L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Un long combat pour l'émancipation    La conjoncture impose des solutions structurelles    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Explosion de la consommation de gaz en Algérie    Premiers incidents post-congrès    La procédure enclenchée à l'APN    Large vague de dénonciation    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Ben Badis aurait-il été le 23e ?    Karim Ziani raccroche les crampons    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'intruse    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    L'USM Alger fait appel    Qui a demandé à la potiche de parler ?    Quand Bouchareb bloque le FLN    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Arrestation du voleur de téléphones portables qui semait la peur dans la ville    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    La commission de contrôle à pied d'œuvre dans les communes côtières: Les infrastructures touristiques passées au peigne fin    Tlemcen: «Plaidoyer» pour les personnes handicapées    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Energies renouvelables : Tarif d'achat préférenciel fixé prochainement par décret
Publié dans Le Maghreb le 30 - 05 - 2013

Une responsable de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG) a annoncé, mardi à Alger, que deux projets de décrets destinés à accompagner la mise en œuvre du programme algérien de développement des énergies renouvelables sont en cours de finalisation et seront prochainement promulgués.
Le premier texte définit les conditions d'accès, par les producteurs privés, aux tarifs d'achat garantis d'électricité produite de source renouvelable, a indiqué Mme Wassila Atimene, responsable à la CREG lors d'une rencontre algéro-allemande sur l'énergie solaire.
Dans son volet juridique, le programme algérien de développement des énergies renouvelables (PNER) garantit aux producteurs nationaux publics et privés d'électricité issue de source non fossile un tarif d'achat préférentiel de cette énergie. Ainsi, ce décret devrait définir les conditions d'accès à ce tarif préférentiel garanti.
L'obligation aux producteurs de raccorder leurs installations au réseau national interconnecté de distribution d'électricité constitue la principale condition de ce nouveau dispositif dont la mise en place répond à la nécessité d'adopter un nouveau mécanisme d'encouragement à la production des énergies renouvelables, explique Mme Atimene, ajoutant que le délai de traitement du dossier ne doit pas dépasser les deux mois.
Dans le même sens, le producteur d'électricité renouvelable est assujettie aux mêmes conditions financières que celles du régime commun pour le raccordement au réseau de transport ou de distribution d'électricité. A cet effet, le gestionnaire du réseau de transport prend en charge le financement des 50 premiers kilomètres du raccordement, tandis que le financement des 5 premiers kilomètres du raccordement est assuré par le gestionnaire du réseau de distribution, explique la même responsable. En outre, les installations doivent être dotées des équipements de mesure des énergies électrique et thermique afin de déterminer les quantités des flux injectés et soutirés du réseau. Les filières concernées par ces avantages sont le solaire photovoltaïque et thermique, l'éolien, la géothermie, la petite hydraulique, la biomasse, la valorisation des déchets et les installations de cogénération. Le deuxième projet de texte prévoit l'institution d'un certificat de garantie d'origine des équipements et installations de production d'électricité de source renouvelable. Ce certificat est institué en application à la loi 04-09 du 18 août 2004 relative à la promotion des énergies renouvelables. Il s'agit d'une accréditation à délivrer par la CREG au producteur garantissant que l'électricité produite à partir des installations détenues par cet opérateur est issue de source renouvelable.
Le projet de décret relatif à ce document définit notamment les conditions d'octroi de la certification, la procédure de demande et le contrôle opérationnel après la mise en service des installations, selon Mme Atimene.
PNER : une dizaine de projets en réalisation
L'attribution de ce certificat de garantie d'origine sera accompagnée d'opérations de contrôle a posteriori effectuées par la CREG sur les équipements et installations de production concernés par ce document. S'agissant par ailleurs de la mise en œuvre du PNER, une dizaine de projets inscrits dans ce programme sont actuellement en cours de réalisation ou de lancement, a, de son côté, indiqué Ali Zatout, ingénieur à la direction de la stratégie du groupe Sonelgaz. Il s'agit, entre autres, de projets liés à la construction de l'usine de fabrication de
modules photovoltaïques à Rouiba avec une capacité de 200 mégawatts (MW), la ferme éolienne de 10 MW dans la région d'Adrar, dont la livraison est prévue fin 2013, la construction d'une centrale pilote à Ghardaïa avec 4 filières technologiques cumulant une puissance de 1 MW, ainsi que la construction de centrales photovoltaïques dans les régions de Tindouf, Djanet et Tamanrasset, dont le lancement des travaux est prévu prochainement. M. Zatout a également cité le projet portant mise en place d'un centre d'homologation des équipements entrant dans l'industrie des énergies renouvelables.
Organisé par la Chambre algéro-allemande de commerce et d'industrie (AHK-Algérie), le séminaire de ce mardi était également l'occasion pour des firmes germaniques d'exposer leurs équipements et solutions entrant dans la production, le transport, la distribution et la mesure de l'électricité produite à partir de sources renouvelables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.