Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Commémoration du printemps berbère et du printemps noir.. Imposante marche contre l'oubli et le déni à Bouira    Rassemblement des militants et cadres du RND pour exiger son départ.. Ouyahia charge Chihab    Elles sont de l'ordre de 17 %.. Les recettes douanières en hausse    Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi Mhamed d'Alger    ETRHB Haddad à Tizi Ouzou.. Incertitude et angoisse des travailleurs    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Championnat de France de natation.. Médaille de bronze pour Sahnoune sur le 100m    Annaba.. 26 kg de drogue saisis    Lutte contre la criminalité.. Interpellations à Tlemcen, Tébessa, et Aïn defla    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    TLEMCEN : Du chocolat fourré aux psychotropes !    France.. Les protestations continuent    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    «Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Sous le signe de «dégage !»    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    En bref…    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Habitat-APN Temmar évoque l'évolution de son secteur
Publié dans Le Maghreb le 28 - 02 - 2018

A l'issue d'une réunion avec la commission de l'habitat, de l'équipement, de l'hydraulique et de l'aménagement de l'Assemblée populaire nationale (APN), le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a indiqué, lundi à Alger, que le dossier du logement locatif public (LLP) "est encore en concertation au niveau du Gouvernement", et les nouveautés seront annoncées à temps. Cette formule apportera un équilibre au marché locatif en Algérie et réduira la pression en matière de demande de logement, a souligné le ministre, ajoutant que le secteur entendait mettre en place un marché immobilier locatif à travers des mesures incitatives au profit des promoteurs.
D'autre part, le ministre a fait part de la préparation de la mise en place des fondements administratifs des nouvelles villes en coordination avec le ministère de l'Intérieur pour une action gouvernementale coordonnée en termes de statut administratif de ces villes (communes, wilayas déléguées ou wilayas) aux fins d'organisation administrative.
Soulignant que ces villes comptent chacune plus de 250.000 logements, le ministre a indiqué que la ville de Sidi Abdellah compte à elle seule 450.000 logements. Citant les nouvelles villes de Bouinane, Draâ Errich et Ali Mendjli, il a affirmé qu'elles doivent disposer des infrastructures à même de garantir aux citoyens les prestations nécessaires.
Concernant les difficultés inhérentes au financement des chantiers de réalisation des projets d'habitat, le ministre a affirmé que le secteur s'est acquitté de toutes les redevances dues aux maîtres d'œuvre en charge des projets de réalisation de logements au titre de la mise en œuvre des clauses de la loi de finances 2018 et des amendements introduits à la loi sur la monnaie et le crédit fin 2017, ajoutant que le secteur veillera au suivi de la mise en œuvre des programmes et à l'équilibre entre le paiements des redevances et le taux d'avancement des travaux.
S'agissant du financement du logement public aidé (LPA), le ministre a fait savoir que la Caisse nationale du logement (CNL) avait été chargée de suivre l'état des projets, ajoutant que le paiement aux promoteurs se fera en fonction de l'avancement des travaux.
Les walis veillent aux préparatifs sur le terrain dans le cadre des commissions mises sur pied pour l'organisation des dispositions administratives relatives à cette formule, a-t- ajouté.
Concernant la restauration des immeubles, elle devrait être à la charge de leurs résidents étant donné que les moyens de l'Etat ne permettent pas le financement de tels travaux, selon le ministre qui a estimé que la préservation des immeubles devrait incomber aux citoyens qui y vivent.
Le ministre a fait également part de l'ouverture de la vente des logements par les bénéficiaires, au cours de l'année 2018, après les amendements introduits au titre de la loi de finances 2018, à travers lesquels, le citoyen propriétaire d'un logement peut le mettre en vente avant le délai de 5 années, à condition qu'il rembourse la valeur financière qui lui a été accordée, à titre de subvention de l'Etat.

Subvention de l'Etat
Pour ce qui est des dossiers de certains demandeurs de logement, qui ont été rejetés en raison de la valeur des subventions financières qui leur ont été accordées précédemment, le ministre a affirmé que toute personne ayant obtenu une aide inférieure à 30 millions de centimes de la part de l'Etat et ne disposant pas de propriété privée, "n'est pas exclue" du logement, d'autant plus qu'une instruction a été transmise aux walis à cet effet, a indiqué le ministre.
Le ministre a fait état d'un grand chantier pour le développement du domaine du contrôle de l'urbanisme en collaboration avec les autorités locales, soulignant que la loi autorise la commune d'installer les éléments habilités à s'acquitter de cette mission. Le ministère œuvre actuellement à la révision de l'arsenal juridique relatif à l'aménagement et à l'urbanisme ainsi qu'à la prolongation des délais d'application de la loi 08-15 qui détermine les règles du parachèvement des constructions inachevées et de leur mise en conformité, dans l'attente de la révision de la loi relative à l'aménagement et à l'urbanisme qui inclura définitivement le contenu de cette loi en vue d'éviter, à l'avenir, la prolongation.

