Réquisitoire plus sévère en appel contre 14 manifestants du hirak    La violation des droits de la défense dénoncée    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    L'ADE et la Seaal s'expliquent    Le combat douteux du syndicat    Les exploitants demandent le renouvellement de leurs contrats    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Semaine cruciale pour le Mali    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Le gouvernement prend les devants    8 décès et 515 nouveaux cas en 24 heures    13 vols programmés pour ce mois d'août    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Le compositeur Saïd Bouchelouche n'est plus    "Soustara", un microcosme de l'Algérie profonde    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Tlemcen: 25 individus devant la justice, après une tentative d'agression    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    L'adjudant-chef à la retraite Guermit Bounouira remis aux autorités    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Haddad : circuit financier encore actif    Démission collective à Sétif, indignation au MCA    Le SG Ahmed Milat suspendu pour «mauvaise gestion»    Le calvaire des «sans-papiers» algériens en France    Mechichi : «Le prochain gouvernement sera celui de tous les Tunisiens»    Crise politique en Tunisie : Nabil Karoui sauve la tête de Rached Ghannouchi    Halimi Gisèle, l'autre Kahina !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Epidémie du choléra : Prise des mesures nécessaires en prévision de la prochaine rentrée
Publié dans Le Maghreb le 27 - 08 - 2018

ULa ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, a appelé dimanche à Alger, les directeurs des établissements éducatifs au niveau national à prendre les "mesures nécessaires" pour garantir la protection des élèves et de la corporation de l'éducation contre l'épidémie de choléra, à travers le renforcement des règles d'hygiène, notamment par l'entretien et l'assainissement des réservoirs, des citernes et des sanitaires, en prévision de la prochaine rentrée scolaire.
Le secteur "s'engage à prendre une série de mesures (…) en prévision de la rentrée scolaire (…) en vue de préserver la santé des élèves et du personnel éducatif à l'intérieur des établissements" (Benghebrit)
Lors de sa rencontre avec les directeurs de l'éducation au niveau national, Mme Benghabrit a précisé que les "autorités concernées et à leur tête le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, ont pris toutes les mesures nécessaires pour faire face à l'épidémie de choléra", soutenant que son secteur "s'engage à prendre une série de mesures, à partir de la semaine en cours, en prévision de la rentrée scolaire, à travers le renforcement des règles d'hygiène et les opérations d'entretien et d'assainissement des réservoirs, des citernes et des sanitaires, en vue de préserver la santé des élèves et du personnel éducatif à l'intérieur des établissements".
Dans le cadre de la prévention contre cette épidémie, la ministre a préconisé "la distribution de dépliants et la pose d'affiches au sein des établissements éducatifs sur les mesures préventives à prendre, allant jusqu'à interdire aux élèves de se rendre à l'école, le cas échéant".
La première responsable du secteur a mis l'accent sur l'importance de concrétiser la stratégie du secteur, à savoir: une école de qualité, à travers "l'intensification des efforts et la consécration de cette année scolaire, année de la formation par excellence".
La ministre a demandé aux responsables du secteur d'appliquer la circulaire cadre distribuée aux directeurs de l'éducation en juin dernier comportant 186 opérations.
Les directeurs de l'éducation des différentes wilayas prennent part à quatre ateliers portant sur la "rationalisation des dépenses et des finances, les nouveautés pédagogiques depuis 2014, la formation et la déontologie du secteur de l'éducation", supervisés par des responsables centraux du secteur.

46 cas confirmés, deux décès à Blida
Par ailleurs, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a indiqué samedi qu'à la date du 24 août 2018, 46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août au moment où un deuxième décès a été confirmé à Blida tandis que l'eau de source de Sidi El Kebir (Tipaza) a été déclarée "interdite à la consommation".
Le ministère de la Santé a ainsi précisé qu'à la date du 24 août 2018, 46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août, relevant que 3 cas ont été enregistrés à Bouira, 25 cas à Blida, 12 cas à Tipaza, 5 cas à Alger, 1 cas à Médéa et 1 cas suspect à Aïn Defla. Le ministère qui fait état de deux décès à Blida, a assuré que tous les malades "sont pris en charge" au niveau de l'Etablissement hospitalier (EHS) El Kettar et l'Etablissement hospitalier public (EPH) de Boufarik. Il a ajouté également que 39 malades ont été mis sortants et que les cas restant hospitalisés, "évoluent favorablement".
Dans le même sillage, l'eau de source de Sidi El Kebir (Tipaza) a été "condamnée et interdite à la consommation", après avoir révélé la présence du vibrion cholérique, souligne samedi le ministère de la Santé, dans un communiqué, relevant que le contrôle bactériologique de l'eau de source Hamr El Aïn (Sidi El KEBIR) de la wilaya de Tipaza a révélé la présence du vibrion cholérique.
De son coté, le directeur général de l'Algérienne des Eaux (ADE),Ismaïl Amirouche, a rassuré que l'eau du robinet, qui a soulevé les craintes de certains citoyens, redoutant une contamination de cette eau par un vibrion cholérique, est parfaitement potable est ne présente aucun risque pour la santé. "L'eau du robinet distribuée via les réseaux publics de l'ADE et de la SEAAL à travers tout le territoire national est contrôlée quotidiennement. Elle est parfaitement saine, potable et de bonne qualité", a déclaré M. Amirouche à l'APS, réfutant tout lien entre cette eau et l'épidémie du choléra.
Le directeur général de l'Institut Pasteur, Zoubir Harrath, avait affirmé pour sa part que les analyses bactériologiques effectuées par l'Institut sur des échantillons prélevés sur des personnes atteintes, ont confirmé que l'épidémie du choléra s'est propagée à cause du "non-respect des règles d'hygiène" en matière de consommation de certains aliments, excluant, cependant, une contamination liée à la consommation d'eau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.