Real : Une provocation de Bale dans le vestiaire ?    JOURNEE NATIONALE DE L'ETUDIANT : Les universitaires dans la rue    La force tranquille du Hirak    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    Une série d'attentats déjoués    L'Iran joue l'apaisement    Déstabilisations cycliques    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Frifer se rapproche du CS Sfax    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    Ce sera à Sidi Moussa et à Doha    El Bahia prépare la saison estivale    Extension du réseau de gaz 400 nouveaux foyers raccordés    Hirak et ramadhan    Reprise dimanche des discussions sur la transition    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune    Le RCD dénonce une «chasse aux sorcières»    Peut-on croire encore au scrutin du 4 juillet ?    Nouvelle attaque de Daech en Libye    Les salaires impayés aux joueurs estimés à plus de 50 millions dinars    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    La troupe du Renouveau du théâtre amazigh demain à Tizi Ouzou    Echauffourées entre jeunes et policiers    Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Nomination de 4 nouveaux cadres    Flan de poulet    Oran : 25 blessés dans une collision entre un bus et une voiture    USM Bel Abbès – MCA : Victoire impérative pour rester en Ligue 1    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    Haï Snawber ex-Les Planteurs: Démolition d'une dizaine de nouvelles constructions illicites    Et si c'était la solution ?    Le sage père de famille et l'Algérie de demain    Baptême du feu pour Arkab!    Numidia TV bouleverse la hiérarchie du Ramadhan 2019    Du talent et des aiguilles...    Saisie de 5 quintaux de viande blanche avariée    Youcef Addouche et Kenza Dahmani sacrés    Sonatrach et Eni prolongent leur lune de miel    Etats-Unis : La tension USA-Chine plaide pour une baisse de taux de la Fed    Corée du Nord : Comment une "douzaine de voyous" a pris d'assaut l'ambassade à Madrid    Industrie : Les géants de l'auto confrontés au marché de l'occasion en Afrique    Avec un "concept store" dans le centre de Beijing : Carrefour Chine étend sa stratégie de distribution intelligente    Bourses : Des signaux rassurants relancent l'appétit pour le risque    6 civils tués lors d'un raid saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Au cours des 11 premiers mois 2017 : Plus de 234.000 logements distribués
Publié dans Le Maghreb le 27 - 12 - 2017

L'année 2017, s'achève sur de bons résultats dans plusieurs secteurs vitaux, c'est le cas, d'ailleurs, de celui de l'habitat, qui a connu une tendance haussière dans la réception et la distribution des logements de différentes formules, au cours des 11 premiers mois de 2017.
En effet, quelque 234.000 logements, ont été distribués, entre janvier 2017 et novembre de la même année, a fait savoir le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, mettant en avant l'engagement de son secteur, dans le cadre de la stratégie issue du plan d'action du gouvernement, à veiller au respect des délais de réalisation et de livraison de 1.6 million d'unités d'ici la fin du quinquennat (2015-2019).
"La stratégie de l'Etat en matière de logement est basée sur la livraison, avant fin de 2019, du programme de 1.6 million unités, inscrit dans le cadre du quinquennat en cours", a précisé le ministre lors d'une rencontre d'évaluation, première du genre, avec les directeurs de wilaya en présence des cadres et des partenaires du secteur de l'habitat.
Le ministre a fait état de la réception et de la distribution de 234.000 unités de logement, tous types confondus, entre janvier et fin novembre 2017.
Concernant les logements de type location-vente (AADL), M. Temmar a indiqué que ce programme revêt une importance capitale pour le secteur, rappelant le non lancement, constaté en septembre dernier, de 87.000 logements de cette formule, réaffirmant la détermination du secteur à lancer leur réalisation en 2018. Pour ce qui des souscripteurs AADL restants, le ministre a déclaré que l'opération se poursuit et "nous devons lancer en force les 87.000 unités ayant accusé un retard maintenant que tous les problèmes ayant entravé leur lancement ont été réglés", ajoutant que "par la suite nous allons centrer tous nos efforts sur le programme des 120.000 unités de logement.