Loi régissant l'activité des entrepreneurs
Des ateliers seront organisés en mars prochain entre les responsables du secteur et les entrepreneurs pour débattre de la loi régissant l'activité des entrepreneurs et d'examiner la possibilité d'y introduire des amendements.
Pour leur part, les députés ont soulevé plusieurs préoccupations portant sur le secteur, tels que le retard accusé dans la réalisation de logements et les catégories privées du logement en raison de faibles aides financières accordées précédemment par l'Etat, outre l'évolution de l'élaboration des différentes nouvelles formules de logement et l'état d'avancement de la mise en œuvre des programmes.
Les députés ont également proposé plusieurs nouvelles formules qui cadrent avec les besoins sociaux de chaque région, à l'instar des logements incessibles et des logements destinés aux polygames et autres formules, au sujet desquelles, le ministre a assuré que "toute proposition présentée par les représentants du peuple sera examinée".

714 000 unités seront livrées durant 2018 et 2019
Ainsi le ministre a fait état de la livraison prévue de 714.000 unités de logement de différentes formules durant 2018 et 2019, précisant que ces réalisations permettront d'atteindre les objectifs du programme quinquennal en cours (2015-2019).
M. Temmar a précisé que 366.000 unités de logement devraient être livrées au titre de l'exercice 2018 et 348.000 autres unités au titre de l'exercice 2019.
Selon les chiffres avancés par le ministre, le programme quinquennal d'un total de 1.891.016 unités, a connu une avancée considérable durant les trois dernières années (2015-2017) avec la livraison de 886.736 unités (47%) alors que 1.724.140 unités (44%) ont été lancées, 837.404 en cours de réalisation et 166.876 unités (9%) devront être lancées ultérieurement.
Concernant l'avancement des travaux de réalisation selon les formules, le programme public locatif qui représente 37% de l'offre publique a enregistré le lancement de 686.562 unités alors que 328.906 unités (47%) ont été achevées, 357.656 unités (51%) sont en cours de réalisation et 15.928 unités (2%) pas encore été lancées.
Pour les deux années prochaines, il est prévu la réalisation de 130.000 unités au titre de l'exercice 2018 et de 118.000 unités au titre de 2019.
S'agissant de la formule location-vente qui représente 17% de l'offre publique, les travaux ont été lancés pour la réalisation de 323.702 unités alors que 64.963 unités ont été achevées, 258.709 unités sont en cours de réalisation et 26.298 unités non encore lancées.
Détaillant les unités non lancées, le ministre a fait état du recensement de 19. 540 unités au titre du programme AADL à Alger, relevant à ce propos que le programme en question se heurtait à des problèmes de foncier qui sont a-t-il dit, en cours de règlement en coordination avec les services de la wilaya.
S'agissant des prévisions de réalisation dans cette formule pour les années 2018-2019, le premier responsable du secteur de l'habitat a souligné la réception prévue de 85.000 unités en 2018 et 86.000 autres en 2019 pour la réalisation des objectifs du programme quinquennal.
Le nombre de souscripteurs dans cette formule s'est élevé à 561.348 souscripteurs, dont 79.858 inscrits dans le programme AADL 1 et 435.992 dans le programme AADL 2.
Pour ce qui est de l'habitat rural qui représente une partie importante du parc foncier (33% de l'offre publique), le nombre d'unités s'élève à 491.526 unités pour les programmes lancés et 406.049 unités pour les programmes achevés (68%), outre 85.477 unités (14%) en cours de réalisation.
Les programmes non lancés au titre de cette formule se sont établis à 105.000 unités (18%) devant être lancées avant la fin du premier trimestre 2018. Le secteur prévoit la réception de 115.000 unités en 2018 et 120.000 autres en 2019 dans le cadre de cette formule.
La formule LPA, qui représente 11% de l'offre publique, s'est renforcée par la réception de 72.872 unités (37%), outre le lancement de 182.851 unités et la réalisation en cours de 109.979 unités (55%). Quelque 15.181 unités (8 %) devraient être lancées au cours du premier trimestre 2018.
Le secteur de l'habitat devrait réceptionner 25.000 unités au titre de ce programme en 2018 et 17.000 en 2019 pour réaliser les objectifs du Programme quinquennal.
Le programme LPP qui représente 2% de l'offre publique a vu le lancement de 39.499 unités et la réception de 13.916 autres. Quelque 25.583 unités sont en cours de réalisation et 4.097 autres non lancées.
Le département de Temmar prévoit la réception de 11.000 unités en 2018 et plus de 6000 en 2019.
Evoquant le programme relatif à l'éradication de l'habitat précaire, le ministre a indiqué que le recensement national de l'habitat précaire avait fait ressortir 560.000 habitations ayant bénéficié de 388.045 LLP et 95.000 subventions pour les restaurations suivant les dossiers déposés au niveau de la wilaya.
Ce programme a vu la réalisation de 303.219 unités (78%), 82.220 logements en cours de réalisation (21%) et 2.606 unités non lancées (1%).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.