lancés dans d'autres zones. Pour la zone urbaine, la rénovation du réseau devra toucher en 2010 plusieurs lots répartis sur les quartiers Bel Air, Gambetta, boulevard Mascara, St Michel, Choupot, Médioni, Boulanger, Victor Hugo, la Cité Petit et Magenta.
En zone suburbaine, les travaux toucheront: Es-Sénia, Aïn El-Türk, les Andalouses, Bousfer, Arzew, Oued-Tlélat, Gdyel, Boutlélis et Béthioua. Un budget conséquent a été dégagé pour la concrétisation des ces opérations. Des avis d'appel d'offres seront prochainement lancés pour le choix des entreprises de réalisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.