31e semaine de manifestation pacifique : Un vendredi particulier    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Moussa Benhamadi sous mandat de dépôt    "Le retour à la planche à billets sera inévitable"    Des céréaliers refusent de vendre de l'orge aux brasseurs    Un potentiel à l'export inexploité    Le risque d'un Brexit sans accord reste "très réel"    Sanchez demande aux électeurs "une majorité confortable"    Tractations diplomatiques pour une sortie de crise    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    Tliba et le fils Ould-Abbès s'accusent mutuellement    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    Un tour puis s'en va pour le CSC    Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    «Les Algériens ont peur de nous…»    L'affaire Chenihi resurgit    Man City : Mahrez en Ligue des Champions, c'est du costaud !    "C'est Carlos Queiroz qui a insisté pour affronter l'Algérie"    La harga en famille revient    La Protection civile lance une campagne de sensibilisation    ACTUCULT    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Dieu dans l'imaginaire de l'islam politique    Confessions de Tayeb Abdelli    Mexico réclame à Paris l'annulation d'une vente aux enchères    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    L'Algérie parmi les quatre derniers    Mode d'action du hirak : La mobilisation enfle à Béjaïa    Mohamed Charfi se veut rassurant quant à la «sincérité» du scrutin    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Menace écologique sur le barrage de Taksebt    Incendies de forêt… acte prémédité ou phénomène saisonnier ? Démêler le vrai du faux    Alger: Rassemblement de solidarité avec les détenus    Gaïd Salah donne des instructions à la Gendarmerie: Nouveau tour de vis pour accéder à Alger    La surenchère est contreproductive pour les élections    Béchar: Il perd la vie après avoir sauvé ses deux enfants de la noyade    Skikda: 10 ans de prison pour trafic de psychotropes    Souk-Ahras: Plus de 16.000 comprimés psychotropes saisis    17e édition du Festival national d'astronomie populaire: «Sous un seul ciel» du 3 au 5 octobre    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Epidémie du choléra : Prise des mesures nécessaires en prévision de la prochaine rentrée
Publié dans Le Maghreb le 27 - 08 - 2018

ULa ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, a appelé dimanche à Alger, les directeurs des établissements éducatifs au niveau national à prendre les "mesures nécessaires" pour garantir la protection des élèves et de la corporation de l'éducation contre l'épidémie de choléra, à travers le renforcement des règles d'hygiène, notamment par l'entretien et l'assainissement des réservoirs, des citernes et des sanitaires, en prévision de la prochaine rentrée scolaire.
Le secteur "s'engage à prendre une série de mesures (…) en prévision de la rentrée scolaire (…) en vue de préserver la santé des élèves et du personnel éducatif à l'intérieur des établissements" (Benghebrit)
Lors de sa rencontre avec les directeurs de l'éducation au niveau national, Mme Benghabrit a précisé que les "autorités concernées et à leur tête le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, ont pris toutes les mesures nécessaires pour faire face à l'épidémie de choléra", soutenant que son secteur "s'engage à prendre une série de mesures, à partir de la semaine en cours, en prévision de la rentrée scolaire, à travers le renforcement des règles d'hygiène et les opérations d'entretien et d'assainissement des réservoirs, des citernes et des sanitaires, en vue de préserver la santé des élèves et du personnel éducatif à l'intérieur des établissements".
Dans le cadre de la prévention contre cette épidémie, la ministre a préconisé "la distribution de dépliants et la pose d'affiches au sein des établissements éducatifs sur les mesures préventives à prendre, allant jusqu'à interdire aux élèves de se rendre à l'école, le cas échéant".
La première responsable du secteur a mis l'accent sur l'importance de concrétiser la stratégie du secteur, à savoir: une école de qualité, à travers "l'intensification des efforts et la consécration de cette année scolaire, année de la formation par excellence".
La ministre a demandé aux responsables du secteur d'appliquer la circulaire cadre distribuée aux directeurs de l'éducation en juin dernier comportant 186 opérations.
Les directeurs de l'éducation des différentes wilayas prennent part à quatre ateliers portant sur la "rationalisation des dépenses et des finances, les nouveautés pédagogiques depuis 2014, la formation et la déontologie du secteur de l'éducation", supervisés par des responsables centraux du secteur.

46 cas confirmés, deux décès à Blida
Par ailleurs, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a indiqué samedi qu'à la date du 24 août 2018, 46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août au moment où un deuxième décès a été confirmé à Blida tandis que l'eau de source de Sidi El Kebir (Tipaza) a été déclarée "interdite à la consommation".
Le ministère de la Santé a ainsi précisé qu'à la date du 24 août 2018, 46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août, relevant que 3 cas ont été enregistrés à Bouira, 25 cas à Blida, 12 cas à Tipaza, 5 cas à Alger, 1 cas à Médéa et 1 cas suspect à Aïn Defla. Le ministère qui fait état de deux décès à Blida, a assuré que tous les malades "sont pris en charge" au niveau de l'Etablissement hospitalier (EHS) El Kettar et l'Etablissement hospitalier public (EPH) de Boufarik. Il a ajouté également que 39 malades ont été mis sortants et que les cas restant hospitalisés, "évoluent favorablement".
Dans le même sillage, l'eau de source de Sidi El Kebir (Tipaza) a été "condamnée et interdite à la consommation", après avoir révélé la présence du vibrion cholérique, souligne samedi le ministère de la Santé, dans un communiqué, relevant que le contrôle bactériologique de l'eau de source Hamr El Aïn (Sidi El KEBIR) de la wilaya de Tipaza a révélé la présence du vibrion cholérique.
De son coté, le directeur général de l'Algérienne des Eaux (ADE),Ismaïl Amirouche, a rassuré que l'eau du robinet, qui a soulevé les craintes de certains citoyens, redoutant une contamination de cette eau par un vibrion cholérique, est parfaitement potable est ne présente aucun risque pour la santé. "L'eau du robinet distribuée via les réseaux publics de l'ADE et de la SEAAL à travers tout le territoire national est contrôlée quotidiennement. Elle est parfaitement saine, potable et de bonne qualité", a déclaré M. Amirouche à l'APS, réfutant tout lien entre cette eau et l'épidémie du choléra.
Le directeur général de l'Institut Pasteur, Zoubir Harrath, avait affirmé pour sa part que les analyses bactériologiques effectuées par l'Institut sur des échantillons prélevés sur des personnes atteintes, ont confirmé que l'épidémie du choléra s'est propagée à cause du "non-respect des règles d'hygiène" en matière de consommation de certains aliments, excluant, cependant, une contamination liée à la consommation d'eau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.