Aouchem, acte 2    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Poursuite des travaux du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Lamamra : L'alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Coronavirus: au moins 5.223.072 morts dans le monde    Déclin du RND et recul du MSP    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Derouaz : "Nous avons apporté les éclaircissements    Le PT fustige le gouvernement    "Le Hirak continue à faire son effet sur la conscience collective"    Libye : la présidentielle en équation    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    La stabilité des prix du pétrole en jeu    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    Le lourd défi des nouveaux élus    «Contre les inégalités et la discrimination»    La FAHB tiendra une AGEX prochainement    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    L'armée saisit plus de 3 quintaux de cannabis    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Entretien Lamamra-Blinken : "Un temps fort" dans la dialogue stratégique entre Alger et Washington
Publié dans Le Maghreb le 25 - 07 - 2016

Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a qualifié samedi à Alger, "d'un temps fort" dans le dialogue stratégique entre Alger et Washington, la séance de travail qu'il a eue avec le secrétaire d'Etat adjoint américain, Antony Blinken. "Je me réjouis de cette séance de travail qui aura été un temps fort dans le dialogue stratégique entre les deux pays qui s'approfondit, s'élargit et dégage de plus en plus de convergences significatives", a déclaré M. Lamamra à la presse à l'issue de son entretien avec M. Blinken, en visite de travail de trois à Alger. Affirmant qui cette séance de travail a été "très utile, productive et encourageante", le chef de la diplomatie algérienne a relevé qu'"aujourd'hui, sous l'impulsion du président de la République, Abdelaziz Bouteflika et du président Barack Obama, nous construisons un partenariat stratégique qui couvre toutes les dimensions dans le domaine bilatéral avec des avancées en matière de coopération et de partenariat économique et aussi culturelle".
Dans le domaine culturel, M. Lamamra a fait savoir qu'une école américaine sera bientôt fonctionnelle à Alger, ce qui prouve, a-t-il dit "à quel point les relations humaines sont extrêmement importantes dans cette relation de qualité". M. Lamamra a en outre évoqué la 7e session du dialogue au niveau des ministères de la Défense nationale de des deux pays qui vient de se terminer à Washington.
"Nous avons travaillé depuis longtemps la main dans la main dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et pour le renforcement de la coopération internationale" contre ce phénomène, a ajouté le ministre, soulignant que "notre coopération, nos échanges, nos dialogues s'étendent à tous les points chauds et les crises internationales". A ce propos, il a indiqué que l'Algérie et les Etats-Unis d'Amérique ont "beaucoup de convergences quant à la nécessité de solutions politiques et pacifiques, conformes aux principes et buts de la Charte des Nations unies".
"Nous essayons aussi, à l'occasion de visites de cette nature, de nous projeter vers l'avenir et de voir en quoi nous pouvons contribuer ensemble, chacun en ce qui le concerne, à apporter des solutions à la crise libyenne mais aussi à d'autres situations conflictuelles dans notre région et à travers le monde", a encore souligné M. Lamamra. Dans le même sillage, le chef de la diplomatie algérienne a relevé qu'au cours de cet entretien, "une référence opportune a été faite à notre histoire partagée de mouvements de libération nationale". "Ce n'est pas pour rien que les Etats-Unis célèbrent leur fête d'indépendance le 4 juillet et l'Algérie le 5 du même mois", a fait observer M. Lamamra, rappelant que cette année l'Algérie a reçu un message de félicitations "tout à fait agréable" de l'ambassadeur des Etats-Unis à Tokyo, Caroline Kennedy.
"Elle a évoqué, pour l'occasion, l'engagement de son père, le défunt président américain, John-Fitzgerald Kennedy, au côté de la lutte pour l'indépendance de l'Algérie, symbolisant ainsi l'engagement et l'attachement de toute la nation américaine aux mêmes valeurs et aux mêmes objectifs", a-t-il conclu.

Blinken : Les USA "apprécient beaucoup" le leadership de l'Algérie
Les Etats-Unis d'Amérique "apprécient beaucoup" le leadership de l'Algérie dans la région, a indiqué samedi à Alger le secrétaire d'Etat adjoint américain, Antony Blinken, relevant le partenariat de "plus en plus profond" qui se dessine entre les deux pays. "Plusieurs sujets ont été évoqués au cours de ma visite en Algérie, notamment son leadership dans la région que ce soit pour la question de la paix en Libye, au Mali ou en Syrie. C'est un leadership que nous apprécions beaucoup", a indiqué M. Blinken dans une déclaration à la presse à l'issue de son entretien avec le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.
Affirmant qu'il était "très satisfait" de la visite qu'il effectue en Algérie depuis vendredi, M. Blinken a relevé en outre l'existence d'un "partenariat de plus en plus profond qui se dessine entre l'Algérie et les Etats-Unis".
Il a ajouté que les deux pays travaillent "ensemble" sur des "dossiers sécuritaires très importants" et œuvrent aussi, a-t-il expliqué, à "approfondir leurs relations économiques, culturelles et entre les citoyens des deux pays".
M. Blinken a indiqué qu'il a évoqué, avec M. Lamamra la plupart des dossiers à l'échelle internationale sur lesquels les deux pays "travaillent étroitement ensemble".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.