Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intempéries : 4 personnes portées disparues à Bouira
Publié dans Le Financier le 15 - 06 - 2010


Synthèse N.B
Le subit changement climatique a entraîné son lot de dégâts. Ainsi, les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la wilaya de Bouira avant-hier, ont causé des énormes dégâts et quatre personnes sont portées disparues après avoir été emportées par les eaux des pluies.
Selon la radio chaîne III, ces victimes étaient à bord de leur voiture lorsqu'elles ont été surprises par les eaux en furie. Les averses ont par ailleurs, occasionné des dégâts matériels à des ouvrages d'art, notamment dans les localités du Sud- Est de la wilaya, a-t-on appris de la Protection civile. La même source a fait état également du débordement de l'oued Bordj Akhriss, dont les crues ont emporté six véhicules qui étaient en stationnement dans un parking situé prés de ce cours d'eau, dont le pont a été submergé et fissuré par des eaux en furie. Les véhicules qui étaient inoccupés ont été rapidement repêchés par la protection civile qui rassure qu'aucune perte en vies humaines n'a été déplorée. Dans la commune d'El Adjiba, à l'Est de la ville de Bouira, la circulation a été perturbée temporairement sur la RN 5, alors que le siège de la société COSIDER, implanté dans la localité, a subi des infiltrations d'eau ayant provoqué des dégâts matériels. Deux habitations situées dans la commune d'El-Hachimia ont été inondées et leurs occupants relogés, a indiqué la même source qui a fait état également de l'inondation de dix autres habitations. Pour faire face à cette situation d'''urgence'', une cellule a été mise en place sur instruction du wali pour suivre l'évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires en cas de détérioration des conditions atmosphériques.
Perturabtions à Batna
Dans la wilaya de Batna, la circulation automobile a été «sérieusement perturbée» à la suite des fortes pluies. Ces précipitations, parfois accompagnées de grêle et de vents violents, ont causé des dégâts jugés assez importants, notamment dans la ville de Merouana (Nord-ouest de Batna) où de nombreuses habitations, mais aussi des écoles et des établissements de santé ont été envahis par les eaux, a déclaré la protection civile, faisant état de «nombreuses interventions» de la Protection civile dans cette localité. Des interventions ont également été effectuées par les éléments de ce corps à Oued El Ma, Ain Touta et Bitam où d'importantes quantités d'eau ont été pompées de l'intérieur de plusieurs habitations, mais «sans qu'il n'ait été enregistré le moindre dégât humain». A Batna-ville, de nombreuses artères ont été complètement inondées du fait de ces pluies torrentielles, rendant très ardus les déplacements des véhicules et des piétons, en particulier dans le quartier de Bouakal où l'obstruction de la majorité des avaloirs (à cause des objets hétéroclites et de la boue charriés par la pluie) a favorisé la formation de petits torrents, a-t-on constaté. Selon les services de la météorologie nationale, basés à l'aéroport international Mostefa-Benboulaïd de Batna, le volume de ces précipitations a atteint «19 mm et un peu plus au chef-lieu de wilaya». L'Office national de la météorologie a annoncé hier dans un bulletin spécial des pluies parfois sous forme d'averses orageuses dans plusieurs wilayas du nord du pays : Tipasa, Alger, Boumerdès, Tizi-Ouzou, Béjaïa, Médéa, Blida, Bouira, Bordj Bou-Arréridj et Sétif. Les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 60 mm.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.