Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    De nombreux anciens ministres et walis concernés    La production agricole compromise à Relizane    L'Université d'Oran 1 signe plusieurs conventions    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    À tout jamais…    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    Masques de beauté naturels    Tarte aux poires    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    L'impératif d'une majorité présidentielle    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Le PNC suspend sa grève    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Ronaldo adoube Mbappé !    L'Espagne dispute à l'Algérie ses eaux territoriales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Législatives : La communauté nationale établie en France commence à voter
Publié dans Le Maghreb le 09 - 05 - 2012

C'est parti. Les membres de la communauté nationale établie en France ont commencé à voter, hier, pour choisir les candidats qui vont les représenter à la future Assemblée populaire nationale qui comprendra désormais 462 députés. Le centre de vote et les 5 bureaux de vote de Paris installés au siège du Consulat général d'Algérie, sont ouverts de 8H00 à 22H00 pour permettre aux ressortissants algériens d'accomplir leur devoir électoral y compris après les heures de travail. Il faut souligner cependant que ce scrutin qui connaît une affluence appréciable au premier jour du vote, se déroule en présence des membres de la sous-commission de supervision des élections législatives qui, conformément à la législation en vigueur, a pour mission de veiller sur la régularité et la transparence des élections et de superviser les opérations électorales, du dépôt des candidatures jusqu'à la fin de l'opération électorale qui prendra fin lorsque le Conseil constitutionnel aurait déclaré les résultats du scrutin. Aussi, les représentants des formations politiques en lice dans ces joutes sont présents en qualité d'observateurs lors de ce scrutin. Toutes les conditions matérielles et techniques ont été réunies par le Consulat général afin d'assurer le bon déroulement de ce scrutin. Des actions de sensibilisation en direction de la communauté nationale ont également été menées par les services consulaires qui avaient déployé tous les efforts dans ce sens. Pas moins de 23 partis politiques sont en course pour la zone 1 qui comprend 489.545 électeurs. En revanche, la zone 1 n'enregistre aucun candidat indépendant. Paris comprend 71482 électeurs, répartis entre 1 centre de vote et 13 bureaux de vote. 5 bureaux de vote sont regroupés au consulat général d'Algérie à Paris, le reste des bureaux est réparti entre les villes de Versailles, Mantes-La-Jolie, Dreux, Orléans, Vierzon, Tours, Blois et Châteauroux. Pour rappel, le corps électoral de la communauté nationale établie à l'étranger compte pas moins de 988 229 électeurs, dont 80% représentent la communauté nationale en France. Dans le détail cet électorat est réparti dans quatre zones géographiques disposant chacune de deux sièges au Parlement. Sur les quatre zones géographiques instituées, deux sont en France. La zone 1 regroupe les circonscriptions consulaires de Paris avec 72 482 électeurs, Nanterre, 43 389, Vitry, 82 118, Pontoise, 75 572, Lille, 67 056, Strasbourg, 23 852 et Metz, 36 024. La majorité du corps électoral dans cette zone est concentré dans la circonscription consulaire de Bobigny avec 90.078 électeurs. La zone 2 est constituée des circonscriptions consulaires de Marseille, 69349 électeurs, Lyon ,64 174, Nantes, 14 986, Besançon, 22 680, Grenoble, 34 557, Saint-Etienne, 23261, Nice 21 397, Montpellier, 19 431, à Toulouse, 23 026 et Bordeaux, 19 102. 17 partis politiques et une liste indépendante sont en lice pour la zone 2, France sud. Précisons toutefois que l'opération de vote s'étalera jusqu'à demain.
Vote dans sept départements Toulousains
Le vote a commencé hier matin dans les sept départements relevant de la circonscription électorale de Toulouse. Le corps électoral recensé à Toulouse s'élève à 23.026 électeurs, dont 12.133 hommes et 10.893 femmes, soit une augmentation de 3.000 électeurs par rapport aux élections présidentielles de 2009. Etablis dans cette partie du sud-ouest de la France, 193 jeunes algériens âgés de 18 ans voteront pour la première, alors que le nombre d'électeurs âgés de 19 et 20 a atteint 1.047 inscrits. Les sept bureaux de vote mis en place par le Consulat d'Algérie à Toulouse seront ouverts de 8h00 à 22h00 pendant toute la durée du scrutin, prévu sur trois jours. Quatre bureaux de vote ont été ainsi installés au sein du siège du Consulat d'Algérie à Toulouse au profit des électeurs de la Haute-Garonne qui compte 17.122 inscrits, alors qu'un cinquième bureau a été prévu dans l'ancien siège du Consulat pour accueillir les électeurs d'Ariège et la principauté d'Andorre qui totalise 634 inscrits et des Hautes-Pyrénées avec 504 inscrits. Le bureau numéro six a été, quant à lui, mis en place dans la ville de Montauban pour accueillir des électeurs de Tarn et Garonne, de Gers et du Lot (1.296 inscrits). Enfin, le septième bureau a été installé dans la ville d'Albi au profit des Algériens établis dans le Tarn (3.470 inscrits). A Toulouse, 17 listes regroupant des candidats de partis politiques et une liste d'indépendants sont en course pour deux sièges à la future Assemblée populaire nationale.