Soulignant que le financement supplémentaire, dans le cadre de la loi de Finances 2018, est "suffisant", le ministre a fait savoir que la répartition entre les wilayas concernées a été faite ainsi que le choix des assiettes foncières à l'exception de deux wilayas (Bouira et Alger), mettant l'accent sur le suivi sur le terrain de l'exécution de ces projets.
Le ministre a rappelé qu'une enveloppe financière d'environ 330 milliards de dinars a été affectée à la réalisation des 120.000 unités de logement au titre de l'année 2018.
La stratégie du secteur repose également sur la diversification de l'offre à travers la relance de la formule du logement promotionnel aidé (LPA), a ajouté le ministre, soulignant les avantages de cette formule en termes d'allègement du Trésor et d'opportunités, offertes aux citoyens à revenu moyen d'accéder au logement. Il a annoncé, à ce propos, le lancement en 2018 de la réalisation de 70.000 unités LPA pour redynamiser l'activité foncière.
Evoquant des amendements juridiques et réglementaires pour remédier aux problèmes de financement enregistrés auparavant pour ce qui est des formules de logement participatif et promotionnel, M. Temmar a précisé que la mission du financement avait été confiée à la Caisse nationale du logement (CNL) à la condition que ce financement soit parallèle au taux d'avancement des travaux, ajoutant que le contrôle du financement incombe à la CNL en coordination avec les directeurs de wilaya qui sont en charge, aussi, de la sélection des entrepreneurs et bureaux d'études.
Concernant les problèmes techniques et financiers, le ministre a annoncé la promulgation d'un décret exécutif pour y remédier.
Par ailleurs, M. Temmar a abordé la nouvelle formule du marché locatif dont le lancement est prévu en 2018 afin de relancer ce marché dans le cadre d'une stratégie visant à diversifier l'offre pour permettre au citoyen de choisir une formule adaptée à ses revenus, annonçant qu'une réunion est prévue à cet égard et que les montants des loyers seront fixés au niveau local.
Appelant les directeurs locaux notamment ceux des Offices de promotion et de gestion immobilières (OPGI) à la mobilisation des ressources financières à travers la dynamisation des organes en charge du recouvrement du loyer, le ministre a mis en avant le faible taux de recouvrement qui ne dépasse guère les 24% alors que certains offices sont à moins de 10%, ce qui est "inacceptable" a-t-il soutenu.
Les directeurs locaux ont été instruits de promouvoir la nouvelle mesure contenue dans la loi de Finances 2018 relative à la cession de la propriété, dès la signature de la LF 2018 par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika prévue mercredi prochain.
Au volet de l'urbanisme, le ministre a évoqué la révision de la loi sur l'urbanisme dans le cadre d'une nouvelle approche multidimensionnelle, économique, sociale et écologique en prenant en compte les exigences de la modernisation conformément aux normes de l'architecture contemporaine. A ce propos, le ministre a estimé nécessaire de réfléchir à une restructuration du secteur, soulignant "l'absence d'un organe de contrôle au niveau du ministère, particulièrement du contrôle technique, d'autant que l'inspection qui en était en charge a cessé son activité en 2012". Par ailleurs M. Temmar a donné aux directeurs du secteur, un délai de 10 jours pour faire des rapports exhaustifs sur le taux d'avancement des projets de logement à travers le territoire national, en insistant sur l'exigence de "chiffres réels".
Sur un autre registre, le ministre a fait état, dans le cadre des mesures envisagées, d'un fichier national pour l'identification de l'ensemble des partenaires professionnels, soulignant le recensement au niveau national de quelque 2.500 entreprises de production de matériaux de construction, d'où l'intérêt d'aller vers des groupements pour être compétitifs. Il a mis l'accent dans ce sens que le recours au produit national ne se fera pas au détriment de la qualité.
De son côté, le directeur général du logement auprès du ministère, Kamel Nasri a chiffré les dépenses du secteur de l'habitat, au cours de la période allant du janvier au 30 novembre 2017, à 491 milliards de dinars, dont 47% alloués au logement public locatif soit 231 milliards de dinars et 170 milliards de dinars (35%) à la formule location-vente (AADL).
Pour sa part, le directeur général de l'AADL, Saïd Rouba a rassuré les souscripteurs au programme AADL 1 (2001-2002) sur l'achèvement de l'étude de tous les recours, affirmant que les concernés seront contactés pour compléter leurs dossiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.