File d'attente à Lille
Une file d'attente de plusieurs dizaines de personnes s'est formée, hier matin, devant la salle gymnase de la place Sébastopol, bien avant l'ouverture à 8h00 locales des 3 bureaux de vote mis à la disposition des Algériens résidant à Lille-centre et ses environs.
A Roubaix, où résident quelque 25.000 Algériens selon les estimations du consulat, les plus matinaux des 13.531 électeurs inscrits ont commencé à voter dès 8h00 locales dans les trois bureaux de vote ouverts dans la ville.
Au gymnase Coubertin de Maubeuge, situé rue d'Haumont, aucune attente. En deux minutes, l'électeur matinal a déposé son bulletin dans l'urne dans un des huit isoloirs installés pour la circonstance. Le corps électoral de la communauté nationale à Lille est estimé à 68.266 électeurs, selon des données officielles précises communiquées par le consulat général d'Algérie à Lille, à la veille du scrutin. En hausse de 4.342 nouveaux inscrits par rapport à une précédente révision, ce qui montre l'importance du travail de sensibilisation engagé par les autorités consulaires algériennes à Lille. En effet, des actions et initiatives multiples ont été menées ces deux derniers mois, en vue d'inciter les Algériens résidant dans ce pays à se rendre en nombre aux urnes. Au total, 22 bureaux de vote sont mis à la disposition des électeurs algériens pour leur permettre d'accomplir leur devoir civique et leur épargner de faire de longs déplacements, contre seulement 10 bureaux lors des dernières législatives en 2007.
Même topo à Metz
Même topo à Metz dans le Nord de la France, où les électeurs ont afflué dès les premières heures de la matinée d'hier vers les bureaux de vote pour accomplir leur devoir électoral. Avant le début du vote, à 8H, la première file d'électeurs était déjà formée, avec aux premiers rangs les retraités suivis de jeunes, dont nombreux votent pour la première fois.
Dans les six bureaux de la circonscription de Metz, le scrutin a débuté en présence de membres de la société civile et d'observateurs représentant des partis en lice dont le rassemblement algérien et le Mouvement populaire algérien. La circonscription électorale de Metz compte 36038 électeurs dont 15034 femmes et 240 nouveaux inscrits répartis sur 6 bureaux de vote dont trois au niveau du consulat d'Algérie.
Mobilisation à Bordeaux
Le consul de Bordeaux, M. Mohamed Alem a affirmé que tous les cadres et les fonctionnaires du consulat sont mobilisés, disant "attendre que les gens viennent en grand nombre, individuellement ou en famille, notamment le premier jour du vote, qui coïncide avec le 8 mai, journée fériée en France". Il a, à cette occasion, relevé que les premiers à s'être présentés au bureau central sont les ressortissants habitués à voter juste après le début du scrutin. Au total, 19 081Algériens établis à Bordeaux, inscrits sur le fichier électoral du consulat, sont attendus dans cinq bureaux de vote délocalisés et un sixième au siège même de la représentation consulaire de Bordeaux. Les bureaux délocalisés en raison de l'étendue territoriale de la région, avaient été installés, lundi, dans les villes les plus importantes de la circonscription, chefs lieux de départements, à savoir, La Charente, La Charente Maritime, Les Pyrénées Atlantiques, La Haute Vienne et Lot et Garonne. Ces bureaux réintègreront le centre de vote de Bordeaux, siège du consulat, aux 2éme et 3eme jours du scrutin.
Une chaîne interminable à Bobigny
Le siège du consulat de Bobigny, Seine-Saint-Denis, a été pris d'assaut tôt dans la matinée d'hier, par des centaines de ressortissants algériens venus choisir ceux qui vont les représenter à la future Assemblée populaire nationale. Une heure avant l'ouverture des bureaux de vote, une chaîne interminable était visible aux abords du Consulat, les citoyens attendant ardemment pour accomplir leur devoir. Parmi les premiers votants, il y a lieu de relever la présence en force d'Algériens immigrés de la première génération, qui devaient jouer des coudes pour se frayer un chemin pour arriver à l'un des douze bureaux mis à leur disposition. Cependant il faut souligner qu'en ce premier jour de vote, des jeunes immigrés s'acquittaient, eux aussi, de leur devoir électoral. Présent au dispositif d'accueil des électeurs, le consul d'Algérie à Bobigny, Chérif Oualid, s'est dit "très content" de voir cette affluence vers les bureaux de vote. Soulignons enfin que pas moins de 23 partis politiques sont en lice pour la zone 1, France nord, qui comprend 489.545 électeurs. Le gros de cet électorat est à relever dans la circonscription consulaire de Bobigny avec 90.078 électeurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.